Liban, une guerre de 33 jours

Franck MERMIER, Elizabeth PICARD

La guerre de l’été 2006 au Liban a donné lieu à des flots de commentaires et d’analyses « à chaud », trop souvent marqués par les raccourcis et les simplifications. C’est pourquoi des chercheurs et des spécialistes du Liban et du Moyen-Orient, français et libanais en majorité, ont joint leurs efforts pour rendre compte dans ce livre de la crise multidimensionnelle de l’été 2006, en se fondant sur leur expertise, sur leur familiarité avec le terrain et, pour nombre d’entre eux, sur leur observation directe de la scène libanaise durant ces semaines de guerre. La visée première de ce livre est donc de contribuer à éclairer le public sur les prémisses, le déroulement et les enjeux majeurs de cette nouvelle guerre du Liban, en s’appuyant sur les apports récents de la recherche sur le Proche-Orient. Par la diversité des angles d’approche, il en propose une lecture à plusieurs niveaux : celui de la conflictualité internationale en s’intéressant aux grands acteurs comme les États-Unis, la France, Israël, l’Iran et la Syrie ; celui des enjeux régionaux, à commencer par la paix et, en arrière-plan, ceux de la terre, de l’eau et de la sécurité. Il propose aussi une lecture inédite des répercussions du conflit sur la société libanaise. Par une mise en perspective du processus de reconstruction et des choix politiques qui furent ceux du Liban après la guerre civile de 1975-1990, il ouvre enfin une réflexion sur les futurs équilibres du pays et de la région.

Version papier : 22,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : janvier 2007
ISBN : 9782707150998
Nb de pages : 264
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Franck MERMIER

Franck Mermier, anthropologue, est chercheur au CNRS et directeur scientifique à l’Institut français du Proche-Orient (Beyrouth).

Elizabeth PICARD

Elizabeth Picard, politologue, est directeur de recherche au CNRS (IREMAM, Aix-en Provence).

Extraits presse

« Pourquoi Israël a t-il fait la guerre au Liban l'été dernier ? Quelle est la vraie nature des liens entre le Hezbollah et l'Iran ? Quel fut le rôle des Etats-Unis dans le conflit ? Ce livre accessible répond à ces questions et à bien d'autres, en une trentaine d'articles clairs et concis, écrits par les meilleurs spécialistes - chercheurs ou journalistes, fançais et libanais. Une lecture indispensable pour comprendre l'événement de l'année 2006. »
LE FIGARO

« La guerre de l'été 2006 au Liban, 33 jours, a donné lieu a une grosse agitation médiatique, peu propice pour l'analyse. Cet ouvrage collectif regroupe non seulement les meilleurs spécialistes du Moyen-Orient (Olivier Roy, Henry Laurens...) mais aussi des connaisseurs de la zone, journalistes, professeurs, sociologues, géographes... La série d'articles est au final une approche pluridisciplinaire pédagogique et accessible. »
REGARDS

« Il s'agit là d'un véritable livre de références écrit par quelques-uns des meilleurs spécialistes de la région, parmi lesquels Alain Dieckhoff, Hanna Jaber, Henry Laurens et Olivier Roy. Les enjeux israélo-libanais et internationaux sont disséqués.Là encore, la guerre est replacée dans le contexte plus vaste de la statégie américaine. »
POLITIS

« La seule contribution instructive reste jusqu'à ce jour l'ouvrage collectif publié sous la direction de Franck Mermier et Elizabeth Picard, Liban, une guerre de 33 jours et auquel ont participé des auteurs et des chercheurs français et libanais. Dans le but "d'éclairer le lecteurs sur les enjeux multidimensionnels" de cette guerre., l'ouvrage propose , dans une trentaine d'articles signés par les meilleurs spécialistes, une lecture à plusieurs niveaux. [...] Tout en essayant de se démarquer autant que possible de "analyses à chaud trop souvent marquées par les raccourcis et les simplifications", l'ouvrage s'attarde aussi sur d'autres aspects (la guerre asymétrique, les violations du droit international ou le traitement médiatique de la guerre) dans une approche plurielle et équilibrée, malgré un contexte pourri par la polémique autour de la guerre de l'été et ses conséquences en tous genres... »
L'ORIENT LITTÉRAIRE

« Tandis qu'en Israël, les interrogations que suscite la non-victoire dans la guerre lancée le 12 juillet dernier contre le Hezbollah se limitent aux options de tactique militaire, la société libanaise, elle, se retrouve face à des choix cruciaux; sur la nature de son Etat, ses principes d'organisation, ses grandes options géostratégiques, ses choix économiques... Des tiraillements concretisés par une confrontation politique majeure entre les Forces dite du "14 mars", et le Hezbollah et ses alliés. D'où l'interêt de l'approche multidisciplinaire de cet ouvrage pour décrypter le contexte dans lequel la guerre est survenue et son impact réel, bien éloigné du calcul simpliste - déstruction militaire et isolement politique du Hezbollah - qui a motivé l'engagement israélien. »
ALTERNATIVES INTERNATIONALES

« Ce livre panoramique, rédigé par deux des meilleurs experts français sur le Liban, parcourt les diverses dimensions de la guerre survenue l'été dernier. Pendant 33 jours, en effet, l'armée israélienne s'est efforcée de renvoyer le Liban "25 ans en arrière" selon l'expression des généraux israéliens qui ont été responsable de l'opération. »
ALTERNATIVES

« A rebours du traitement médiatique généralement réservé à la crise qui secoue le Liban depuis 2005, ce livre propose une analyse complète d'une situation complexe. Car precisement comme le soulignent Franck Mermier (directeur scientifique à l'Institut français du Proche-Orient, Beyrouth) et Elizabeth Picard (directeur de recherche au CNRS) dans leur introduction, la crise est 'multidimensionnelle". Elle exige donc une appréhension fine des événements qui ont ponctué ces trente trois jours sanglants, mais surtout, une mise en perspective de processus et de contextes que les "analyses à chaud, trop souvent marquées par les raccourcis et les simplifications", tendent à négliger. En d'autres termes, cette guerre de trente trois jours, dont les effets sur la société libanaise se font toujours ressentir six mois aprés l'arrêt des hostilités, renvoie d'une part à des enjeux régionaux et internationaux, et vient d'autre part exacerber les contradictions internes de la communauté politique libanaise, tout en produisant en quelque sorte un effet de loupe sur les tensions qui agitent la scène politique depuis 2004. Or, l'une des principales qualités de cet ouvrage est de ne jamais séparer les deux plans et de proposer ainsi une lecture à plusieurs niveaux, appuyée sur la diversité des angles d'approches. »
ESPRIT

« Liban, une guerre de trente trois jours, est le livre de référence pour tous ceux qui veulent comprendre ce conflit. Dirigé par Franck Mermier et Elizabeth Picard, cet ouvrage rassemble les projets de plusieurs chercheurs. Il replace la guerre au Liban dans un contexte historique et ouvre une réflexion sur les enjeux régionaux et les interêts des grands acteurs comme les Etats-Unis, la France, la Syrie, Israël et l'Iran. »
LA CROIX

« Les auteurs ont réuni un panel exceptionnel d'experts français et libanais du plus haut niveau. [...] A qui souhaite avoir une analyse fine et circonstanciée de ce drame aux conséquences considérables, ce livre est nécessaire. Pour l'avoir experimenté, l'auteur de ces lignes pense que réussir un ouvrage de circonstances est un exercice difficile. La difficulté est de ne pas rester à la surface des choses et de se détacher de la contingence tout en restant accessible et pédagogique. Pari tenu pour cet excellent travail. »
MAGHREB MACHREK

PRESSE

 

Table des matières

Introduction, par Franck Mermier et Élizabeth Picard - Le Liban en première ligne - Une crise multidimensionnelle - De la guerre à la discorde - I / La « guerre des trente-trois jours » : un terrible bilan - 1. Le bilan des destructions, par Éric Verdeil - Le Liban d’avant la guerre de 2006 : un pays en reconstruction - Les destructions de 2006 - Des conséquences dramatiques - 2. Pour une économie fragile, un coût exorbitant,par Leïla Vignal - Stigmates de la guerre et instabilité politique - L’économie libanaise avant juillet 2006 : atouts et fragilités - 3. La banlieue du Hezbollah : un territoire détruit, une lutte renouvelée, par Mona Harb - Le quartier de Haret Hreik - La banlieue sud : territoire politique - Les espaces de la « sphère islamique » - 4. Le Hezbollah et l’offensive israélienne de l’été 2006 : Baalbeck dans la guerre, par Aurélie Daher - Une guerre officiellement orientée contre le Hezbollah… - …mais loin d’épargner les civils - Dans l’attente d’un hiver difficile - 5.Résistances civiles ?, par Karam Karam - Les recompositions d’un espace civil du politique - La solidarité civile moins coûteuse que le conflit - 6. Samidoun, trente-trois jours de mobilisation civile à Beyrouth, par Candice Raymond - Stupeur et tremblements - Effervescence et problèmes de coordination : Beyrouth fidèle à elle-même… - L’État aux abonnés absents - Résistance civile - 7. La scène culturelle libanaise d’une guerre à l’autre, par Franck Mermier - Une culture de l’après-guerre ? - Mobilisations - II / L’échiquier libanais au prisme de la guerre - 8. La scène politique libanaise depuis la résolution 1559, par Tristan Khayat - Le basculement de 2004 - L’assassinat de Rafic Hariri - Des élections dans un contexte tendu - Un dialogue interrompu par la guerre - 9. Le Hezbollah, milice islamiste et acteur communautaire pragmatique,par Élizabeth Picard - Un groupe religieux transnational et une résistance nationale - Milice ou contre-société ? - Les effets politiques d’une « victoire divine » - 10. Du point de vue chrétien : encore une « guerre pour les autres » ?, par Melhem Chaoul - Quelle place pour les chrétiens dans la configuration d’après-guerre ? - Les chrétiens et les rêves déçus de la « révolution du Cèdre » - La guerre de 2006, encore une « guerre pour les autres » ? - 11. Le Liban-Sud, des bandes armées à la guérilla (1920-2006),par Sabrina Mervin - Une montagne avale une autre montagne - L’émergence des chiites sur la scène politique - Mobilisation politique et lutte armée - Hezbollah et sphère islamique - 12. L’islamisme sunnite au Liban face au Hezbollah, par Bernard Rougier - L’ambivalence sunnite vis-à-vis du Hezbollah - L’expérience amère des islamistes du Bilâd al-Châm - L’islamisme sunnite au Moyen-Orient entre la politique confessionnelle et l’idéologie religieuse - 13. Les intellectuels chiites, un témoignage de l’intérieur, par Abbas Baydoun - Des intellectuels en dissidence - Une contribution majeure à la culture libanaise - 14. Le martyre au Liban, par Kinda Chaib - Une façon de mourir - Martyrs pour « libérer leur territoire » - III / Enjeux libano-israélien : la terre, l'eau, la sécurité - 15. Cinquante ans de relations israélo-libanaises, par Henri Laurens - La guerre de 1948 - L’application de la convention d’armistice - La dégradation de la situation - La guerre de juin 1967 et ses conséquences - Vers la guerre civile - Le Liban-Sud dans la guerre civile - 16. Le Liban-Sud occupé (1978-2000), par Mounzer Jaber et Hana’ Jaber - 1978 : l’opération Litani - Occupation directe - 17. L’enjeu hydropolitique au cœur des relations israélo-libanaises, par Pierre Blanc - Le Litani, une souveraineté libanaise enfin établie ? - Le Hasbani-Wazzani : une utilisation sous tutelle israélienne - 18. Les fermes de Chebaa, par Souha Tarraf - Une localisation géographique exceptionnelle, des ressources hydriques majeures - Un déficit de souveraineté libanaise - Les hameaux de Chebaa sont libanais, par une « revendication » syrienne - 19. La Bekaa, une zone libanaise stratégique au voisinage de la Syrie, par Karine Bennafla - Un rattachement tardif au territoire libanais - Une vallée pendant trente ans sous influence syrienne - IV / Enjeux internationaux : la duplicité de la « communauté internationale » -20. Le Liban dans les projets américains au Moyen-Orient, par Philippe Droz-Vincent - Le projet américain au Moyen-Orient après le 11 septembre - La démocratisation du Moyen-Orient et le Liban comme nouveau « succès » américain - L’internationalisation du problème libanais par la France et les États-Unis - 21. Convergences et divergences franco-américaines au Liban, par Joseph Bahout - Les non-dits de la résolution 1559 - Quelles priorités pour arrêter la guerre ? - Quels équilibres pour le Liban de demain ? - Hésitations françaises - 22. Israël, les faiblesses de la puissance, par Alain Dieckhoff - Un contentieux de vingt ans - Une tactique de représailles inadaptée - Interrogations et contestations - 23. L’Iran et le Hezbollah, par Olivier Roy - La mise en place du Hezbollah - Hezbollah, clef de la stratégie régionale de l’Iran - Depuis la guerre en Irak : la montée en puissance des chiites - 24. L’ombre portée des ambitions syriennes, par Élizabeth Picard - « Le Liban n’est plus l’affaire de la Syrie » - Les effets de la guerre sur la Syrie - La fin d’une « relation spéciale » ? - 25. Une guerre asymétrique, par Sami Makki - L’exploitation contre-productive de la supériorité militaire par Tsahal - L’exploitation de l’asymétrie par la « techno-guérilla » du Hezbollah - Enseignements d’un conflit asymétrique qu’Israël n’a pas gagné - 26. Les violations du droit international humanitaire dans le conflit de l’été 2006, par Rafael Bustos - Le droit international humanitaire et son application au conflit israélo-libanais - Les violations du droit international humanitaire pendant le conflit - La répression des violations du droit international public et des crimes de guerre - 27. Les pays arabes face à la guerre : impuissance, arrière-pensées et divisions, par Christophe Ayad et Caroline Donati - La rupture de la solidarité arabe - Nasrallah, nouveau zaïm du monde arabe - Le soutien tardif des dirigeants - 28. Médias arabes, médias francophones : lectures croisées de la guerre, par Agnès Levallois - La concurrence des télévisions arabes - Télévision et presse en France : le souci déséquilibré de l’« équilibre » - Chronologie, par Philippe Abirached - Les auteurs.

Droits étrangers

LEBANON, THE 33 DAY WAR


An essential and accessible book on the Lebanese conflict of summer 2006, which meets the requirements for both urgency and thoroughness. Combining first hand accounts, commitment to an impartial perspective and academic rigorousness, this work draws on the latest research on the Near-East to help enlighten the reader on the origins, sequence of events and main issues at stake in this latest war.


Franck Mermier in an anthropologist. A researcher at the CNRS, he is also scientific director at the French Institute of the Near-East (Beyrouth). Elizabeth Picard is a political scientist. She is head of research at the CNRS (IREMAM, Aix-en Provence). Collaborators : Philippe Abirached, Christophe Ayad, Joseph Bahout, Abbas Baydoun, Karine Bennafla, Pierre Blanc, Rafael Bustos, Kinda Chaib, Melhem Chaoul, Aurélie Daher, Alain Dieckhoff, Caroline Donati, Mona Harb, Hannah Jaber, Mounzer Jaber, Karam Karam, Tristan Khayat, Henry Laurens, Agnès Levallois, Sami Makki, Franck Mermier, Sabrina Mervin, Elizabeth Picard, Candice Raymond, Bernard Rougier, Olivier Roy, Souha Tarraf, Eric Verdeil, Leila Vignal.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com