Violences de guerre, violences de masse
Une approche archéologique

Jean GUILAINE, Jacques SÉMELIN

L’archéologie, par la documentation considérable qu’elle apporte sur l’expérience de la guerre et la réalité de la violence, renouvelle notre compréhension des conflits, depuis la Préhistoire jusqu’à aujourd’hui. Son approche anthropologique a en effet libéré la recherche des contraintes de l’histoire militaire et stratégique, les violences du XXe siècle conduisant la discipline vers de nouveaux enjeux liés à l’expertise médico-légale, à la récupération de la mémoire historique et au droit.
Guerres et combats ne sont plus uniquement relatés par les archives des vainqueurs, mais étudiés par l’archéologue en prenant en compte l’ensemble des documents mis au jour : champs de bataille, dépôts d’armes, restes humains, garnisons, camps de prisonniers ou d’internement… La propagande est déconstruite, images et objets sont contextualisés, le cadre économique et social du conflit est restitué, la réalité de la violence collective est analysée. Et les morts peuvent sortir de leur anonymat.
Dans cet ouvrage, qui propose une grande variété d’éclairages sur les violences et les guerres, l’archéologie apparaît ainsi à la fois comme la science de la mémoire matérielle des hommes et comme un instrument au service de la longue histoire du savoir, des techniques et de la diversité culturelle qui fait la richesse de l’humanité.

Version papier : 26 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Coédition : Inrap
Parution : septembre 2016
ISBN : 9782707190550
Nb de pages : 400
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707193452
Format : EPUB

Jean GUILAINE

Jean Guilaine, archéologue, est membre de l’Institut, professeur honoraire au Collège de France et membre du laboratoires Laboratoire TRACES – UMR 5608 Université de Toulouse II.

Jacques SÉMELIN

Jacques Sémelin est directeur de recherche au CNRS, CERI-Sciences Po.

Table des matières

Sommaire
Préface, par Dominique Garcia
Avant-propos, par Jean Guilaine

Introduction, par Jacques Sémelin
I / Et la guerre commença...
1. La guerre a-t-elle existé au Paléolithique ?, par Marylène Patou-Mathis
Les plus anciennes traces de violence - Le Site 117 : premières traces de guerre ? - Les raisons de l’absence de guerres au Paléolithique - Le Préhistorique violent et guerrier : une image construite au XIXe siècle - La violence : phylogénique et ontologique ? - Conclusion
2. Urbanisation ancienne, tensions sociales et violence : les fosses communes de Tell Brak (Syrie, IVe millénaire avant notre ère), par Augusta McMahon
Préhistoire pacifique versus guerres entre États ? - Les règles de la guerre - Pratiques funéraires en Mésopotamie - Les débuts de l’urbanisation en Mésopotamie, un contexte propice à la guerre
Les fosses communes de Tell Brak - Crânes trophées

3. Guerre et mort à Himère : les tombes de soldats grecs tués dans les batailles de 480 et 409 avant notre ère, par Stefano Vassallo
Les rites funéraires de la Grèce archaïque - Des hommes et des chevaux - Des fosses communes de fortune
II / Violence de guerre, violence de masse : questions de méthode
4. La zone de combat. Les modèles stratégiques modernes d’entraînement appliqués à l’étude des champs de bataille de Little Big Horn et de la guerre de la Rivière rouge, par Douglas D. Scott
La zone de combat et le niveau de préparation martiale des Cheyenne et des Sioux Lakota - La zone de combat et le niveau de préparation militaire de l’armée frontalière des États-Unis - Vision archéologique des tactiques, opérations et stratégies adoptées pour former une zone de combat
5. Échec et mat : comparaison des indices du squelette de Richard III avec d’autres traumatismes médiévaux provoqués par des armes, par Tim Sutherland
La bataille de Towton - Richard III : analyse des indices - Les documents historiques - Les indices ostéologiques - Les interprétations
6. Les sépultures multiples à recrutement militaire : le regard de l’anthropologue, par Michel Signoli
La violence faite aux cadavres : inhumations en masse - La violence faite aux cadavres : qui inhume qui ? - La violence faite aux vivants : les traumatismes
7. Des armes à la guerre. Méthodes et principes de reconnaissance d’un « état » de guerre chez les Celtes (IVe siècle-Ier siècle avant notre ère), par Gérard Bataille
Les sources - Les données funéraires - Les données de sanctuaires - La Tène D2 : réponse à une situation de crise ? - La Tène B2 : un état de guerre organisé ? - Évolution comparée des dépositions d’armes dans les sépultures et les sanctuaires - Synthèse et perspective
III / L’avènement de la guerre totale
8. Archéologie et guerre totale, par David El Kenz
Qu’est-ce que la guerre totale ? - Guerre totale et temporalité - De la factualité de la violence à l’enjeu mémoriel
9. Paysans et soldats. Archéologie des villages de Bohême abandonnés durant la guerre de Trente Ans, par James Symonds et Pavel Vařeka
Le territoire tchèque durant la guerre de Trente Ans - Archéologie des établissements ruraux durant la guerre de Trente Ans - L’impact de la guerre : un exemple dans la région de Rokycany -
Trois villages : Bukov, Cetkov et Rovný - Conclusions

10. Archéologie de la bataille du Mans des 12 et 13 décembre 1793. Les corps témoins du conflit ?, par Élodie Cabot
Rappels historiques - La gestion des corps selon les sources historiques et orales - La gestion des corps selon les résultats de la fouille archéologique - Conclusions et perspectives
11. L’exécution de masse de soldats français à Valence pendant la guerre d’indépendance d’Espagne (1808), par Marcos Miquel-Feucht et Laura Quiles-Guinau
Étude anthropologique et médico-légale - Étude paléopathologique - Découvertes ostéo-archéologiques d’une exécution de masse - Identifications de squelettes
12. Traces de l’esclavage : l’histoire oubliée des civils indigènes dans les camps de concentration britanniques pendant la guerre des Boers (Afrique du Sud, 1899-1902), par Garth Benneyworth
Le projet Traces - La recherche à Kimberley et à Dry Harts - Contexte historique - Création du département des Réfugiés indigènes, 1901 - Les camps de concentration de Kimberley et de Dry Harts
13. La Grande Guerre, une vision renouvelée de l’hécatombe à partir de l’archéologie, par Yves Desfossés, Alain Jacques et Gilles Prilaux
Une archéologie de la mort de masse - Une archéologie de la vie quotidienne au front - De nouvelles armes - Paysages et sites de la Grande Guerre - L’archéologie de la Grande Guerre, un domaine de la recherche à part entière
IV / L'âge des extrêmes
14. Thèmes et théories de l’archéologie des conflits modernes, par Gabriel Moshenska
Premiers travaux en archéologie des conflits - Thématiques de l’archéologie du conflit - Des approches diversifiées - Perspectives d’avenir

15. Retrouver le nom des défunts : les soldats perdus de la bataille de Fromelles (1916), par
Margaret Cox et Peter Jones
Ensemble des données et des procédés d’identification - L’importance de l’identification - Questions d’éthique et problèmes professionnels en matière d’identification - Que représente un nom ? Identité sociale contre identité génétique - Conclusions

16. L’archéologie de la violence en Espagne (1936-1975), par Alfredo González-Ruibal
Les fosses communes - Les camps de concentration - Les prisons - Les camps de travail forcé
17. Comment des gens « ordinaires » peuvent-ils en arriver à massacrer leurs semblables ? L’exemple de l’Allemagne nazie, par Christopher R. Browning
Le rôle de l’idéologie - L’avènement d’Hitler - L’organisation des bataillons nazis - Les bataillons actifs - Le mécanisme des génocides
18. Une cartographie de la terreur nazie : études archéologiques dans les camps de travail et d’extermination de Treblinka, par Caroline Sturdy Colls
La méthodologie - Pourquoi l’archéologie ? - Treblinka I et le site des exécutions - Treblinka II
19. Rassembler les pièces : exhumations de personnes disparues lors du conflit en Bosnie-Herzégovine, par Admir Jugo et Sarah E. Wagner
Des corps démembrés - Reconstituer les identités - Restaurer le tissu social, réunir la parentèle
20. L’archéologie médico-légale de la violence contemporaine de masse : une approche à partir de quelques notes de terrain, par Luis Fondebrider
Contexte - Défis - Aspects pluridisciplinaires - La relation avec les familles des victimes et les communautés auxquelles elles appartiennent - Conclusion
21. Rwanda, 1994-2014 : la photographie à l’épreuve des cadavres. Une anthropologie des images du génocide des Tutsi, par Nathan Réra
Le génocide des Tutsi, entre médiatisation et occultation - Autopsier les images de 1994 - Esthétique archéologique et médico-légale - Construction de la mémoire
22. La mort des ruines ? Des ruines et de la guerre totale, par Alain Schnapp
La vision classique des ruines - Les décombres - Les Mésopotamiens et la destruction des villes
Réflexions conclusives, par Jean Guilaine.