Le syndicalisme en France depuis 1945

René MOURIAUX

Tout en accomplissant leurs activités propres (grèves, négociations, élections professionnelles), les organisations de salariés participent à la vie de la société française, en raison du poids démographique et de l’importance économique de celles et ceux qu’ils représentent.
À la Libération, les syndicats contribuent de manière décisive à de grandes réformes. La guerre froide brise l’élan. Le réveil revendicatif survient à la fin de la guerre d’Algérie. De 1966 à 1976, la puissance syndicale est attestée. L’épuisement du keynésiano-fordisme, le délitement des grands récits devient perceptible lorsqu’un socialiste accède pour la première fois à la présidence de la Ve République. Divisé, menacé par une certaine institutionnalisation, le mouvement syndical ne parvient pas à contrecarrer les conséquences de la mondialisation libérale. Le début du XXIe siècle s’écrit sur le registre d’une combativité contrecarrée. Après le quinquennat contre-réformateur de Nicolas Sarkozy, le syndicalisme français est confronté à une crise systémique qui défie tout autant la mandature de François Hollande.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°143
Parution : février 2013
ISBN : 9782707175519
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

René MOURIAUX

Docteur d’État en science politique, directeur de recherche honoraire de la Fondation nationale des sciences politiques (Paris), René Mouriaux, auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, seul ou en collaboration, est un spécialiste de l’histoire des idées politiques et du syndicalisme.

Extraits presse

« René Mouriaux, le meilleur spécialiste du syndicalisme, résume et actualise les connaissances concernant le syndicalisme ouvrier et fonctionnaire. Ce petit ouvrage clair et parfaitement accessible n’est pas novateur mais satisfera particulièrement les étudiants par son aspect factuel impeccable. »
SCIENCES HUMAINES

« À lire. »
LA CROIX

« En peu de pages, l’histoire du syndicalisme français est résumée. »
REVUE FRANÇAISE DE SCIENCE POLITIQUE

« Il réussit la gageure d’un tour d’horizon, en 119 pages, des différentes centrales syndicales françaises dans une période pour le moins riche en événements. Le parti pris de l’auteur est de replacer ces organisations et leur stratégie dans le contexte politique, économique et social de l’époque. Un plan chronologique rend cet exercice possible. […] Il insiste sur les occasions gâchées par les divisions syndicales, l’incompréhension réelle ou voulue des pouvoirs publics, l’interférence du politique, la récession économique persistante, bref, une série de d’éléments internes ou externes au syndicalisme qui l’ont privé, pendant des années, d’une réelle proximité avec les salariés. »
REVUE FRANÇAISE DE SOCIOLOGIE

« Ceux qui veulent lire une synthèse soignée et très accessible seront comblés. »
PARUTIONS.COM

« René Mouriaux réussit la gageure de faire un historique intéressant du syndicalisme en France en respectant le format imposé par la collection. »
PROFESSION ÉDUCATION

« Un ouvrage à la fois concis et complet, qui permet une vue synthétique des temps forts du mouvement social et de leurs enjeux [...] Son analyse pose les jalons d'une compréhension en profondeur du combat syndical en ce début de XXIe siècle. »
ENTREPRISE & CARRIÈRES

« Cette troisième édition d'un des ouvrages de référence de René Mouriaux a toute sa place dans les quatre ou cinq livres que le militant social ou l'honnête homme d'aujourd'hui devrait garder en permanence sous la main. Ce petit livre décline dans un langage précis et agréable les lignes de force du paysage syndical français, ses caractéristiques fondamentales comme ses transformations au cours du demi-siècle, ses acquis culturels comme ses incertitudes stratégiques, présentés par une approche historique qui va à l'essentiel. De la Libération aux premières mesures de la " révolution conservatrice " engagée par Nicolas Sarkozy, l'auteur tire les fils des grands débats sociaux, interroge la nécessité de l'organisation collective dans le paysage désormais mondialisé, et de l'utilité d'un projet syndical pressé de redéfinir ses rapports avec le monde politique comme avec la société civile. »
L'HUMANITÉ

 

Il s'agit de la troisième édition de l'ouvrage de référence de René Mouriaux sur le syndicalisme français. Il dresse un panorama du rôle de l'évolution des centrales syndicales en France depuis l'après-guerre. Accessible et passionnante, cette édition s'est enrichie de deux chapitres. Le premier porte sur l'attitude syndicale face à ce que l'auteur appelle la "révolution conservatrice" sarkozyste. Le second est un essai de prospective sur les stratégies syndicales, hésitantes, entre acceptation, refus et recherche d'alternatives sous le quinquennat de François Hollande.

01/03/2013 - Liaisons Sociales Magazine

 

Table des matières

Introduction
I / L’élan brisé (1945-1948)
Épurer et survivre
Contre la pénurie et pour la revalorisation des salaires - Après mai 1946, les communistes durcissent
leurs positions
Construire
Les délégués du personnel et les comités d’entreprise - La constitution d’un vaste secteur public - Le statut de la fonction publique - L’établissement de la Sécurité sociale - Le Plan - Le projet Langevin-Wallon pour l’école
Unir
Le clivage catégoriel - Les premiers fractionnements de la CGT - Les trois étapes de la scission cégétiste
II / Des combats sans perspective (1948-1962)
Le retour du libéralisme
La grève de 1953 dans le secteur public - La grève de Saint-Nazaire de 1955 - Pour calmer le jeu, une série d’accords - Libéralisation et autoritarisme gaullistes
Le maintien de la CGT
Domination des communistes - Les cadres idéologiques de la CGT - Les bases d’une autonomie limitée - Diversité interne de la CGT
Le refus de l’association capital-travail
Faiblesse syndicale de l’Action ouvrière - Refus syndical de la Ve République - Combat syndical pour la laïcité
Après l’Indochine, l’Algérie
La forte implication des syndicats dans le processus de paix en Algérie- Le soutien à la construction européenne
III / L’offensive syndicale (1962-1968)
La grève des mineurs
Après le refus de la réquisition, un conflit qui s’installe - Les conséquences du conflit
La déconfessionnalisation de la CFTC
Les quatre combats de la minorité CFTC - Le Congrès de 1964
L’accord CGT-CFDT du 10 janvier 1966
Élan et incertitudes
Évolutions à la CGC et à la FEN
La montée d’Unité et action
IV / Autogestion et Programme commun (1968-1977)
La révolte de mai 1968
Les quatre temps de la grève générale - Salaires et autogestion - Les négociations de Grenelle et Charléty - L’éclipse du général et son retour en scène
La nouvelle société
Cinq réalisations sociales de Jacques Chaban-Delmas - La réforme du CNPF
Les réponses syndicales à Mai 1968
Entrée de la CFDT dans le socialisme - Edmond Maire et l’Union des forces populaires - Rajeunir, ouvrir la CGT - Base doctrinale et soutien au Programme commun
Deux conflits phare : Lip et Rateau
Fin du plein-emploi et desagrégation de l’union de la gauche
Conflit Renault 1975 et luttes pour l’emploi
V / La crise troublante (1977-1986)
Le recentrage de la CFDT et la réciproque CGT
Le regauchage de la CGT
L’étreinte mortelle du premier septennat mitterrandien
CFDT et CGT face à l’austérité socialiste - Le comportement des syndicats « non gouvernementaux »
La désyndicalisation et le recul des luttes
Des objectifs syndicaux réduits
VI / La crise contestée (1986-1994)
Le réveil de 1986
Une tentative de recomposition syndicale
L’action de la FEN pour la recomposition syndicale - Les impasses de la recomposition
Les tourments de la CGT 92
VII / L’entrée conflictuelle dans le XXIe siècle
The Brave New World
Unipolarité, financiarisation, politique communicationnelle
Affirmation des associations et de l’altermondialisation
La décennie des victoires défaites (1995-2007)
Les syndicats face à la révolution conservatrice made in France (2007-2012)
Conviés à l'effort social-démocrate, les syndicats entre acceptation, refus et recherche d'alternatives (2012-2017 ?)
Liste des sigles syndicaux
Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites