Les théories de la justice : une introduction
Libéraux, utilitaristes, libertariens, marxistes, communautariens, féministes...

Will KYMLICKA

Les théories de la justice et les débats qu’elles suscitent au sein du monde intellectuel anglo-saxon restent encore mal connus en France. Pourtant, ce courant de la philosophie politique constitue un apport essentiel pour tous ceux qui veulent réfléchir sur des thèmes aussi importants et actuels que l’égalité sociale et la redistribution des biens, la liberté et la propriété individuelles, le rapport entre individu et communauté, l’égalité entre les hommes et les femmes, l’avenir de l’État-providence. L’ouvrage de Will Kymlicka constitue une introduction passionnante à ces enjeux qui nourrissent le débat politique et intellectuel dans les démocraties contemporaines. Clair et pédagogique, cet ouvrage de synthèse, écrit par un philosophe reconnu, constitue un outil précieux pour ceux qui voudront aborder les textes de John Rawls, Charles Taylor ou Michael Walzer, devenus des classiques de la théorie politique.

Version papier : 13,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Marc SAINT-UPÉRY
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°159
Parution : octobre 2003
ISBN : 9782707141132
Nb de pages : 364
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Will KYMLICKA

Will Kymlicka est un philosophe spécialiste de la question multiculturelle au Canada. Docteur en philosophie de l'université d'Oxford, il a enseigné aux États-Unis (Princeton), au Canada (Toronto, Ottawa) et à l'Institut universitaire européen de Florence.

Extraits presse

« Will Kymlicka fait avant tout un travail de présentation, d'éclaircissement et de critique des principaux courants impliqués dans la discussion sur la démocratie moderne et son devenir. [...] Son introduction aux théories de la justice est précieuse pour le lecteur français. »
SCIENCES HUMAINES

« Le grand mérite du livre de Kymlicka [...] est de fournir une présentation très complète des différentes théories de la justice, acocompagnée d'une évaluation critique de leurs thèses essentielles. »
CRITIQUE INTERNATIONALE

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - Le projet - Remarques sur la méthode - I. L’utilitarisme - Deux aspects séduisants de l’utilitarisme - Les définitions de l’utilité - L’utilité comme hédonisme - L’utilité comme état mental non hédoniste - L’utilité comme satisfaction des préférences - L’utilité comme satisfaction des préférences informées - La maximisation de l’utilité - Les relations privilégiées - Les préférences illégitimes - Deux arguments en faveur de la maximisation de l’utilité - L’égale considération de tous les intérêts - L’utilitarisme téléologique - Une conception inadéquate de l’égalité - Les préférences externes - Les préférences égoïstes - La politique de l’utilitarisme - II. L’égalité libérale - Le projet de Rawls - Intuitionnisme et utilitarisme - Les principes de justice - L’argument intuitif de l’égalité des chances - L’argument du contrat social - La convergence des deux arguments - Problèmes internes - Dworkin et l’égalité des ressources - Le système d’enchères sensible aux différences d’aspirations - La compensation des handicaps naturels : le mécanisme assurantiel - Applications dans le monde réel : taxes et redistribution - La politique de l’égalité libérale - III. Les libertariens - Droits de propriété et libre marché - Les différentes théories politiques de droite - La théorie des droits de propriété légitimes chez Nozick - L’argument intuitif : l’exemple du champion de basket-ball - L’argument de la propirété de soi - Le principe de propriété de soi - Propriété de soi et propriété en général - Propriété de soi et égalité - Le libertarisme comme théorie de l’avantage mutuel - Le libertarisme comme théorie de la liberté - La valeur de la liberté - Liberté et capitalisme - La politique des libertariens - IV. Le marxisme - Le communisme comme dépassement du problème de la justice - La justice communiste - L’exploitation - Les besoins - L’aliénation -La politique du marxisme - V. Les communautariens - Individualisme libéral et neutralité de l’État - Le communautarisme et la question du bien commun - Le moi sans qualités - La thèse du lien social - Le devoir de préserver l’infrastructure culturelle - Neutralité et délibérations collectives - Le problème de la légitimité politique - La politique du communautarisme - VI. Le féminisme - Égalité des sexes et discrimination - Le public et le privé - État et société civile - Le personnel et le social : le droit à la sphère privée - L’éthique de la sollicitude - Les compétences morales - Le raisonnement moral - Les concepts moraux - Notes - Bibliographie.