Politiques de l'intime
Des utopies sociales d’hier aux mondes du travail d’aujourd’hui

Isabelle BERREBI-HOFFMANN

Que l’on considère l’adoption du Pacs ou encore l’interdiction de fumer dans les lieux publics, nombreuses sont les illustrations indiquant que la vie privée est devenue plus que jamais une affaire politique. Le corps, la sexualité, le couple, la famille, etc. donnent lieu désormais à une réglementation foisonnante. Cette emprise croissante porte un nom outre-Atlantique : le soft paternalism. Ce mouvement repousse des frontières instituées depuis des décennies, qui ont consacré une partition privé/public sur laquelle s’est érigée la société industrielle. Avec pour terrain d’enquête privilégié le monde de l’entreprise, cet ouvrage analyse le sens et la portée des nouvelles politiques de l’intime qui bousculent les articulations entre le travail et le hors-travail, transforment la subjectivité en dispositifs de gestion, métamorphosent les sentiments en objets de transaction… Les secrets, les affects, le for intérieur ne sont plus, comme hier, des enjeux exclusivement personnels. Ils ont aussi statut d’affaires publiques.
Après une mise en perspective historique, qui présente des expérimentations sociales menées depuis le XIXe siècle jusqu’aux années 1960, l’ouvrage plonge le lecteur dans la réalité des nouvelles pratiques d’entreprise au sein desquels l’attention au hors- travail est devenue un nouvel enjeu gestionnaire. Il explore ensuite la question de l’intimité dans notre modernité, pour révéler à quel point la subjectivité et les sentiments participent à la régulation économique et politique de nos sociétés. Au total, l’ouvrage met en évidence l’existence, à l’heure actuelle, de trois stratégies politiques de l’intime : la privatisation de l’espace public, la négation subversive des frontières, et l’imbrication de registres d’action qui viennent s’ajouter à la colonisation, si caractéristique de notre modernité, de la sphère privée.

Version papier : 25,40 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : octobre 2009
ISBN : 9782707157812
Nb de pages : 288
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707190161
Format : EPUB

Isabelle BERREBI-HOFFMANN

Isabelle Berrebi-Hoffmann est chargée de recherche au CNRS, Laboratoire interdisplinaire pour la sociologie économiques (Lise), Cnam-CNRS, Paris.

Extraits presse

« Ce livre dense et passionnant, fruit d'une réflexion collective veut montrer "en quoi l'intimité placé au coeur du travail, le couple au coeur de l'économique et parfois des entreprises, les émotions au coeur de l'activité de service constituent une évolution dont les sciences sociales peuvent et doivent s'emparer". Le monde de l'entreprise crée surtout de nouveaux "leviers de productivité" et de contrôle. »
TÊTU

« Comment s'articulent aujourd'hui sphère publique et sphère privée ? C'est la question posée par cet ambitieux travail collectif qui dresse un passionnant portrait des relatons entre l'intime et le public. Après avoir souligné la persistance de l'intimité comme enjeu politique depuis l'émergence de la pudeur au XVI° siècle, l'ouvrage s'attache à montrer comment la tension entre sphères publique et privée prend aujourd'hui une tout autre dimension, notamment dans le monde du travail. [...] Dans un contexte de survalorisation de la notion de travail, cette reconfiguration des frontières de l'intime engage une réflexion plus large sur la place du travail dans notre société et sur la préservation d'individus irréductibles à leur seul dimension productive. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction : la politique de l’intime : un couple en recomposition ?, par Isabelle Berrebi-Hoffmann
I / Des utopies sociales aux règles de droit : l’invention de nouvelles frontières public/privé
1. Une expérience fouriériste de communauté de travail : le Familistère de Guise, par Michel Lallement
2. Organisation rationnelle de l’humanité et « humanisation» du gouvernement des entreprises, par Odile Henry
3. Olivetti : une expérience d’hétérotopie communautaire ?, par Francesco Novara
4. Utopie dirigeante et politique d’innovation sociale : le cas d’une entreprise pharmaceutique, par Anne-Claude Hinault
5. Entre vie privée et vie professionnelle : un regard historique sur l’évolution de la jurisprudence de la Cour de cassation, par Marie Mercat-Bruns
II / Politiques d’entreprise et nouvelles frontières de l’intime au travail
6. Les pratiques d’harmonisation travail/hors travail des employeurs américains, ou l’agrégation des temporalités et des espaces, par Ariane Ollier-Malaterre
7. Les attendus implicites de la carrière : usages et mises en forme de la vie privée dans une grande entreprise française, par Sophie Pochic et Cécile Guillaume
8. Parler du travail en couple : intimité et « territoires du moi » , par Armelle Testenoire
9. Repenser la relation travail-famille : du privé au politique, par Chantal Nicole-Drancourt
III. Le travail de l’intime : la mobilisation des émotions dans les emplois de service
10. Marchés, significations et émotions : «Louez une maman » et autres services à la personne, par Arlie R. Hochschild
11. «Travail émotionnel, dissonance émotionnelle et contrefaçon de l’intimité. » Vingt-cinq ans après la publication de Managed Heart d’Arlie Hochschild, par David Alis
12. « Il y a une limite qu’il ne faut pas franchir... », ou comment analyser la passion des travailleurs de la finance, par François Sarfati
13. Émotion et bureaucratie : frustration intime, paroles de plainte et intégration au milieu, par Olivia Foli
14. Femme et artiste : (dé)jouer les pièges des « féminités », par Marie Buscatto
Liste des auteurs.