Apprendre - Patrick PION, Nathan SCHLANGER

Apprendre
Archéologie de la transmission des savoirs

Patrick PION, Nathan SCHLANGER

L’ambition de cet ouvrage est d’étoffer le débat sur l’apprentissage, au-delà du cercle des spécialistes, en mêlant à la polyphonie disciplinaire des études dans le champ de la transmission des savoirs la voix singulière de l’archéologie, qui étudie la matérialité et la temporalité du passé à travers les traces des activités humaines.
À l’instar de l’anthropologie, de l’histoire et de la sociologie, l’archéologie impose de ne pas restreindre les savoirs aux seuls territoires lettrés et aux cultures de l’écrit. Elle replace les connaissances et apprentissages humains dans une perspective de très longue durée, soit près de trois millions d’années au cours desquelles apparaît et se développe le langage articulé, principal vecteur de la transmission. À travers l’étude de la matérialité des supports, des dispositifs d’apprentissage et des lieux de savoir, cette discipline apporte également un éclairage original sur les phénomènes de transmission et de socialisation des connaissances dans les sociétés humaines passées et présentes, que ce soit lors d’activités quotidiennes informelles ou dans des cadres professionnels et intergénérationnels plus structurés.

Version papier : 24,00 €
Version numérique : 17,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : juin 2020
Format : EPub
ISBN papier : 9782348055522 ISBN numérique: 9782348055539

Patrick PION

Patrick Pion est maître de conférences en préhistoire dans le département d’anthropologie de l’université Paris-Nanterre (CNRS, UMR 7055 « Pretech »). Il a été directeur scientifique et technique de l’Institut national de recherches archéologiques préventives de 2015 à 2018.

Nathan SCHLANGER

Nathan Schlanger est archéologue et historien des sciences sociales. Il est professeur d’archéologie à l’École nationale des chartes et membre de l’UMR 8215 « Trajectoires » à Nanterre.

Table des matières

Préface, par Dominique Garcia
Introduction, par Patrick Pion et Nathan Schlanger
Approcher la transmission des savoirs
De l’argile au Big Data
Matérialité des savoirs
Ouverture. L’économie sociale de la circulation des savoirs : perspectives anthropologiques, par Christian Jacob
Savoir/savoirs
La valeur des savoirs
Fréquenter un maître
Le savoir des livres
I/ Entre l’inné et l’intentionnel
La distinction entre l’inné et l’acquis a-t‑elle encore un sens ?
, par Gaëlle Pontarotti
Inné et acquis : une distinction à large portée
Inné et acquis : une distinction en quête de sens
Inné et acquis : une distinction à dépasser
La transmission « naturelle » des savoirs, par Jean-Louis Dessalles
Un comportement contre-nature
Une espèce obsédée par l’inattendu
Enseigner ou montrer que l’on sait ?
La pédagogie au Paléolithique
Geste technique et apprentissage : une perspective fonctionnelle, par Blandine Bril
Quel cadre théorique pour expliquer les savoirs d’action et leur apprentissage ?
Comment définir une tâche technique ?
Qu’est-ce qu’apprendre ?
Apprend-on par imitation ?
Le contexte de l’apprentissage : un espace d’actions encouragées
Conclusion
Évolution de l’enseignement intentionnel, par Anders Högberg
Apprentissage social et enseignement intentionnel
Les chimpanzés casseurs de noix
Lomekwi, il y a 3,3 millions d’années
L’Oldowayen : 2,6 à 1,7 millions d’années
Production de bifaces durant l’Acheuléen supérieur, il y a 800 000‑100 000 ans
L’« invention »
II/ L’oral, l’écrit, l’image : diversité et complémentarité des supports
L’apport des analyses technologiques à l’étude des savoir-faire artistiques du Paléolithique
, par Olivia Rivero
Corpus et méthode d’étude
À la recherche des critères d’habileté et de compétence
Débutants, apprentis et experts : l’apprentissage artistique chez les Magdaléniens des Pyrénées occidentales
Conclusion
Niveaux de compétences et apprentissage de la taille du silex au Paléolithique supérieur : l’exemple des sites du Bergeracois, par Maria-Iluminada Ortega-Cordellat
Une grille de lecture pour évaluer les niveaux de compétences : « savoir-faire », « vouloir-faire » et « pouvoir-faire »
Des experts virtuoses dans la taille du silex
Des tailleurs expérimentés et des apprentis
Appréhender les niveaux de compétences et les modalités d’apprentissage
La transmission orale chez les Baka du Cameroun dans un contexte de mutations socio-environnementales, par Jean-Pierre Nguede Ngono
Le Cameroun et les Pygmées Baka
La forêt, un espace de vie et de survie pour les Baka
Éléments perturbateurs pour la transmission des savoirs
Conclusion
Le savoir et sa transmission dans la pictographie nahuatl, avant et après la conquête espagnole, par Patrick Johansson Keraudren
Tlilli, tlapalli« le noir, le rouge » : la connaissance
La transmission des savoirs
Le savoir dans l’image
L’influence de l’« esprit alphabétique »
L’écriture cunéiforme au Proche-Orient antique : enseignement, apprentissage et acteurs, par Cécile Michel
L’écriture cunéiforme des Sumériens et des Akkadiens
La vie à l’« école » selon les compositions en sumérien
Les lieux de l’apprentissage selon les données archéologiques
Le cursus des scribes babyloniens d’après les textes scolaires de Nippur
La formation à l’écriture et au calcul des marchands assyriens
Qui étaient les scribes ?
L’apprentissage de l’écriture en Gaule méditerranéenne protohistorique (VIe-Ier siècles avant notre ère), par Michel Bats
De la rencontre à l’emprunt
Grec ou gallo-grec
Des pistes de clarification
Les modèles d’apprentissage de l’écriture en France depuis la Renaissance, par Marc Smith
Archéologie d’un genre éditorial
Stratigraphie et typologie des formes
Conclusion
Pour une archéologie de l’école républicaine : notes méthodologiques, par Gilles Bellan
Une certaine archéologie contemporaine
Situation des établissements au sein des agglomérations : le contexte archéologique
Signalement des établissements : style, épigraphie et iconographie
L’établissement comme confinement : horaires, espace scolaire et cloisonnements
L’établissement comme « logement » : classe, déplacement et récréation
La salle de classe : apprentissage et enseignement, discipline et surveillance, récompense et sanction
Survêtement et vêtement : la blouse
Transmission des savoirs en situation coloniale : l’imposition du système d’enseignement français en Algérie, par Aissa Kadri
Une politique de scolarisation restrictive
Une transmission sélective et utilitariste confortant le capitalisme colonial
Un système duel : une séparation dans les enseignements et au sein de l’espace scolaire
L’enseignement supérieur
L’enseignement secondaire : un recrutement dérisoire
Le primaire supérieur : une ouverture contrôlée
La transposition d’une hiérarchie des activités intellectuelles
La définition de l’enseignement supérieur local : enseignement théorique ou pratique
Conclusion
III/ Apprendre et innover : stabilité et mutations des savoir-faire et des savoirs
Apprentissage et inventions : des individus qui font l’histoire
, par Valentine Roux
Processus d’apprentissage et reproduction des traditions
Processus d’apprentissage et innovations
Conclusion
Créativité, apprentissage et « arts de faire » : une archéologie du quotidien à l’âge du Bronze à Százhalombatta-Földvár, en Hongrie, par Joanna Sofaer
Le tell de Százhalombatta-Földvár a l’âge du Bronze
Gros plan sur l’archéologie du quotidien de Százhalombatta-Földvár
Conclusion
Savoir-faire métallurgique et savoir transmettre en archéologie, par Anne Lehoërff
Les leçons de l’enfer
Rencontre entre la trace archéologique et le savoir-faire
Autour des mots et des concepts
Retrouver les gestes de l’artisanat du verre durant l’Antiquité et le premier Moyen Âge, par Françoise Labaune-Jean
Les sources exploitables
Le matériau et les ateliers primaires
Les données archéologiques sur les ateliers secondaires
Les sources écrites au regard de l’archéologie
Technologie et diffusion du savoir
Apports de l’archéologie expérimentale
Conclusion
Appréhender les savoirs des travailleurs des grosses forges à fer de la fin du Moyen Âge et de l’Époque moderne, par Danielle Arribet-Deroin
Une innovation technique portée par des savoirs nouveaux
Des savoirs techniques détenus par des groupes familiaux
Des pratiques reflétant des savoirs, révélées par l’archéologie
Des savoirs ouvriers désignés comme « routine » dans des traités techniques du XVIIIe siècle
Branle-bas de combat ! Apprentissage et préparation de la guerre de siège sous Louis XIV, par Séverine Hurard
La plaine d’Achères ou les grandes manœuvres
L’apprentissage technique et logistique des terrassements et de la construction
Revues et manœuvres : la répétition du champ de bataille dans la boucle de la Seine
Les tranchées d’approche et la préparation de l’assaut
Battre en brèche et passer à l’assaut
Un apprentissage de la pénibilité de la vie de camp
Un microcosme des hiérarchies sociales et militaires
Vétérans et novices des provinces françaises
Conclusion
Liste des auteurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites