No money, no honey
Économies intimes du tourisme sexuel en Thaïlande

Sébastien ROUX

À partir d'une enquête ethnographique conduite à Patpong, un quartier de Bangkok dédié au commerce international du sexe, cet ouvrage montre le quotidien des prostitué-e-s et les relations qui les unissent à leurs clients. Contre une lecture réductrice des échanges prostitutionnels, la sociologie permet d'interroger la diversité des « économies intimes » qui traversent les relations, de penser la complexité des rapports de pouvoir qui unissent - le temps d'une « passe » ou d'un amour - des individus que tout semble opposer.
Mais comprendre ces relations impose également d'en saisir la gestion politique et normative. Le travail de terrain est ainsi complété par la généalogie de la catégorie « tourisme sexuel » qui interroge les formes contemporaines d'engagement politique et de mobilisation transnationale. Et si la lutte contre le tourisme sexuel est aujourd'hui une cause consensuelle, l'histoire rappelle que la construction sociale des problèmes sociaux est le produit d'investissements souvent contradictoires, parfois problématiques, qui - assis sur l'évidence de leur objectivité supposée - font plus que dénoncer : ils transforment aussi le monde.
En articulant ethnographie et histoire, en interrogeant les relations prostitutionnelles et les jugements qu'elles suscitent, ce livre explore des unions aux frontières de l'acceptable. Et le tourisme sexuel apparaît alors comme un objet privilégié pour penser la mondialisation des questions sexuelles et saisir, à travers lui, les transformations contemporaines du politique.

Version papier : 22,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Genre & sexualité
Parution : mars 2011
ISBN : 9782707167125
Nb de pages : 276
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Sébastien ROUX

Sébastien Roux est né en 1982. Diplômé de l’IEP de Paris, il a soutenu en 2009 une thèse de sociologie à l’EHESS intitulée Les économies de la prostitution. Sociologie critique du tourisme sexuel en Thaïlande. Post-doctorant à l’EHESS, membre de l’IRIS, il poursuit actuellement ses recherches sur les transformations morales contemporaines à partir d’une enquête sur la protection judiciaire de la jeunesse.

Table des matières

Introduction. Enquêter sur le « tourisme sexuel »
Critique(s) du tourisme sexuel
Distance sociale
Éthique de l’écriture
Une étude de cas élargie
I / Ethnographie de l’intime
1. Cartographie des plaisirs
Un espace spécifique - Les règles du lieu - Critique de la vénalité
2. L’honorabilité des sentiments
De l’intérêt de l’amour - Préserver son honneur
3. Au-delà du sexe
Diversité des prostitutions masculines - De la fête
4. L’industrie du malentendu
Expériences exotiques - Une érotique de la faute
II / Généalogie d’un interdit
5. Au nom des femmes
La naissance d’un féminisme progressiste - Empower : Mobilisations stratégiques et ruptures de classe
6. Gouverner la sexualité
La construction nationale d’une épidémie - La raison libérale - Séquelles
7. (Se) Mobiliser pour l’enfance
Généalogie d’une campagne - La victoire du consensus
8. La dynamique des engagements
Un après du tourisme sexuel ? - Le retour d’une parole sur les femmes - Retour à Patpong
Conclusion. Où porter la critique ?
Économie(s) - Sociologie et morale - Sexualité, politique et mondialisation
Glossaire
Liste des acronymes

Droits étrangers

NO MONEY NO HONEY


Eschewing the dismal or crusading speeches on prostitution, this book chooses to focus instead on the daily lives of men and women in a Thai neighbourhood, lifting the veil on the stories, the practices, the rules that govern sexual relationships in tourism. The relations between Thai men and women and westerners (farangs) raise questions about our conceptions on prostitution. Involving feelings, hopes, but also strategies and manipulation, these relationships that flourish on the boundaries of our moral categories expose the false dichotomy between marital relations and prostitution.


Sébastien Roux born in 1977, is editorial co-director of the on-line journal : Genre, sexualité et société and directs at the EHESS, a seminar entitled « La dimension sexuée du processus d'enquête : genre, sexualité et réflexivité ». He takes part in the study Morals - Toward a Critical Moral Anthropology, directed by Didier Fassin, in which he researches juvenile justice and the moral response to deviant behaviour.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites