Théorie de la régulation, l'état des savoirs

Robert BOYER, Yves SAILLARD

Pourquoi les « miracles économiques » d’hier sont-ils entrés en crise ? Si toutes les économies obéissent au même modèle, comment expliquer la diversité des trajectoires américaine, européenne et japonaise ? L’État-nation, détrôné par les forces du marché, a-t-il perdu tout pouvoir ? Faut-il anticiper l’émergence de régulations supranationales ? Pourquoi est-il si difficile, en Russie, d’implanter les institutions fondatrices d’une économie moderne ? La victoire des politiques économiques de « retour au marché » est-elle réversible ? Autant de mystères pour nombre de théories économiques que vise à éclairer la théorie de la régulation : chaque économie a la conjoncture et les crises de sa structure. Or ces structures varient dans le temps et dans l’espace. Pour en rendre compte, cette théorie a élaboré un ensemble de concepts, de méthodes et de modèles en symbiose avec les enseignements de l’histoire longue et d’études comparatives systématiques. Née au début des années soixante-dix avec l’analyse du fordisme et de sa crise, la théorie de la régulation n’a cessé depuis lors de se développer dans de nouvelles directions : théorie de l’État, de la monnaie, formalisations macroéconomiques de divers régimes de croissance, analyses sectorielles, prospective des alternatives au fordisme, enfin contribution à une théorie générale des institutions. Cet ouvrage propose un panorama complet et actualisé de tous ces développements : sur chaque thème, un article concis présente les concepts de base, les principaux résultats et les directions actuelles de la recherche. Fruit du travail d’une quarantaine de spécialistes de diverses disciplines et divers pays, cet ouvrage de référence sera utile aussi bien aux étudiants qu’aux enseignants et aux chercheurs.

Version papier : 46 €
Version numérique : 19,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : juillet 2002
ISBN : 9782707137654
Nb de pages : 600
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707155535
Format : PDF

Robert BOYER

Robert Boyer, anciennement directeur de recherche au CNRS, économiste au CEPREMAP et directeur d'études à l'EHESSs'est impliqué dès l'origine dans les recherches sur la régulation. Il a notemment publiéThéorie de la régulation, l'état des savoirs (La Découverte, 2002) ; Croissance début de siècle (Albin Michel, 2002) ; Une Théorie du capitalisme est-elle possible ? (Odile Jacob, 2004) ; Les financiers détruiront-il le capitalisme ? (Economica, 2011). Il anime l'association Recherches & Régulation.

Yves SAILLARD

Yves Saillard , économiste, chargé de recherches au CNRS, est chercheur à l'IREP-D, université de Grenoble. Il est l'auteur de nombreux articles sur les services non marchands et la couverture sociale.

Table des matières

Avant-propos à la seconde édition, par Robert Boyer - I. La théorie de la régulation, une mise en perspective - 1. Aux origines de la théorie de la régulation, par Robert Boyer - 2. Antécédents institutionnalistes méconnus ou connus de la théorie de la régulation, par Maurice Baslé - 3. La régulation et Marx, par Henri Nadel - 4. Régulation et histoire : je t’aime, moi non plus, par Jean Clio - 5. Un précis de la régulation, par Robert Boyer et Yves Saillard - 6. La théorie de la régulation a 20 ans : piétinement ou affirmation d’un programme de recherche ?, par Robert Boyer et Yves Saillard - II. Les cinq formes institutionnelles revisitées - 7. Monnaie et crédit dans la théorie de la régulation, par Robert Guttmann - 8. Le Système monétaire international, par Michel Aglietta - 9. Vingt ans de recherches sur le rapport salarial, un bilan succinct, par Robert Boyer - 10. Les salaires en longue période, par Claude Leroy - 11. Rapport salarial et système d’emploi, par Hugues Bertrand - 12. Diversité et changement des règles salariales, par Bénédicte Reynaud - 13. État providence et compromis institutionnalisés, des origines à la crise contemporaine, par Christine André - 14. Le salaire indirect, par Yves Saillard - 15. Les formes de la concurrence, par Michel Hollard - 16. Les régimes internationaux, par Jean-François Vidal - 17. L’état relationnel intégré complexe (ERIC), par Robert Delorme - 18. État, finances publiques et régulation, par Bruno Théret - 19. Théorie de la régulation et politique économique, par Frédéric Lordon - III. Dynamique macroéconomique et changements structurels - 20. Formes institutionnelles et macroéconomie, par Bernard Billaudot - 21. Dynamiques macroéconomiques à court et moyen terme, par Bernard Billaudot - 22. Régimes d’accumulation, par Michel Juillard - 23. La théorie de la régulation et le changement technique, par Bruno Amable - 24. De la croissance cumulative à la théorie de la régulation, par Pascal Petit - 25. Emploi, chômage et politique économique, par Pascal Petit - 26. Formaliser la dynamique et les crises régulationnistes, par Frédéric Lordon - 27. Le changement de modes de régulation, apports et limites de la formalisation, par Jacques-André Chartres - IV. Les nouveaux espaces de la régulation - 28. Globalisation, localisation et spécialisation sectorielle. Que deviennent les régulations nationales ? , par Yves Saillard - 29. De la régulation des espaces aux espaces de régulation, par Georges Benko et Alain Lipietz - 30. La dimension locale de la régulation, par Jean-Pierre Gilly et Bernard Pecqueur - 31. La dimension sectorielle de la régulation, par Christian du Tertre - 32. Une approche sectorielle du travail, par Christian du Tertre - 33. L’agriculture entre régulation globale et sectorielle, par Amédée Mollard - 34. Croissance et crise en agriculture, par Gilles Allaire - 35. Écologie politique régulationniste ou économie de l’environnement ?, par Alain Lipietz - 36. L’intégration européenne, par Jacques Mazier - V. Les trajectoires nationales - 37. Du fordisme canonique à une variété de modes de développement, par Robert Boyer - 38. Les États-Unis : adieu au fordisme !, par Robert Boyer et Michel Julliard - 39. France : un fordisme brisé… et sans successeur, par Benjamin Coriat - 40. Pays scandinaves : des régulations originales en crise, par Lars Mjoset - 41. Japon. Démythifier la régulation,par Yasuo Inoué et Toshio Yamada - 42. Institutions, régulation et crise dans les économies socialistes, par Bernard Chavance - 43. Réforme du socialisme et conversion au marché, les voies centre-européennes, par Bernard Chavance -44. Crise et transition en URSS et en Russie, par Jacques Sapir - 45. Firme ou artel ? Vers un rapport salarial original en Russie, par Irina Peaucelle - 46. Théories de la régulation et développement, par Larbi Talha - 47. Trajectoires nationales au Maghreb, par Noureddine El Aoufi - 48. Les approches régulationnnistes et l’accumulation en Amérique latine, par Jaime Aboites, Luis Miotti et Carlos Quenan - VI. Prospective de la théorie de la régulation - 49. Une théorie économique des institutions ?, par Marie-Claire Villeval - 50. La régulation et l’école radicale américaine, par Allan Coban - 51. Évolutionnisme et régulation, différences et convergences, Benjamin Coriat et Giovanni Dosi - 52. Conventions et régulation, par Olivier Favereau - 53. Histoire économique et théorie économique, par Patrick Verley - 54. Postface à l’édition de 2002 : la théorie de la régulation à l’épreuve des années quatre-vingt-dix, par Robert Boyer - Glossaire - Index - Note sur les auteurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites