Naissance de l'intellectuel catholique

Hervé SERRY

Au tournant des années 1910, s’affirme en France un mouvement de « renaissance littéraire catholique ». Nombre d’écrivains, parmi lesquels Francis Jammes, Paul Claudel et François Mauriac, s’unissent pour mettre leur œuvre au service de la religion et former ainsi une « armée catholique de la plume ». C’est cette histoire de la naissance et de l’affirmation de l’intellectuel catholique dans la période 1880-1935 qu’Hervé Serry restitue dans ce livre. Après avoir évoqué les racines du mouvement depuis la figure tutélaire de Chateaubriand et du Génie du christianisme, il montre comment, dans le contexte d’effervescence spirituelle de la fin du siècle, des intellectuels laïques s’engagent collectivement dans des polémiques sur la place du moralisme en littérature. Ces écrivains se heurtent à la fois au rejet du champ littéraire qui refuse de subordonner l’art à la morale religieuse, et aux pressions de la hiérarchie ecclésiastique, qui tente de limiter la liberté de création. Lorsqu’au début des années 1930 s’épuise le mouvement de « renaissance », la condamnation de Charles Maurras prononcée par Rome en 1926 entraîne une redéfinition des enjeux et permet l’affirmation d’une parole critique au sein de l'Église. Il laisse la place à une figure de l’écrivain catholique désormais intégré dans le monde intellectuel français. Hervé Serry propose ici une étude brillante et originale de ces « oubliés de la vie intellectuelle » et des rapports qu’ils ont entretenus à l’institution ecclésiale. Ce faisant, il analyse les effets du processus de « privatisation » de la religion sur les intellectuels catholiques, la redéfinition des formes et des contenus de leurs engagements politiques et esthétiques jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Version papier : 30,00 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : juillet 2012
Format : EPub
ISBN papier : 9782707139856 ISBN numérique: 9782707172013

Hervé SERRY

Hervé Serry, sociologue, chercheur associé au laboratoire Cultures et sociétés urbaines, est spécialiste d’histoire intellectuelle et culturelle. Il est l’auteur de plusieurs articles sur le mouvement de « renaissance littéraire catholique », le rapport des intellectuels à l’Église, la censure et l’édition. Il a dirigé un numéro de Sociétés contemporaines consacré à « Littératures et identités » (2001).

Table des matières

Introduction - Les logiques de l’adhésion au discours de l’Église : vocation littéraire et vocation religieuse - Champ littéraire et champ religieux - Les transformations de l’institution ecclésiale - Les oubliés de l’histoire intellectuelle - 1. Les conditions de l’engagement des intellectuels catholiques laïques - Une lignée légitimatrice du rapport des intellectuels à l’Église : Chateaubriand, Lamennais, Veuillot - Confrontation au scientisme… - … et refus du monde moderne - Du naturalisme au roman psychologique - Le « retour » à la religion dans les milieux intellectuels - La responsabilité sociale de l’écrivain - La politique sociale de l’Église et le développement du militantisme des laïcs - Les catholiques et l’affaire Dreyfus - La crise moderniste et le repli des clercs - Des romanciers du déclin - La défense de la culture classique - Du scientisme au bergsonisme - 2 . Les prémisses de la première « renaissance littéraire catholique » (1910-1914) : Les Cahiers de l’Amitié de France - Du régionalisme au catholicisme intégral - Pour une esthétique catholique : le groupe des Cahiers de l’Amitié de France - Entre l’apostolat, les lettres et l’Académie - Le jugement esthétique au miroir du catholicisme et du moralisme - Le contrôle clérical de la littérature : Les Cahiers et les dominicains de La Revue des jeunes - La guerre : injonction politique et désillusion littéraire - 3. L’espace des revues intellectuelles catholiques : continuités et bouleversements après la guerre - Les lieux de publication intellectuelle avant la Grande Guerre - La recomposition du champ intellectuel après la guerre - 4. « Catholiques d’abord ». Les Lettres ou l’union des intellectuels catholiques - Les Lettres en 1913 : une revue littéraire catholique et laïque sans objet - LesLettres après la guerre : l’union des intellectuels catholiques - Les collaborateurs des Lettres - 5. Écrivains ou intellectuels catholiques ?La Semaine des écrivains catholiques - L’organisation professionnelle des intellectuels catholiques - Les débats de la Semaine des écrivains catholiques : l’union assignée - La condamnation de l’Action française. L’échec de la Semaine des écrivains catholiques et de la « renaissance littéraire catholique » - 6. Entre esthétique et moralisme : la littérature à l’épreuve de la religion - La conversion comme enjeu : les charmes de l’écrivain Maurice Barrès - L’artiste et le sacré. L'« affaire » de la Jeanne d’Arc de Joseph Delteil - Vigile (1930-1933) ou l’impossible revue littéraire catholique - Épilogue. Naissance de l’intellectuel catholique - Archives - Liste des périodiques - Index.

Droits étrangers

The rise of the «catholic intellectual»


This book is a historical study of the emergence and the rise of Catholic intellectuals in the years 1880-1930. In a context of spiritual upheaval specific to the end of the century, writers engaged in literary debates on the place of morals in literature. This is a brilliant and original study of these forgotten figures of intellectual life.


Hervé Serry is a sociologist et a specialist of Intellectual and cultural history. He is the author of several articles on the \" catholic literary renaissance \", the relationship between intellectuals and the Church, censorship and publishing.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites