Pour la désobéissance civique

José BOVÉ, Gilles LUNEAU

Depuis qu’il a été projeté sur le devant de la scène publique par ses actions d’éclat, José Bové n’a cessé d’être interpellé sur le thème : « Pourquoi n’allez-vous pas au bout de vos idées en les soumettant au vote des électeurs, en vous lançant dans la « vraie »politique ? » Cette question, à ses yeux, montre que beaucoup n’ont pas compris les ressorts et la logique de son action : pour lui, la politique ne se réduit pas aux élections, on peut aussi — et surtout — contribuer à changer le monde par la désobéissance civile. C’est cette incompréhension qui lui a donné envie, avec son vieux complice le journaliste Gilles Luneau, de rédiger cet essai qui retrace les grandes étapes de l’histoire mondiale de la désobéissance civile et explique son importance aujourd’hui : quand un gouvernement encourage les intérêts privés aux dépens de tous et de la Terre, quand la loi privilégie l’intérêt particulier au détriment de l’intérêt général, quand la justice participe à la construction d’un ordre sécuritaire, que peuvent faire les citoyens pour que le droit redevienne l’outil de préservation du bien commun ? Il ne leur reste plus qu’à désobéir, quel qu’en soit le prix, pour défendre la démocratie. Organiser pacifiquement la résistance à l’injustice. La désobéissance civique, c’est le fait d’assumer individuellement un acte illégal qui s’inscrit dans une aspiration collective : de Gandhi aux arracheurs d’OGM en passant par les femmes avortées et les déserteurs, elle est un acte politique qui oppose la légitimité à la légalité. Pour ses partisans, la désobéissance civique, au-delà du courage de dire non, c’est déjà dire oui à l’approfondissement de la liberté.

Version papier : 17,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2004
ISBN : 9782707143594
Nb de pages : 264
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

José BOVÉ

José BOVÉ

José Bové, est député européen d’Europe Écologie-Les Verts depuis 2009. Il est notamment l’auteur, avec François Dufour, de Le Monde n’est pas une marchandise (La Découverte, 2000).

Gilles LUNEAU

Gilles Luneau, écrivain, journaliste et réalisateur est rédacteur en chef de GLOBALmagazine : www.globalmagazine.info.

Extraits presse

« [La désobéissance civile], qui semble gagner la société française, manquait jusqu'à présent d'un ouvrage de référence. Celui du journaliste Gilles Luneau et du syndicaliste agricole José Bove devrait combler ce vide. »
L'EXPRESS

« D'Antigone à La Boétie, de l'Américain Henry David Thoreau, premier théoricien moderne de la résistance passive, au Mahatma Gandhi, de la philosophe Simone Weil à Martin Luther King, l'ouvrage est un chant d'amour à toutes les formes d'insoumission. Il tient le registre de ces avant-gardes qui ont su bousculer les sociétés corsetées. »
LE POINT

« La réflexion des auteurs éclaire les interrogations et maturations à l'oeuvre dans le mouvement altermondialiste. Elle est de nature à poser certains des paramètres de la discussion sur les perspectives du combat pour un autre monde. Elle est donc, en quelque sorte, un appel à rebondir, par la discussion collective et dans l'action. »
ROUGE

« Pour montrer que l'évolution des sociétés repose sur des attitudes et des actes de désobéissance, civique ou civile. Un livre qui porte à réfléchir, quoi qu'on pense du sujet a priori. »
L'EST RÉPUBLICAIN

« Ce livre est une invitation joyeuse à la pratique d'un "aïkido syndical", qui retourne la force de l'adversaire contre lui : "prendre conscience de sa propre dissidence libère la puissance nécessaire pour se réapproprier sa vie". »
NOUVEAUX REGARDS

« On peut imaginer sans peine, à progresser au fil des 260 pages de Pour la désobéissance civique, combien la rédaction du livre importait au syndicaliste paysan. [...] c'est à une meilleure lisibilité des stratégies de José Bové qu'invite ce livre, ainsi qu'à une réflexion du lecteur-citoyen sur ses décisions dans le cadre même du quotidien. »
CENTRE PRESSE

« Dans un livre écrit avec le journaliste Gilles Luneau, Bové s'est récemment attaché à rationaliser cet usage croissant de la désobéissance civile par les mouvements en lutte contre la globalisation néolibérale. »
LE VIF/L'EXPRESS

« Cet essai retrace les grandes étapes des luttes non violentes : et si la désobéissance civique contribuait à changer le monde ? »
GÉO

PRESSE

 

Table des matières

Prologue : Partie de campagne, par Gilles Luneau - Citoyens contre OGM - Acte revendiqué - La volonté du peuple - Un mouvement de résistance - I / Une force invincible - 1. Pourquoi la désobéissance civile face aux OGM ? - Pourquoi modifier la programmation génétique naturelle ? - L'atteinte à la biodiversité - Les risques sanitaires - Une atteinte à la liberté - Crier dans le désert - Rester des citoyens - Main basse sur le vivant et désinformation - Alerte maximum : l'impératif de désobéir - 2. Une lumière venue de la nuit des temps - Des racines millénaires - Servitude et consentement - La part d'ombre de l'obéissance - Passage à l'acte légitime - Henry David Thoreau, le père fondateur - L'expérience fondatrice de Gandhi - Ne pas collaborer ! - 3. L'arbre est dans la graine - La fin est dans les moyens - Cohérence personnelle - La désobéissance civile non-violente, un projet politique - Le sens de la non-violence - Atout numéro un : l'efficacité - Atout numéro deux : l'appropriation par tous - 4. Thoreau et Gandhi, les pionniers - Thoreau, des débuts dans la solitude individuelle - L'engagement chrétien de Tolstoï - Gandhi et le défi du satyâgraha - De la marche du sel à l'indépendance de l'Inde - Résistance à l'hitlérisme - La « désobéissance » danoise face au nazisme - Le contre-exemple de l'« État français » - 5. Le pasteur King à la conquête des droits civiques - Martin Luther King, pasteur non-violent - Rosa Parks : une femme comme emblème - Voyageur de la liberté - Le rêve du pasteur King - La « Marche des pauvres » - 6. Cesar Chavez : gagner les droits sociaux - L'exploitation des Chicanos de Californie - La prise de conscience de Cesar Chavez - L'école du piquet - Solidarité - La marche du Sacramento - Une grève de la faim contre la violence - La victoire de la non-violence - Sisyphe - 7. En France, une discrète continuité - « Ceux qui refusèrent la Saint-Barthélémy »- Guerre d'Algérie : ceux qui défendirent l'honneur de la France - Les « trois cent quarante-trois salopes » pour la libre disposition de son corps - Larzac : le serment des cent trois - Un droit au toit conquis dans l'illégalité - L'hospitalité est une valeur universelle - L'« opération Nénuphar » des Bretons rebelles de l'eau - 8. Désobéissance mondiale - Les pionniers du Chiapas - La « grande dame » de Birmanie - Argentine, Kosovo : l'usurpation civile - Ressourcements : les « Démo » du Pays basque nord - Désobéissance civile escamotée en Irlande du Nord - L'altermondialisme est une exercice de désobéissance - II / Aujourd'hui, la désobéissance civique - 9. Désobéir... - Désobéissance civile ou civique ? - Critères de la désobéissance civique - 10. Légitimités - Sentiment de justice, état de nécessité - Légitimité contre légalité : retour sur le « démontage » du McDo de Millau - Rêvons un instant de démocratie... - Les vrais politiques ne sont pas ceux qu'on croit - Sortir du droit ? - Un droit à la résistance universel - 11. De la démocratie en temps de crise - Démocratie représentative en panne - L'impuissance du politique gestionnaire - Libérer la politique - 12. La société civile - Qu'est-ce que la société civile ? - L'émergence d'une société civile mondiale - La société civile porteuse d'autres mondes - Le troisième pilier du débat démocratique - Il faut « monter le son » de la revendication de droit - 13. De l'État-nation à la démocratie continue - De la contrainte à la fragilité - Économie contre politique - Une guerre qui ne dit pas son nom - Face aux règles globales de l'OMC... - ... Mobiliser la justice locale - L'inutile conquête du pouvoir central - Casser le tandem fatal économie-politique - Comprendre notre aliénation - 14. Une société sous haute surveillance - De la sûreté à la sécurité - Fichage généralisé - Nous sommes tous des criminels en puissance - Une frénésie sécuritairemade in USA - Le glissement vers une « idéologie d'usine » - 15. Éloge des principes - Face aux mondialisations, la réappropriation de l'intérêt général - Entrer en désobéissance civique - Un homme libre est un homme de principes -Bibliographie thématique et (très) sélective - Sur la désobéissance civile (et civique) et la non-violence - Sur la résistance à la mondialisation libérale - Sur les OGM - Sur quelques (utiles et pas du tout exhaustifs) éléments de cadrage.