Sociologie des pratiques culturelles - Philippe COULANGEON

Sociologie des pratiques culturelles

Philippe COULANGEON

Dans la plupart des sociétés occidentales, la place des loisirs et des activités culturelles s’est sensiblement accrue depuis la fin des années 1960. Cette évolution générale masque toutefois de profondes disparités qui interrogent le bilan des politiques de démocratisation de la culture car celles-ci, notamment en France, inspirent l’essentiel des politiques publiques menées dans ce domaine. L’accès aux biens, aux services et aux équipements culturels continue d’alimenter les inégalités observées dans d’autres domaines de la vie sociale, en particulier dans le domaine scolaire.
Marquée par la montée de l’audiovisuel, le recul de l’écrit et la globalisation de l’offre de biens et services culturels, la cartographie des styles de vie culturelle est aujourd’hui perturbée par un certain éclectisme des goûts et des pratiques ; si celui-ci brouille le découpage des frontières symboliques entre les groupes sociaux, il n’est pas nécessairement synonyme d’une disparition des hiérarchies culturelles.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°418
Parution : juin 2016
ISBN : 9782707190604
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Philippe COULANGEON

Philippe Coulangeon est directeur de recherche au CNRS, membre de l’Observatoire sociologique du changement à Sciences Po et chercheur associé au laboratoire de sociologie quantitative du CREST au GENES (Groupe des écoles nationales d'économie et statistique).

Extraits presse

« Il y a au moins trois bonnes raisons de lire Sociologie des pratiques culturelles de Philippe Coulangeon. La première, c'est que c'est un excellent panorama des principales données sociologiques quantitatives concernant les pratiques culturelles contemporaines. La deuxième, c'est que ce panorama est actualisé par l'enquête INSEE réalisée en 2003 portant sur "la participation culturelle et sportive" des Français. La troisième, c'est que l'ouvrage est pertinent, clair et concis. »
BBF

 

L’ouvrage de Philippe Coulangeon offre, dans le format synthétique de la collection « Repères », un panorama des pratiques culturelles contemporaines.

Delphine Vuattoux - Liens socio

 

Table des matières

Introduction
I / Pratiques culturelles et stratification sociale

Les pratiques culturelles comme marqueurs symboliques des identités sociales
Habitus et distinction - Légitimité culturelle, domination symbolique et reproduction - Un modèle historiquement daté ?
Démocratisation de la culture versus démocratie culturelle
La culture comme capital
Du handicap à l'arbitraire culturel - L'effet incertain du capital culturel sur les performances scolaires
Les formes émergentes du capital culturel
II / Une pratique dominante : la télévision
La prépondérance de la télévision dans les loisirs quotidiens
L’augmentation et la diversification des dépenses télévisuelles - Usages structurels, usages relationnels et usages cognitifs de la télévision - L’emprise de la télévision sur l’emploi du temps quotidien - L’impact des nouveaux modes de consommation des images
Un ciment culturel des familles de la classe moyenne ?
De l’exaltation des vertus à la dénonciation des dangers de la télévision - L’ambivalence des fonctions familiales de la télévision
Le nouvel opium du peuple ?
L’omniprésence de la télévision dans les foyers ouvriers et chez les retraités - La télévision et l’inversion du rapport loisir/travail - Un déficit de légitimité - La différenciation sociale des programmes regardés… - ... et de leur interprétation
III / La lecture à l’épreuve de la culture de masse
Des tendances contradictoires
La plus légitime des pratiques culturelles - Le recul de la lecture ? - Les jeunes et la lecture - La concurrence incertaine de la lecture par la télévision
Le paradoxe scolaire
Lecture et massification scolaire : un effet de structure - Le rendement scolaire de la lecture en question
La diversité des pratiques de lecture
Lecture de la presse et lecture de livres : la différenciation sociale des supports de la lecture - La structure sociale du lectorat des différents types de lecture
La lecture comme production de sens
Théorie de la lecture et lecteurs concrets - Lectures internes et lectures externes - Distanciation et interprétation
IV / Musique : la montée de l’éclectisme des goûts
Le savant, le populaire et le mélange des genres
La préférence généralisée pour les « variétés » - L’éclectisme, nouvelle frontière de la légitimité culturelle ? - Une partition sexuée des goûts musicaux - La prépondérance de l’effet de l’âge - L’affaiblissement de l’effet du diplôme au sein des jeunes générations
La légitimation culturelle des genres « mineurs »
L’esthétisation savante de l’écoute des genres populaires - Légitimité contre-culturelle et goût populaire
Musique et radio
Média musical et média identitaire - De la radio au téléchargement
V / Pratiques amateurs et autoproduction culturelle
La photographie et l’écriture
La photographie, entre pratique artistique et instrument de la mémoire - Écriture et intimité
La musique, le théâtre et la danse
Des pratiques enracinées dans l’enfance et dans l’adolescence - Amateurs et professionnels - Les pratiques amateurs au service de la démocratisation de la culture
« Semi-loisirs » et autoproduction
Les dimensions culturelles de l’engagement
VI / Sorties culturelles et loisirs d’exception
Les musées et le patrimoine
Patrimoine culturel et culture du patrimoine - La valorisation des retombées économiques et sociales des musées - La prédominance des « pactes faibles » de la réception
Le cinéma
Un loisir de jeunes plus qu’un loisir de masse - Le recul de la fréquentation des salles
Les arts vivants
La fréquentation minoritaire du théâtre, de l’opéra et des concerts - Le théâtre populaire - Le savant, le populaire, le public et le privé
Conclusion
Références bibliographiques.