Maintenant le règne des banquiers va commencer ...
Les luttes de classes en France et ailleurs

Mustapha EL MIRI, Jean PENEFF

C'est à un véritable aggiornamento des idées reçues que les auteurs nous invitent. Et d'abord sur la crise : selon eux, la dette des États ne sera jamais remboursée... L'avenir est ouvert aux règlements de comptes financiers entre nations. Nous apparaîtront aux yeux du monde non occidental (que nous considérons besogneux, peuplé d'irresponsables de la concurrence ou de la pollution) comme d'incroyables malhonnêtes.
N'est-ce pas le moment de faire le bilan de notre domination séculaire sur le monde ? Et d'étudier les classes sociales, les alliances et les adaptations incroyablement rapides des bourgeoisies à l'échelle continentale, ainsi que les désaccords entre ouvriers au sujet des délocalisés ou des transfuges de l'immigration, les classes moyennes restant entre les deux, en position d'arbitre...
Les effets du non remboursement et l'interprétation que les autres peuples en donneront, aggraveront probablement une incompréhension réciproque. Les occasions de s'expliquer se sont réduites : la mondialisation ajoute à l'engourdissement des jugements, un cloisonnement figeant l'échange des idées au profit de la libre circulation financière et celle des marchandises. Le refus de connaître nos voisins, proches ou lointains, nous incite à leur donner des recommandations confondantes : « Privez-vous », « Économisez, épargnez » ! Comment peuvent-ils prendre ça ? Une plaisanterie ? Une insulte ? Un forfait supplémentaire de notre part ?

Version papier : 15,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : septembre 2010
ISBN : 9782359250275
Nb de pages : 252
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Mustapha EL MIRI

Mustapha El Miri est sociologue à l'université de Provence.

Jean PENEFF

Jean Peneff, professeur émérite de sociologie, a été maître de conférences à la faculté des lettres de Nantes et professeur à l’université Aix-Marseille-I. Il est l’auteur notamment de Écoles publiques, écoles privées dans l’ouest (1987, L’Harmattan), La Méthode biographique (1990, A. Colin), L’Hôpital en urgence (1992, Métailié), Les Malades des urgences (2000, Métailié), La France malade de ses médecins (2005, Les empêcheurs de penser en rond).

Table des matières

Avant-propos de Karl Marx
Présentation
Et s’il n’y avait pas de solution ?
I / Au travail : 1849-2009
1. La mondialisation ambiguë
2. Les deux classes moyennes : riche et pauvre
3. Les classes ouvrières dispersées
4. Le face à face et l’immobilité
II / Les bourgeoisies rivales mais solidaires
5. L’histoire nous a donné tort
6. Les budgets et les perceptions de classe
7. Cliques, clans, fractions, coalitions bourgeoises
8. Une menace : la baisse des salaires
Annexe
III / Que défaire ?
9. Les autres nous regardent. Comment construisent-ils leur opinion ?
10. « Au travail encore »
11. Changer d’école ?
12. Le dogmatisme marxiste ou libéral
13. Le gérant du casino
Conclusion.

Droits étrangers

THE BANKERS' RULE IS ABOUT TO BEGIN


It is time for the West to take stock of a hundred year old domination ? This is the question asked by the authors of this short and caustic essay. They do not claim to have the answers to the current economic crisis, but just want to increase knowledge and comprehension. The banks have been bailed out. Perhaps know is the time to find some political intelligence !


Jean Peneff and Mustapha El Miri are sociologists at the University of Provence. Jean Peneff has published La France malade de ses médecins at Empêcheurs de penser en rond (2005) and Le Goût de l'observation à La Découverte (2009). Mustapha El Miri is the author of : À qui sert l'action sociale ? To be published soon.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com