La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Géopolitique, géographie et relations internationales / Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine     
Nouvelle édition

Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine

John MEARSHEIMER, Stephen M. WALT

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse


Imprimer la fiche

Pour en savoir plus
 

Depuis plusieurs décennies, la pièce maîtresse de la politique moyen-orientale des États-Unis a été le soutien à Israël : ils prennent son parti dans les négociations de paix et, chaque année, Israël continue de recevoir trois milliards de dollars d’aide américaine — un sixième de l’aide étrangère des États-Unis. Pourquoi ce soutien matériel et diplomatique aussi considérable et aussi constant ? Telle est la question à laquelle entendent répondre John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, deux universitaires américains réputés. Dans ce livre extrêmement documenté, ils démontrent que ce soutien ne peut s’expliquer par des intérêts stratégiques communs ni par des impératifs moraux. Et qu’il est surtout dû à l’influence d’un lobby qui travaille activement à l’orientation de la politique étrangère américaine dans un sens pro-israélien, qui exerce des pressions efficaces sur le Congrès, les présidents et leur administration et qui jouit d’une influence considérable sur l’université et les médias.
Ce lobby a ainsi joué un rôle clé dans la politique américaine au Moyen-Orient sous l’administration Bush au nom de la « lutte contre le terrorisme », comme en témoignent la désastreuse invasion de l’Irak, la confrontation avec l’Iran et la Syrie, ainsi que la guerre au Liban de juillet 2006. John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt montrent que cette politique n’était ni dans l’intérêt national des États-Unis, ni dans celui d’Israël sur le long terme. Ils ouvrent un débat nécessaire pour l’avenir de la paix dans cette région du monde.

Avant-propos - Introduction - Le lobby et la politique américaine au Moyen-Orient - Le mode opératoire du lobby - Pourquoi est-il si difficile d’évoquer le lobby pro-israélien ? - Plan du livre - Nos sources - Remarque sur nos sources - I / Les États-Unis, Israël et le lobby - 1. Le grand bienfaiteur - L’aide économique - L’assistance militaire - Protection diplomatique et soutien en temps de guerre - Conclusion - 2. Israël : atout ou handicap stratégique ? - Maîtriser l’ours russe - De la Guerre froide au 11 septembre - « Unis contre le terrorisme » : le nouvel argument - Affronter les États voyous - Un allié suspect - Conclusion - 3. Une justification morale fragile - Défendre l’opprimé - Aider une démocratie amie - Une compensation pour les crimes subis par le passé - « Israéliens vertueux » contre « arabes démoniaques » - Les mythes de Camp David - Soutenir Israël est la volonté de Dieu - Que veut le peuple américain ? - Conclusion - 4. Qu’est-ce que le lobby pro-israélien ? - Définition du lobby - Le rôle de la communauté juive américaine - L’union dans la diversité et la norme contre la dissension - Le lobby se droitise - Le rôle des néoconservateurs - Les sionistes chrétiens - Les origines de la force du lobby - L’influence (modeste) du pétrole - La question de la « double allégeance » - Conclusion - 5. Peser sur les choix politiques - Dominer le Capitole - Élire des présidents pro-israéliens - Mettre le gouvernement au pas - Conclusion - 6. Contrôler le discours public - Le média est le message - La pensée unique des think tanks - Surveiller l’université - Des procédés contestables - Le « nouvel antisémitisme » - Le spécialiste de l’intimidation - Conclusion -II / Le lobby en action -Introduction - L’agenda du lobby pro-israélien - Les États-Unis et Israël après le 11 septembre - 7. Le lobby contre les Palestiniens - Le lobby humilie Bush - « Plus ça change… » - L’unilatéralisme fait son entrée : exit la feuille de route - Arafat meurt et rien ne change - Rice se fait « powelliser » - Conclusion - 8. L’Irak et les rêves de transformation du Moyen-Orient - Israël et la guerre en Irak - Le lobby pro-israélien et la guerre en Irak - Vendre la guerre à une Amérique sceptique - Les rapports truqués des services de renseignement - La guerre en Irak a-t-elle été une guerre pour le pétrole ? - Les rêves de transformation régionale - Le rôle du lobby dans le projet de transformation du Moyen-Orient - Conclusion - 9. Objectif : Syrie - La menace syrienne - Israël et le plateau du Golan - Israël et la Syrie après le 11 septembre - Le lobby et Damas après le 11 septembre - Pourquoi Bush a-t-il hésité ? - Conclusion - 10. L’Iran dans le collimateur - Confrontation ou conciliation ? - L’administration Clinton et la politique de « double endiguement » - L’administration Bush et le changement de régime - Mobilisation en défense d’Israël - Les alternatives - La moins mauvaise des options - Conclusion - 11. Le lobby et la seconde guerre du Liban - La préparation de la guerre - Un « puissant dispositif de soutien » - Inconscience stratégique - Les intérêts américains menacés - La transgression du droit de la guerre - Le lobby en surchauffe - L’opinion publique américaine et le Liban - Obéir aux exigences américaines ? - Conclusion - Conclusion. Que faire ? - Quels sont les intérêts américains ? - Une autre stratégie : les avantages du « contrôle à distance » - Une nouvelle relation : traiter Israël comme un État normal - Mettre un terme au conflit israélo-palestinien - Que faire avec le lobby ? - Dernières remarques - Remerciements - Notes.

Le 27 septembre, les éditions La Découverte publient un livre qui avait déjà une longue et tumultueuse histoire avant même - ce qui est un comble - d’avoir été écrit. Il s’agit de la traduction française d’un essai dont la version originale n’a été publiée que voici quelques semaines aux États-Unis. Ses auteurs sont deux universitaires de renom, John J.Mersheimer de l’Université de Chicago et Stephen M. Walt de Harvard. En 2002, ils avaient entrepris, à la suite d’une commande du mensuel The Atlantic Monthly, une étude consacrée à l’influence du lobby pro-israélien sur la politique étrangère des Etats-Unis. Mais quelques temps après la remise de leur article, la rédaction en chef du mensuel leur faisait savoir qu ‘elle renonçait à le publier. C’est finalement,en mars 2006, la London Review of Books qui acceptait de le porter à la connaissance du public. Immédiatement, les deux auteurs ont été la cible de violentes attaques, notamment par des chroniqueurs du Washington Post et du Wall Street journal qui les ont accusés d’antisémitisme. D’une certaine façon, la boucle était bouclée, puisque c’est précisément le mode d’action du lobby pro-israélien que dénonçait et démontait l’article… Devant l’ampleur prise par le débat, Mersheimer et Walt ont décidé d’écrire un livre. Il s’agissait pour eux, à la fois de publier tout le fruit de leur énorme travail et de répondre aux arguments qui leur avaient été opposés. Depuis la toute récente parution aux Etats-Unis, la polémique n’a guère cessé.

20/09/2007 - Denis Sieffert - Politis

 

«Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine porte sur un sujet profondément tabou aux Etats-Unis, celui de l'influence des groupes de pression israéliens sur la politique étrangère américaine au Proche-Orient et dans les pays arabes. [...] Les deux politologues démontrent dans ce livre précis et extrêmement bien documenté qu'Israël a été le pays du monde qui a le plus bénéficié de l'aide économique, militaire et diplomatique américaine depuis la seconde guerre mondiale. [...] La thèse de Stephen Walt et John Mearsheimer ne présente guère d'éléments nouveaux pour les observateurs de la politique étrangère américaine, la réalité des chiffre et des actes étant difficile à nier. Elle n'a cependant pas échappé à une violente vague de réactions hostiles et de commentaires haineux dans les médias, sans parler des "punitions" (Stephen Walt a par exemple été "démissionné" de son poste de doyen). La polémique tient sans doute au fait qu'il ne s'agit pas d'un simple pamphlet anti-israélien mais d'un très sérieux essai politique rédigé par des intellectuels américains réputés et de plus responsables d'études sur ces questions dans des universités prestigieuses. [...] En brisant le tabou sur l'alliance israélo-américaine, les deux intellectuels ont pris le risque de voir briser leur carrière et leur réputation par les groupes de pression qu'ils dénoncent. Ils déplorent l'impossibilité de débattre des relations israélo-américaines, un aspect pourtant central des relations extérieures de la première puissance mondiale sans se voir systématiquement affublé d'une casquette d'antisémite ou de juif renégat. »
LA RÉPUBLIQUE DES LETTRES

« Voilà un livre qui fera assurément encore jaser. Traiter du lien particulier qui unit Washington à son principal allié au Moyen-Orient n'est pas chose facile, tant le sujet soulève les passions et peut prêter aux amalgames. [...] Cet ouvrage fera certainement des vagues de ce côté-ci de l'Atlantique, comme l'a fait l'étude aux Etats-Unis, voici un an et demi. Le sujet mérite assurément que l'on s'y attarde, car il porte sur un aspect central des relations extérieures de la première puissance mondiale. »
L'ÉCHO

« Un nouveau pavé dans la mare ! »
BAKCHICH

« Le soutien des Etats-Unis à Israël ne s'explique ni par des intérêts stratégiques ni par des impératifs moraux, mais surtout par l'influence d'un lobby pro-israélien. Un ensemble d'individus et d'organisations encouragent les administrations américaines et le Congrès à apporter un soutien plus ou moins inconditionnel à Israël. Certains ont joué un rôle clé dans la définition de la politique américaine à l'égard du conflit israélo-palestinien, dans l'invasion de l'Irak et dans la tension avec la Syrie et l'Iran. Les auteurs, deux universitaires américains, en font la démonstration dans un livre nuancé et détaillé qui fait suite à un article très controversé et débattu aux Etats-Unis, publié en mars 2006 dans la London Review of Books. Mearsheimer et Walt sont particulièrement intéressant quand ils soulignent les conséquences négatives "quoique non intentionnelles", de ce jeu d'influence sur les Etats-Unis mais aussi sur Israël. »
LA CROIX

« Le livre de Stephen Walt et John Mearsheimer, Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine, mérite notre attention pour deux raisons: premièrement, parce qu'il en dit beaucoup sur l'organisation et le fonctionnement d'un acteur important de la politique des Etats-Unis au Moyen-Orient, et deuxièmement, parce qu'il agite le débat sur le rôle d'Israël dans le désastre irakien que vit l'Amérique aujourd'hui. La polémique autour du livre prend, pour Tony Smith, des proportions exagérées; elle est cependant une inquiétude légitime, puisque The Israel Lobby réveille le spectre de l'antisémitisme. [...] Il faut dire que Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine n'est pas un livre antisémite. Voyons le plutôt comme une invitation à l'étude des "lobbies" communautaires aux Etats-Unis, comme une analyse sérieuse du "lobby" israélien. »
NONFICTION.FR

« Cet excellent livre, épais, écrit serré et très documenté, ose lever un tabou et refuse de confondre antisémitisme et critique de la politique israélienne. Les auteurs, deux universitaires américains, abordent chaque problème de façon méthodique et fouillée, montrant l'inadaptation de la stratégie américaine à ses propres intérêts. Mais, réalistes, ils se gardent d'un excès d'optimisme: dans cette situation de conflit crispée, les solutions restent minces. »
NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

« C'est un remarquable ouvrage que proposent John Mearsheimer et Stephen Walt, deux universitaires américains. Ils décortiquent, documents à l'appui, Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine. La question est d'importance et les deux auteurs, qui ne remettent pas en cause l'existence d'Israël, se gardent bien de sombrer dans un quelconque manichéisme et encore moins dans l'antisémitisme. Ils tentent de répondre à une question simple: "Pourquoi les Etats-Unis fournissent-ils un soutien matériel et diplomatique aussi considérable et aussi constant à Israël ?" Ils montrent ainsi qu'il existe bel et bien un lobby, non pas juif mais pro-israélien, et soulignent d'ailleurs que les organisations qui le composent sont loin de faire l'unanimité parmi les juifs américains. Il n'en reste pas moins que les pressions sur le Congrès, les présidents et leur administration sont réelles, de même que les influences sur les médias. Un lobby si important qu'il s'attaque même aux organisations juives américaines pour la paix. Un livre indispensable pour comprendre ce que les Israéliens eux-mêmes savent depuis longtemps. »
L'HUMANITÉ

« Destiné aux chercheurs autant qu'aux amateurs d'actualité, polististes et autres curieux, Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine est une forte étude, nourrie par l'actualité des médias (il est encore un peu tôt pour rêver à des archives) et qui démonte autant qu'elle démontre... »
PARUTIONS.COM

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016