Le procès de « La Sale Guerre »
Algérie : le général-major Khaled Nezzar contre le lieutenant Habib Souaïdia

Habib SOUAÏDIA

Du 1er au 5 juillet 2002, s’est tenu à Paris un procès en diffamation d’une importance exceptionnelle. Le général-major algérien Khaled Nezzar, ex-homme fort du régime et ancien ministre de la Défense, accusait l’ex-lieutenant Habib Souaïdia de l’avoir diffamé, pour avoir notamment déclaré sur une chaîne de télévision : « Chez nous, […] les hommes politiques sont des généraux, c’est eux qui décident. Il n’y a pas de président. Cela fait dix années qu’il n’y a pas de président, plus même. Il y avait des généraux, ce sont eux les politiciens, c’est eux les décideurs, c’est eux qui ont fait cette guerre. C’est eux qui ont tué des milliers de gens pour rien du tout. » Il n’est pas exagéré de comparer ce procès à celui intenté en janvier 1949 par Victor Kravchenko aux Lettres françaises et qui avait fait connaître pour la première fois au grand public les horreurs du système totalitaire soviétique. Les débats de ces journées de juillet 2002 – où ont été entendus hommes politiques, militaires, journalistes, historiens, victimes du terrorisme islamiste et du terrorisme d’État – ont en effet mis a nu la nature réelle de cette « sale guerre » menée depuis plus de dix ans en Algérie et dénoncée par Habib Souaïdia en 2001 dans son livre La Sale Guerre : une violence d’État déclenchée par une minorité de généraux soutenus par des civils coupés du peuple, et qui a instrumentalisé la violence islamiste pour rester au pouvoir. Ce livre restitue l’intégralité des débats du procès. On y lira des interventions bouleversantes, mais aussi de nombreuses révélations sur les décideurs militaires algériens. Et surtout, l’extraordinaire sophistication du discours de désinformation qu’ils ont forgé et qui a permis durant des années de cacher la vérité de leurs crimes aux yeux du monde. Un discours que ce livre fait voler en éclats.

Version papier : 30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2002
ISBN : 9782707139009
Nb de pages : 516
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Habib SOUAÏDIA

Habid Souaïdia, né en 1969, a quitté l'Algérie en avril 2000. Il vit depuis en France où il est réfugié politique.

Table des matières

Préface, par Habib Souaïdia –Avertissement de l’éditeurIntroduction : Les données du procès– L’assignation – Le procès – Les témoins –1. Audience du 1er juillet 2002– Auditions de : M. Habib Souaïda – M. Khaled Nezzar2. Audience du 2 juillet 2002– Auditions de : M. Sid Ahmed Ghozali, à la requête de la partie civile– Me Ali Haroun, à la requête de la partie civile – M. Mohammed Sifaoui, à la requête de la partie civile – M. Mohammed Harbi, à la requête de la défense – Me Patrick Baudouin, à la requête de la défense – M. Ahmed Chouchane, à la requête de la défense – M. Kamel Rezzag-Bara, à la requête de la partie civile – Mme Hélène Flautre, à la requête de la défense - 3. Audience du 3 juillet 2002– Auditions de : M. Mohamed Daho, à la requête de la partie civile – M. Hamid Bouamra, à la requête de la partie civile – M. Nesroulah Yous, à la demande de la défense – Mme Safia Zamine, à la requête de la partie civile – Mlle Attika Hadjrissa, à la requête de la partie civile - Mlle Saâdia Hadjrissa, à la requête de la partie civile – Mme José Garçon, à la requête de la défense – M. Mohammed Samraoui, à la requête de la défense – M. Rachid Boudjedra, à la requête de la partie civile – Mme Nicole Chevillard, à la requête de la défense – Mme Hadda Chaouche, à la requête de la partie civile – M. Omar Benderra, à la requête de la défense – M. Ghazi Hidouci, à la requête de défense - 4. Audience du 4 juillet 2002 - Auditions de : M. Samir Menguelati, à la requête de la partie civile, assisté d’un interprète – M.Omar Lounis, à la requête de la partie civile – M. Ahmed Djebbar, à la requête de la partie civile – Mme Leïla Aslaoui, à la requête de la partie civile - Mme Nassera Dutour, à la requête de la défense – Mme Salima Ghezali, à la requête de la défense – M. Abderrahmane El-Mehdi Mosbah, à la requête de la défense – M. Hocine Aït-Ahmed, à la requête de la défense - 5. Audience du 5 juillet 2002 - Plaidoiries et réquisitoire : Plaidoirie de M. le bâtonnier Jean-René Farthouat, pour la partie civile – Plaidoirie de Me Bernard Gorny, pour la partie civile – Réquisitoire de Mme Béatrice Angelelli, pour le ministère public – Plaidoirie de M. le bâtonnier Bernard de Bigault du Granrut, pour la défense – Plaidoirie de Me William Bourdon, pour la défense – Plaidoirie de Me Antoine Comte, pour la défense – Le jugement du 27 septembre 2002 - Annexes - 1. Interview du capitaine Hacine Ouguenoune, porte-parole du MAOL – 2. Lettre de Pierre Vidal-Naquet à Me Antoine Comte, 2 juillet 2002 – 3. Liste des sigles – Chronologie – Pour en savoir plus : Sur la première guerre d’Algérie - Sur l’Algérie contemporaine et la deuxième guerre d’Algérie – Articles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites