Les enfants du chaos
Essai sur le temps des martyrs

Alain BERTHO

« Il n’y a que les martyrs pour être sans pitié ni crainte et, croyez-moi, le jour du triomphe des martyrs, c’est l’incendie universel. » Cette sombre prophétie de Jacques Lacan en 1959 décrirait-elle le monde des années 2010 ? Les guerres qui ravagent le Moyen-Orient menacent-elles d’aspirer toutes les désillusions politiques et les révoltes désespérées de la génération qui vient ? La « radicalisation de l’islam » est-elle à l’origine de ce drame et des actions terroristes dans le monde entier ?
Pour répondre à ces questions, Alain Bertho déplace les cadres d’explication habituels. Il montre que le chaos qui pointe est très loin d’avoir le djihad pour seul moteur : c’est d’abord l’ébranlement de la légitimité des États par la mondialisation, la crise généralisée de la représentation politique, la recherche d’une légitimité sécuritaire par les puissants qui ont fait le lit de la violence du monde. Et qui expliquent pourquoi, depuis les années 2000, se multiplient sur tous les continents des émeutes et des attentats aux motivations multiples, dont l’auteur brosse ici un tableau saisissant.
Quand la fin du monde semble à nombre de jeunes plus crédible que la fin du capitalisme, la révolte tend à prendre les chemins du désespoir et du martyre. La clôture de l’hypothèse révolutionnaire a ainsi ouvert la voie à la rage des enfants perdus du chaos politique et humain de la mondialisation néolibérale. Toutes les polices et les armées du globe ne pèseront guère devant cette fascination de la mort. Seul peut y répondre l’espoir collectif en un autre possible, fondé sur une nouvelle radicalité tournée vers l’avenir. Ses prémisses sont là, partout dans le monde. L’enjeu est de les faire grandir.

Version papier : 13 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : janvier 2016
ISBN : 9782707188779
Nb de pages : 220
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707190383
Format : EPUB

Alain BERTHO

Alain Bertho, anthropologue et professeur à l’université Paris-8, consacre ses travaux depuis 1990 aux mobilisations urbaines et aux émeutes, en France et dans le monde. Il est notamment l’auteur de L’État de guerre (La Dispute, 2003), Nous-autres, nous-mêmes. Ethnographie politique du présent (Le Croquant, 2007) et Le Temps des émeutes (Bayard, 2009).

Extraits presse

Cet essai ne devrait pas plaire au Premier ministre, excédé qu’il est par « ceux qui cherchent en permanence des excuses et des explications culturelles ou sociologiques » au terrorisme. Car de telles explications, c’est précisément ce que l’auteur, anthropologue reconnu, tente de faire émerger. Celles-ci sont en effet indispensables pour faire face au chaos du monde actuel, chaos qui affecte au premier chef les jeunes. Il remet en perspective la séduction que Daech exerce sur une extrême minorité d’entre eux, avec la montée des émeutes sur les quatre continents au cours des dernières années, pour souligner l’inutilité des imprécations moralistes et guerrières.

16/02/2016 - Alternatives Economiques

 

Pourquoi la conversion au djihadisme est-elle aujourd'hui une figure possible de révolte ? Le profil des jeunes Européens qui se radicalisent, voire partent en Syrie, prêts à mourir en martyrs, suscite incompréhension et sentiment d'impuissance. Pour combattre cette idéologie de désespoir et de mort, il faut réfléchir à la révolte qui est à la source des crimes, montre l'anthropologue Alain Bertho dans son récent ouvrage « Les enfants du chaos ». Selon lui, il ne s'agit pas de radicalisation de l'islam, mais d'une islamisation de la révolte radicale, qui prend racine dans une crise généralisée de la représentation politique.

18/02/2016 - Nadège Dubessay - L'Humanité Dimanche

 

« Il faut être clair : un monde a pris fin, il n’y aura pas de retour en arrière »
Pour combattre efficacement l’Etat islamique et son offre politique de mort et de désespoir, « nous devons réfléchir à la révolte qui est à la racine de ces crimes », suggère l’anthropologue Alain Bertho. A la racine du mal, la fin des utopies, enterrées avec l’effondrement de tous les courants politiques progressistes. Le XXIe siècle aurait oublié l’avenir au profit de la gestion du risque et de la peur, indifférent à la colère des jeunes générations. Entre un quotidien militarisé et le jugement dernier à la sauce djihadiste, seule « la montée d’une autre radicalité » pourrait raviver l’espérance collective.

26/11/2015 - Ivan du Roy - Basta

 

Table des matières

Introduction. Vers l’incendie universel ?
1. Fractures françaises
Le malaise français
Le peuple disloqué
La laïcité punitive
Charlie déboussolé
L’« esprit du 11 janvier » ou l’impossible consensus
Le piège se referme
2. Le chaos qui vient
Notre temps est celui des émeutes
Violence des États et légitimité sécuritaire
Une stratégie de la violence : la « gestion de la barbarie »
3. Le peuple introuvable ?
De la lutte des classes aux affrontements communautaires
État cherche peuple désespérément ?
2011-2014 : places occupées et construction du commun
La sombre force d’attraction du « Nous » combattant des djihadistes
4. La jeunesse en première ligne
Une génération réprimée dans l’indifférence ?
Une génération mobilisée : les étudiants aux avant-postes
Après 2011, une génération désabusée : « Leurs urnes sont trop petites pour nos rêves ! »
Face à la tentation du djihad et du martyre : la porte étroite du possible et de l’avenir
5. La vérité est ailleurs et Dieu est en ligne
Le triomphe de la politique du spectacle
Crise de la vérité et fabrique du complot
De la révolte au complotisme, aller-retour
Une colère sacrée
6. « Ce qui nous reste »
Un effondrement sans fin
Fin de l’hypothèse révolutionnaire
Le temps s’est arrêté
Quel « sujet historique » ?
La force de la foi
7. Éloge de la radicalité
Misère de la « déradicalisation », richesse de la radicalité
Radicalité artiste
Radicalité savante
Radicalité instituante
Radicalités pratiques
Conclusion. Un nouveau récit
Le chaos est là
Le côté obscur de la force
Qu’avons-nous fait de nos enfants ?
Une nouvelle radicalité.


Droits étrangers

CHILDREN OF CHAOS
An Essay on the Age of Martyrs

“Leave it to martyrs to be merciless and fearless and, believe me, the day the martyrs triumph, there will be a universal fire.” Did this dark image, professed by Jacques Lacan in 1959, describe the 2010s? Do the wars ravaging the Middle East threaten to suck up all the political delusions and desperate revolts of the coming generation? Is “Islamic radicalisation” at the root of this drama and the terrorist attacks throughout the world?
Alain Bertho takes an “outside the box” approach to these questions. He shows that the looming chaos is in no way driven by the jihad alone. Globalisation is at the root of what is shaking up the legitimacy of States, as well as the general crisis of political representation and the search for failsafe legitimacy by the powers that be that have paved the way for violence worldwide. This explains why riots and terrorist attacks of various persuasions have been multiplying since the early 2000s. The author paints a gripping portrait of them.


Alain Bertho, anthropologist and professor at University Paris-8, has dedicated his work since 1990 to urban rallies and riots in France and throughout the world. He has written L’État de guerre (La Dispute, 2003), Nous-autres, nous-mêmes. Ethnographie politique du présent (Le Croquant, 2007) and Le Temps des émeutes (Bayard, 2009).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com