Les biographies en sociologie

Claude DUBAR, Sandrine NICOURD

L’usage des données biographiques connaît actuellement un nouvel essor en sociologie, soulevant une série de questions. Quelles dynamiques sociales révèle l’analyse de cas individuels ? Pourquoi certains sociologues considèrent-ils les données biographiques comme des sources essentielles de connaissance des réalités sociales, tandis que d’autres les jugent peu fiables ? Quelles utilisations les sociologues font-ils des matériaux biographiques ?
Ce livre montre que la complexité des processus de socialisation et les multiples temporalités de la vie invitent à utiliser les données biographiques en les associant à des perspectives théoriques et des méthodologies spécifiques.
L’étude des biographies nécessite une pluralité de regards : leur contextualisation sociohistorique à travers les dimensions d’âges et de générations (parcours de vie), les évolutions des positions sociales au sein de champs sociaux (trajectoires) et les différentes sphères de socialisation (carrières).

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°684
Parution : janvier 2017
ISBN : 9782707193957
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Claude DUBAR

Claude Dubar était sociologue, professeur émérite de sociologie à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Il est notamment l'auteur de La Socialisation (Armand-Colin, 2015, 5e édition) et de Sociologie des professions (avec P. Tripier et V. Boussard, Armand-Colin, 2015, 4e édition) et de La Formation professionnelle continue ( La Découverte,« Repères », 2015, 6eédtion).

Sandrine NICOURD

Sandrine Nicourd est sociologue, maîtresse de conférences à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du laboratoire PRINTEMPS, UMR CNRS. Elle a notamment publié Le Travail militant (PUR, 2009) et Pourquoi s’engager ? (avec B. Havard Duclos, Payot, 2005).

Table des matières

Introduction
I / La tradition de Chicago et ses prolongements dans les récits de vie

L’héritage de l’école de Chicago
Approches ethno-sociologiques
Les récits de vie en formation et recherche
II / Analyse des parcours de vie
L’institutionnalisation des parcours de vie
Individualisation et transformation des parcours de vie
III / Expliquer les trajectoires sociales
Habitus de classe et trajectoire sociale
Dans quel sens peut-on parler d’« illusion biographique » ?
La variété des façonnements sociaux
IV / Comprendre les carrières biographiques
Fondements des approches compréhensives et constructivistes
La construction sociale de la réalité à travers des contextes d’interaction
Carrières et bifurcations
Les transactions biographiques : interpréter les cheminements biographiques
Les transactions diachronique et synchronique
La double transaction
V / L’entretien sociobiographique et son analyse
Conditions d’enquête biographique et objectivation
Dynamique de l’interaction au cours de l’entretien biographique
Mettre en œuvre un contrat de communication
Analyser les entretiens biographiques
L’analyse structurale de récits biographiques
VI / Approches quantitatives des biographies
Démarche biographique et relationnelle
Méthodes de collectes longitudinales
Méthodes d’analyse quantitatives
Conclusion
Repères bibliographiques.



Droits étrangers

BIOGRAPHIES IN SOCIOLOGY


The renaissance of the use of biographical information in sociology is raising a series of questions. Isn’t it a contradiction in terms to study the particular to describe the general? Why do some sociologists consider the biographical as an essential source of knowledge of social realities, while others see that data as unreliable? What use do sociologists make of biographical material?
This work presents a clear overview of the challenges, methodology and contributions of this new practice.


Claude Dubar (1945-2015) was a sociologist and professor emeritus of the Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. His works include La Socialisation (Socialisation) (Armand Colin, 2015, 5th edition) and Sociologie des professions (The sociology of professions (with P. Tripier and V. Boussard, Armand Colin, 2015, 4th edition) and La Formation professionnelle continue (Continuing professional education) (La Découverte, “Repères”, 2015, 6th edition).
Sandrine Nicourd is a sociologist and senior lecturer at the Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, and a member of the PRINTEMPS Laboratory, UMR CNRS. She is the author of Le Travail militant (Activism) (PUR, 2009) and Pourquoi s’engager? (Why campaign) (with B. Havard Duclos, Payot, 2005).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites