Les gourous de la com'
Trente ans de manipulations politiques et économiques

Aurore GORIUS, Michaël MOREAU

Ils vivent dans l’ombre des puissants, mais ils exercent eux-mêmes un pouvoir et une influence largement ignorés du grand public : les conseillers en communication contrôlent aujourd’hui l’image des gouvernants comme des grands patrons et ils sont passés maîtres dans l’art de manipuler les journalistes et l’opinion. Désormais, ils par-ticipent également aussi bien aux décisions stratégiques des politiques qu’à celles des groupes du CAC 40.
Ce livre, fruit d’une enquête de deux ans, dévoile qui sont ces « gourous de la com’ », dont les plus influents symbolisent l’étroite imbrication entre la sphère publique et le monde des affaires. Ils s’appellent Anne Méaux, Stéphane Fouks ou Michel Calzaroni et répondent ici pour la première fois, comme nombre d’autres acteurs, leaders politiques ou figures patronales, aux questions sans concession des auteurs. Ceux-ci montrent ainsi comment, en trente ans, du tournant de la rigueur de Mitterrand aux années Sarkozy, se sont construits de gigantesques réseaux d’influence, qui agissent en coulisses pour des intérêts privés. Des réseaux dont les méthodes ont occupé une place décisive dans la campagne présidentielle de 2012, sur laquelle les auteurs apportent ici un éclairage inédit.
Une enquête inquiétante sur les dérives de la démocratie rendues possibles par le rôle devenu central de ces femmes et hommes de l’ombre.

Version papier : 12 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°373
Parution : septembre 2012
ISBN : 9782707174468
Nb de pages : 344
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707175083
Format : EPUB

Aurore GORIUS

Aurore GORIUS

Aurore Gorius est journaliste. Elle a notamment travaillé àFrance Soir et au Point, et publié plusieurs ouvrages d'investigation.

Michaël MOREAU

Michaël MOREAU

Michaël Moreau est journaliste. Il a notamment publié aux éditions La Découverte, Le Gouvernement des riches (2004) et avec Aurore Gorius, Les Gourous de la com'(2011, 2012 pour le poche).

Extraits presse

Serait-ce le signe d'une prise de conscience des citoyens ? L'opacité qui préside à l'organisation de la vie publique semble de moins en moins supportable aux yeux des gouvernés. L'affaire WikiLeaks a illustré ce désir de transparence et de contrôle de la vie diplomatique. L'enquête d'Aurore Gorius et Michaël Moreau, Les Gourous de la com' - Trente ans de manipulations politiques et économiques, s'inscrit dans un élan plus large qui vise à dévoiler les mécanismes de la prise de décision publique. Qui sait, en dehors des petits milieux autorisés, que la vie politique et économique en France passe par le filtre invisible et pourtant décisif des conseillers en communication ? Leur zone d'influence dépasse l'idée que chacun pourrait se faire de leur existence : tous les patrons du CAC 40 et tous les politiques en vue font appel à eux pour les guider dans l'orientation stratégique de leurs actions. Sans discréditer pour autant ni leur rôle technique ni même le principe du lobbying, vieille pratique des démocraties modernes, les deux journalistes décrivent un système opaque et posent une question qui touche le coeur de l'esprit public : peut-on se satisfaire d'un pouvoir d'influence qui ne dit pas son nom, qui échappe à la vigilance des citoyens, qui monopolise la majorité des décisions d'intérêt général ? Ce pouvoir occulte, contrôlé par moins d'une dizaine de personnes sur la place de Paris, est-il acceptable dans une démocratie moderne ?

23/03/2011 - Jeant-Marie Durand - Les Inrockuptibles

 

Un livre édifiant et indispensable à la veille de la campagne présidentielle de 2012: on y découvre que l'entreprise publicitaire RSCG demanda l'accord de son client Citroën avant d'assumer la campagne de Mitterrand en 1981, que la communication patronale a été créée au lendemain de Mai 68 grâce aux méthodes de propagande de l'armée pendant a guerre d'Indochine... Très bien écrit, ce livre décrit les collusions depuis trente ans entre journalistes, grands patrons et communicants, ces "gourous de la com'" qui servent plusieurs maîtres à la fois tout en niant l'existence de conflits d'intérêts. Vertigineux.

12/08/2011 - NVO

 

Aurore Gorius et Michaël Moreau ressortent en librairie Les gourous de la com', aux Editions La Découverte. Ce livre décrit les rapports qu'entretiennent le monde des affaires et celui de la politique avec les conseillers en communication, Anne Méaux, Michel Cazaroni, Stéphane Fouks et d'autres. Surtout, cette réédition accorde une place de choix au récit de la préparation de François Hollande pendant sa campagne. Robert Namias et Pierre Lescure apparaissent en conseillers officieux.

26/09/2012 - Le Figaro et vous

 

Table des matières

Avant-propos à l'édition de 2012. La nouvelle vie des gourous
Introduction. Une plongée au cœur des réseaux d’influence
I / Aux origines du pouvoir des communicants
1. Années 1980 : la fabrique des stars politiques et patronales
La télé impose ses lois
Jacques Pilhan, le premier gourou de l’Élysée
Le « plan média » du président
Rocard chouchoute l’opinion
La droite riposte
Les entrepreneurs en haut de l’affiche
L’égérie Tapie
2. Anne Méaux et Michel Calzaroni, les hérauts du libéralisme
Ils coachent les deux tiers du CAC 40
Le colonel Michel Frois, le mentor
L’inventeur de la com’ patronale
Le CNPF au service de la « bande à Léo »
DGM, l’agence pionnière de Michel Calzaroni
Anne Méaux, la dame de fer venue de l’extrême droite
Formée à l’école du pouvoir
À la tête d’Image 7 : la patronne des patrons ?
De Raffarin à Dati, un réseau très politique
Une société de conseil en plein essor
3. La guerrière contre le séducteur
« Avec elle, c’est cash »
Anne Méaux, la lobbyiste
De Skyrock à Mittal : les succès d’Image 7
Bolloré, Arnault, Pinault : trois clients historiques
La bataille d’Arnault contre Racamier
François Pinault, la caution de prestige
4. Euro RSCG, une ambition mondiale
Stéphane Fouks tisse sa toile
Un « maître du monde » parti de rien
Jacques Séguéla, le parrain revendiqué
À l’origine, une petite agence de pub
En 1981, panique chez les clients
En première ligne pendant la guerre du Golfe
Le business politique
Des ministres chez McDo
Les revolving doors : une spécialité Euro RSCG
Publicis rate le coche
Le clan Fouks
Ramzi Khiroun, ou l’art du mélange des genres
Gilles Finchelstein, la plume de DSK
II / Dans le secret des grandes batailles
5. Média-trainings, la fin d’un tabou
Une nouvelle génération décomplexée
Alain Krivine : « Des gens de la télé nous conseillent »
Un coach officiel pour les ministres
De Jean-Marc Sylvestre à Jean-Claude Narcy, les « ménages » des journalistes
Les stars de TF1 mobilisées
Jean-Luc Mano, de Marchais à Monaco
Du « regard décalé » de Bruno Madinier à l’artillerie d’Euro RSCG
Bêtes médiatiques contre « mauvais clients »
Une parole cadenassée : les exemples d’Ali Soumaré et de Bernard Laporte
Bayrou qui bégaye, Chirac qui s’entraîne : aux origines (patronales) du média-training à la française
« Aujourd’hui, on média-traîne tout ! »
6. Quand les crises s’invitent au 20 heures
Tempête et marée noire : le tournant de 1999 dans la gestion des crises médiatiques
Total ou le fiasco de Publicis
Roussely et Desmarets : le rendez-vous secret de janvier 2000
Alquier l’intello face à Reille, la star des « coups de com’ »
L’échec de Christophe Reille, « porte-parole » autodésigné de Kerviel
L’« affaire Tylenol » en 1982, la référence
Danone et Michelin, les tempêtes sociales
L’Oréal : les coulisses d’un scandale qui dure
7. Services publics : des duels fratricides
Intrigues politiques et campagnes d’influence
Gadonneix vs Roussely : un choc électrique
Anne Méaux s’installe à Matignon : la guerre Proglio-Lauvergeon
Une « histoire fusionnelle » avec Henri Proglio
Les lobbies à l’assaut de Suez
Stéphane Fouks chez les comploteurs, Anne Méaux sur deux fronts adverses
L’amendement piégé d’Euro RSCG
Cirelli contre Mestrallet : un fauteuil pour deux
GDF Suez conseillé à tout va
III / Le triomphe des conseillers du prince
8. Les hommes du président
Franck Louvrier, le chef d’orchestre
Du « fumigène » à la « saturation »
Louvrier : « Je voulais être policier »
« J’étais Chirac à fond »
Ensemble dans l’épreuve
Son rêve : travailler à la télé !
Pierre Giacometti, du clash au Fouquet’s
Patrick Buisson, tendance extrême droite
Pierre Charon, le « protecteur »
Thierry Saussez au chevet des ministres
Sorties de route
9. PS : le grand bazar
« Difficile d’assumer la com’ »
À chaque ténor, ses gourous de l’ombre
Les discrets conseillers de Martine Aubry
Aubry, l’anti-DSK
Fabius : « Mes erreurs »
L’échec de 2002 : « Jospin aurait dû pactiser avec les médias »
Ségolène Royal en 2007 : l’opinion contre le PS
Manuel Valls et François Kalfon : les militants de la com’ au PS
Claude Bartolone : « C’est l’âge de pierre ! »
Haro sur les journalistes !
10. UMP : la relève décomplexée
Xavier Bertrand : « J’ai aussi un prof de théâtre »
Un produit Euro RSCG
Techniques de marketing agressives : l’UMP, un parti au service d’une ambition
Jean-François « Copé-collé »
Bastien Millot, le plus fidèle
« Toi aussi, tu bosses pour Copé ? »
NKM ou l’ascension en douceur
Anne Méaux sur Dati : « Le problème, c’est elle ! »
Rama Yade : un coach nommé Sarkozy
La métamorphose de Christine Boutin
11. Les patrons aux abonnés absents
Pour faire face à la mauvaise presse des patrons : une « communicante » à la tête du Medef
Le retour de bâton du « cas Tapie » 233 Le « cas Messier » : « La communication, ça vous vole votre âme »
1998 : avec Ernest-Antoine Sellière, le Medef en porte-voix
Seillière, premier opposant politique, agressif et sans nuance
Laurence Parisot : le sacre de la com’
L’épuisement de la stratégie de communication du Medef
Conclusion. L’info verrouillée
Liste des entretiens
Postface à l'édition de 2012. François Hollande, la com' normale ?
Index.