Péguy

Romain ROLLAND

Romain Rolland (1866-1944) a été un des plus proches compagnons de combat de Péguy (1873-1914). Son roman Jean-Christophe, a d’abord été publié par Péguy dans les Cahiers de la quinzaine. Ils se sont battus côte à côte pour Dreyfus et ont vibré pour les mêmes idéaux socialistes.
À la fin de sa vie, en pleine désillusion sur l’URSS, Romain Rolland nous livre une biographie de Péguy qui reste inégalée. Il reconstitue le parcours du poète philosophe, raconte la genèse et le contenu de ses œuvres tout en dressant un portrait saisissant des fabuleuses années 1900 où Einstein formule sa première théorie, où le pape condamne le relativisme et met Bergson à l’index. Mais il ne cache pas non plus l’exaltation nationaliste de Péguy avant la guerre de 1914 et sa haine de Jaurès. On est frappé par la profondeur du travail et le style de Romain Rolland. Il sait nous entraîner dans ce fleuve qui le (et nous) déborde de toute part.
Le sens des engagements de Péguy – que l’ami Rolland n’a, loin de là, pas toujours partagés – fait l’objet d’un décryptage minutieux. Son dreyfusisme « mystique », son socialisme irréductible, sa détestation de la Sorbonne et du « parti intellectuel », son bergsonisme jamais pris en défaut et son appel à la révolution dans l’Église deviennent enfin compréhensibles dans leur complémentarité.
À qui appartient Péguy ? Romain Rolland montre comment cette œuvre immense est irrécupérable par l’extrême droite et en quoi elle réjouira tous ceux qui ne se résignent pas au pouvoir de l’argent.

Version papier : 25 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : janvier 2015
ISBN : 9782359251005
Nb de pages : 568
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782359251036
Format : EPUB

Romain ROLLAND

Extraits presse

Péguy est l’un des meilleurs livres de Rolland, sinon le meilleur, avec d’innombrables notes en bas de pages encore meilleures.

20/06/2015 - Pierre Lançon - Libération

 

Table des matières

Préface, par Marc Crépon
Préface
Avertissement au lecteur
Introduction : Carmen Saeculare. L’An mil-neuf-cent
Première partie

La fondation des Cahiers
Premiers combats pour la vérité. La « cassure » avec Jaurès. La catastrophe de 1905
Les années troubles et le grand désarroi. La nuit obscure de 1909
La venue de la grâce et du génie. Les trois Mystères de Jeanne d’Arc
Note additionnelle
Deuxième partie
Les pèlerinages à Chartres. Le poète des Tapisseries et de la Ballade en quatrains
Derniers combats
Ève et les Ultima Verba
Troisième partie
Sous l’invocation de la Jeanne des batailles. Mort de Péguy
Epilogue. Grandeur et limites du génie de Péguy
Bibliographie (établie par Romain Rolland)
Index des noms cités.