Sociologie de la mode

Frédéric GODART

Omniprésente dans nos vies quotidiennes, la mode définit nos identités sociales, mais paraît souvent insaisissable et énigmatique ; la confusion qui l’entoure provient en partie du fait qu’elle est à la fois un type de changement et une industrie. Pourtant, elle peut être comprise à travers le prisme des sciences sociales en général, et de la sociologie en particulier. Ce livre se propose de lever le voile sur ses mystères.
Il est organisé autour des six principes de la mode, qui sont autant de thèmes permettant d’éclairer ses différentes facettes. Tout d’abord, l’affirmation de soi se déploie entre individu et société dans nos goûts qui sont soumis à la mode. De plus, les tendances convergent pour révéler les mécanismes de l’influence sociale. Ensuite, la mode est une forme d’art, caractérisée par une autonomie esthétique et créative, et, à ces dimensions, la mode contemporaine ajoute d’une part le culte de la personne du couturier, « génie créateur », et d’autre part celui (symbolique) de la marque. Car, finalement, la mode est un monde symbolique riche de sens dont l’« empire » ne cesse de s’étendre.

Version papier : 10,00 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°544
Parution : novembre 2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707192400 ISBN numérique: 9782707193810

Frédéric GODART

Frédéric Godart, normalien, diplômé de Sciences Po et de l'université de Cambridge est docteur en sociologie de l’université Columbia à New York. Il est professeur et chercheur en sociologie et gestion à l’INSEAD. Ses recherches portent sur la créativité et les industries créatives.

Table des matières

Introduction : La mode, un « fait social total » ?
Les différents visages de la mode
La mode comme industrie de la création
Les six principes de la mode
I / Affirmation : la mode entre individu et société
Émergence de la mode : dynamiques sociologiques de l’imitation et de la distinction
Tarde et le « lien social » : la mode comme imitation - Veblen et Simmel : une mode fondée sur la distinction
La mode identitaire : un phénomène socioculturel
Les frontières de la mode - La mode des « sous-cultures »
II / Convergence : la centralisation des tendances
L’industrie de la mode et ses réseaux sociaux : de l’amont des fournisseurs à l’aval des consommateurs
Harrison White et les marchés - Méthodes de production dans la mode
La dynamique des capitales de la mode - Urbanité de la mode - La production de la mode dans la mondialisation
III / Autonomie : émergence et dynamique des styles
Styles et designs dans la mode
Connaître les styles - Mode, propriété intellectuelle et morale
Les différents types de diffusion : la mode comme modèle
IV / Personnalisation : la mode des métiers et des professionnels
« Créer » la mode
La « profession » de créateur - La question de la « griffe »
Autour des créateurs : l’organisation des maisons de mode
V / Symbolisation : la puissance des signes
Construction des marques
La mode face à sa signification - Gérer les marques dans la mode
Construction des consommateurs ?
VI / Impérialisation : la mode systématisée Les empires de la mode
L’empire de la mode
Conclusion
Repères bibliographiques

Droits étrangers

A SOCIOLOGY OF FASHION


Fashion is everywhere. Governing our choice of clothes and artistic taste but also our political ideas and even the names we choose for our children. Fashion seems instable and unpredictable but is not impervious to a rigorous analysis. This book lifts the veil on fashion's hidden secrets through the eye of a sociologist, whilst also borrowing from the fields of economy, geography and history.


Frédéric Godart is a sociologist and a researcher in organisation theory at the INSEAD. His research focuses on the creation industries and social networks.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites