Sociologie de Paris

Michel PINÇON, Monique PINÇON-CHARLOT

Paris s’embourgeoise. Les richesses et les pouvoirs s’y concentrent. Si tous les Franciliens ne peuvent habiter dans la capitale, résider à Paris ne peut être réservé aux seules familles fortunées sans redoubler symboliquement les inégalités.
Cela pose le problème de la mixité sociale. Paris est encore une mosaïque de classes et d’origines. Peut-on lire dans les oppositions entre l’Est et l’Ouest, entre le centre et la périphérie, entre la rive gauche et la rive droite, les clivages de la société ? Quelles sont les forces qui conduisent à la déprolétarisation d’une ville qui fut ouvrière et révolutionnaire ? Comment alors expliquer que la majorité municipale soit toujours à gauche ? Comment une capitale embourgeoisée et une banlieue populaire peuvent-elles fonctionner ensemble ?
La diversité du peuplement de la capitale en fait, toujours, un lieu d’expression des différences sociales et des cultures du monde. Cette Sociologie de Paris entend restituer cette richesse et donner les clés de lecture d’une vie foisonnante, mais menacée.

Version papier : 10 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°400
Parution : août 2014
ISBN : 9782707182623
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707189325
Format : EPUB

Michel PINÇON

Michel PINÇON

Michel Pinçon, sociologue, ancien directeur de recherche au CNRS, a notamment publiéGrandes Fortunes. Dynasties familiales et formes de richesse en France (Payot, 1996), Sociologie de la bourgeoisie (La Découverte, « Repères », 2000), Les Ghettos du Gotha (Le Seuil, 2007), Comment la bourgeoisie défend ses espaces (Le Seuil, 2007), Le Président des riches. Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy (Zones/La Découverte, Paris, 2010) et La violence des riches. Chronique d'une immense casse sociale (Zones/La Découverte, Paris, 2013).

Monique PINÇON-CHARLOT

Monique PINÇON-CHARLOT

Monique Pinçon-Charlot, sociologue, ancienne directrice de recherche au CNRS, a notamment publié avec Michel Pinçon Grandes Fortunes. Dynasties familiales et formes de richesse en France (Payot, 1996), Sociologie de la bourgeoisie (La Découverte, « Repères », 2000), Les Ghettos du Gotha. Comment la bourgeoisie défend ses espaces (Le Seuil, 2007), Le Président des riches. Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy (Zones/La Découverte, Paris, 2010) et La Violence des riches. Chronique d'une immense casse sociale (Zones/La Découverte, Paris, 2015).

Extraits presse

« Une formidable étude synthétique du peuplement de la capitale. C'est précis, documenté, vivant, efficace. À lire par curiosité et par plaisir. »
LA CROIX

« Ce petit livre astucieux synthétise des sujets plus ou moins connus - la formation de la ville, son attraction, sa déprolétarisation, ses luttes sociales et politiques... - et propose des plans rapprochés sur des éléments concrets des transformations de Paris comme "la Goutte-d'Or", "le saucisson maigre et la rue de la mode", etc. »
LA TRIBUNE

« Cet ouvrage précis et précieux restitue cette richesse parisienne, met en évidence les dangers qui la menacent et donne les clefs nécessaires à la compréhension de cette ville mosaïque. »
À PARIS

« Par le recours à l'histoire, la statistique et la description des quartiers et de leurs habitants, les deux auteurs montrent à quel point les différences sociales s'inscrivent dans la géographie de la ville. »
SCIENCES HUMAINES

« La capitale s'embourgeoise. Entre la hausse spectaculaire des loyers et le triomphe des bobos, y a-t-il encore de la place pour un Paris populaire ? Une interrogation qui se situe au coeur de Sociologie de Paris, ouvrage qui donne les clés de lecture d'une vie foisonnante mais menacée. »
TGV MAGAZINE« Une formidable étude synthétique du peuplement de la capitale. C'est précis, documenté, vivant, efficace. À lire par curiosité et par plaisir. »
LA CROIX

« Ce petit livre astucieux synthétise des sujets plus ou moins connus - la formation de la ville, son attraction, sa déprolétarisation, ses luttes sociales et politiques... - et propose des plans rapprochés sur des éléments concrets des transformations de Paris comme "la Goutte-d'Or", "le saucisson maigre et la rue de la mode", etc. »
LA TRIBUNE

« Cet ouvrage précis et précieux restitue cette richesse parisienne, met en évidence les dangers qui la menacent et donne les clefs nécessaires à la compréhension de cette ville mosaïque. »
À PARIS

« Par le recours à l'histoire, la statistique et la description des quartiers et de leurs habitants, les deux auteurs montrent à quel point les différences sociales s'inscrivent dans la géographie de la ville. »
SCIENCES HUMAINES

« La capitale s'embourgeoise. Entre la hausse spectaculaire des loyers et le triomphe des bobos, y a-t-il encore de la place pour un Paris populaire ? Une interrogation qui se situe au coeur de Sociologie de Paris, ouvrage qui donne les clés de lecture d'une vie foisonnante mais menacée. »
TGV MAGAZINE« Une formidable étude synthétique du peuplement de la capitale. C'est précis, documenté, vivant, efficace. À lire par curiosité et par plaisir. »
LA CROIX

« Ce petit livre astucieux synthétise des sujets plus ou moins connus - la formation de la ville, son attraction, sa déprolétarisation, ses luttes sociales et politiques... - et propose des plans rapprochés sur des éléments concrets des transformations de Paris comme "la Goutte-d'Or", "le saucisson maigre et la rue de la mode", etc. »
LA TRIBUNE

« Cet ouvrage précis et précieux restitue cette richesse parisienne, met en évidence les dangers qui la menacent et donne les clefs nécessaires à la compréhension de cette ville mosaïque. »
À PARIS

« Par le recours à l'histoire, la statistique et la description des quartiers et de leurs habitants, les deux auteurs montrent à quel point les différences sociales s'inscrivent dans la géographie de la ville. »
SCIENCES HUMAINES

« La capitale s'embourgeoise. Entre la hausse spectaculaire des loyers et le triomphe des bobos, y a-t-il encore de la place pour un Paris populaire ? Une interrogation qui se situe au coeur de Sociologie de Paris, ouvrage qui donne les clés de lecture d'une vie foisonnante mais menacée. »
TGV MAGAZINE

 

Table des matières

Introduction
I / Lire Paris

L’escargot des arrondissements
Un plan très structuré
L’enceinte de Philippe Auguste - L’enceinte de Charles V et de Louis XIII - Le mur des Fermiers généraux - Les fortifications de Thiers
Le plan du métro
Le périphérique
L’axe du pouvoir
Est-Ouest : quartiers pauvres, quartiers riches
Rive droite, rive gauche : des affaires à la culture
Stabilité du bâti, fluctuations des populations
II / L’attraction de Paris
Une démographie galopante qui s’essouffle
Les provinciaux, premiers immigrés de Paris
L’immigration d’origine étrangère
Paris, ville active
III / Paris, ville capitale
Paris, capitale politique
Paris, capitale culturelle
Paris, capitale économique
Griffe spatiale et localisation des activités économiques - Les sièges sociaux des entreprises cotées en Bourse - Paris pôle d’excellence ?
Paris, ville riche
Un ISF très parisien - Un Bottin Mondain bien parisien
IV / « Gentrification » et déprolétarisation de Paris
Le recul des ouvriers et des employés
La montée des classes supérieures et moyennes
Des conditions de logement qui s’améliorent
L’inconfort de l’après-guerre - Le confort d’aujourd’hui - Marché public et marché privé
Le logement social : un frein à la gentrification. L’exemple du 20e arrondissement
Des lofts et des ruelles en pente - Un tiers de logements sociaux - Un espace urbain bigarré
V / Paris, ville bourgeoise, ville de gauche ? Les paradoxes électoraux de la capitale
Paris, au cœur des luttes sociales et politiques
Victoire de la gauche aux municipales de 2001, 2008 et 2014
La gauche confirmée
Gauche plurielle et nouvelle bourgeoisie
VI / Les enjeux de la mixité
La mixité sociale, une idée consensuelle
L’entre-soi de la grande bourgeoisie
Le résidentiellement correct des cadres et professions intellectuelles
La mixité résidentielle est-elle souhaitée ?
VII / Paris-banlieue : une métropole ?
Les fortifications et la zone
La barrière du périphérique
Prestige de l’adresse parisienne jusqu’en banlieue
Paris-banlieue : une rupture dans la densité urbaine
Ruptures dans les prix de l’immobilier
Paris en banlieue : les enclaves
Le logement social - Autres emprises
Un Grand Paris ?
Conclusion
Repères bibliographiques.