Épuisé

Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

Thierry de LESTRADE

Et si le jeûne était une méthode simple et efficace pour traiter de nombreuses maladies ? Question provocante, scandaleuse même, pour certains tenants du dogme médical. Pourtant, depuis le docteur Henry Tanner qui jeûna quarante jours en 1880 à New York sous la surveillance de ses confrères, jusqu’au biologiste américain Valter Longo qui fait jeûner aujourd’hui des souris atteintes de cancer avec des résultats stupéfiants, les études scientifiques sur le jeûne ne manquent pas. Qui sait par exemple que chercheurs et médecins russes, depuis les années 1950, ont soigné par le jeûne des milliers de patients ?
C’est cette histoire que Thierry de Lestrade restitue dans ce livre remarquablement documenté, fruit d’une longue enquête. Jeûner est-il dangereux ? Quels sont les mécanismes du jeûne ? Peut-on en mesurer les effets ? Quelle est son action sur les cellules cancéreuses ? À toutes ces questions, et à bien d’autres, les chercheurs ont donné des réponses, souvent surprenantes. Se dessine alors une autre histoire de la médecine, où l’approche globale du soin a été écartée au profit d’une vision du corps comme simple assemblage de pièces interchangeables. Or, dans les pays occidentaux, cette médecine moderne ne pervient pas à enrayer la baisse de l’espérance de vie en bonne santé. Face à ce constat, la pratique du jeûne, si ancienne, apparaît comme une thérapie nouvelle. Dans une société où la logique consumériste est poussée à l’absurde, le jeûne pose une question paradoxale : « Moins peut-il être plus ? »

Version papier : 19 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Coédition : Arte/Éditions
Parution : septembre 2013
ISBN : 9782707175571
Nb de pages : 256
Dimensions : 135 * 220 mm

Thierry de LESTRADE

Thierry de LESTRADE

Thierry de Lestrade, réalisateur de documentaires, est l’auteur d’une vingtaine de films dont, avec Sylvie Gilman, Le Jeûne, une nouvelle thérapie ? (Arte, 2012, 2013). Plusieurs fois primé, il a reçu le prix Albert Londres pour La Justice des hommes (2002) et le prix Europa pour Mâles en péril (2008).

Extraits presse

Un ouvrage passionnant de Thierry de Lestrade faisant le bilan des études réalisées sur le jeûne (y compris les dernières avancées scientifiques du chercheur Valter Longo sur l'association "jeûne de courte durée" et chimiothérapie) paraîtra fin septembre.

06/09/2013 - Sophie Lacoste - TV Magazine

 

De nombreux scientifiques l'ont établi chez de nombreuses espèces, manger moins allonge l'espérance de vie et protège de nombreuses maladies. Thierry de Lestrade, qui a réalisé un film de télévision sur le sujet pour Arte, publie ce mois-ci un livre sur le sujet. Il pose ainsi une question qui dérange dans une société d'abondance de biens matériels. Peut-on penser notre système de pensée autrement ? Penser notre rapport au corps différemment ?

16/09/2013 - Sud Ouest

 

Pratique ancestrale et religieuse, le jeûne fait de plus en plus d'émules. Au-delà d'une tendance pour "se purifier", il apparaît comme un nouveau moyen de se soigner. C'est en tout cas ce que montre Le Jeûne, une nouvelle thérapie ?, écrit par Thierry de Lestrade, réalisateur de documentaires, plusieurs fois primé. Le livre est d'ailleurs le prolongement d'un film, au titre identique, coréalisé avec Sylvie Gilman.

09/10/2013 - Pascale Santi - Le Monde Science et Médecine

 

Voici le récit de l'enquête qu'a menée le réalisateur Thierry de Lestrade pour un documentaire diffusé par Arte sur les vertus du jeûne. Après être remonté à l'origine de cette pratique, il explore les cures actuelles, depuis le lac Baïkal (Russie) jusqu'en Allemagne. On y découvre aussi les travaux de l'américain Valter Longo, censés améliorer les chimiothérapies par le jeûne... chez la souris du moins. Un essai éclairant et bien documenté.

01/11/2013 - Elena Sender - Sciences et avenir

 

Vidéos


jeudi 19 septembre 2013



 

Table des matières

Introduction. Moins peut-il être plus ?
La décision de Nora Quinn
L’actualité du jeûne : penser la santé autrement
1. Les temps de la « médecine héroïque » : l’Amérique de la fin du XIXe siècle
1877, la découverte du docteur Dewey : il faut faire jeûner les patients
La première médecine américaine « héroïque », comme une guerre
Empiriques contre rationalistes : deux philosophies de la médecine
L’étonnant succès de l’homéopathie dans les États-Unis du XIXe siècle
La contre-offensive des « orthodoxes » de l’American Medical Association
1877 : les quarante jours de jeûne du docteur Henry Tanner
Le « No-Breakfast Plan » d’Edward Dewey
Bernarr MacFadden et Upton Sinclair : deux partisans oubliés du jeûne thérapeutique
2. Comment l’American Medical Association a éradiqué la « médecine populaire »
« Doc Simmons » : un nouveau secrétaire à la tête de l’AMA en 1899
Réformer la formation, éliminer les « charlatans »
Le JAMA, une poule aux œufs d’or
1908 : l’enquête de Wallace Abbott révèle l’imposture de « Doc Simmons »
La conversion forcée des homéopathes à la médecine officielle
Le milliardaire John D. Rockefeller, à l’origine de la mutation du système médical américain
La Fondation Rockefeller au service de la médecine scientifique
1910 : le rapport Flexner et le pacte secret entre l’AMA et le capitalisme industriel
Un changement radical dans l’histoire de la médecine
Le corps humain découpé en tranches, l’exclusion des plus pauvres
La médecine scientifique colonise le monde
3. États-Unis, années 1910 : la mise au ban du jeûne thérapeutique par l’establishment médical
Comprendre les mécanismes du jeûne
Le jeûne scientifiquement contrôlé d’Agostino Levanzin en 1912
Guillaume Guelpa : la force vient de la faiblesse
Contre l’épilepsie et le diabète : le « jeûne rythmé » du docteur Guelpa
Morris Fishbein, le nouveau grand inquisiteur de l’AMA
Herbert Shelton, grande figure du jeûne
Manger moins, vivre plus longtemps
4. URSS, années 1950 : les découvertes du docteur Nikolaev
The Fasting Cure dans les mains d’un ami de Tolstoï
La formation d’un jeune psychiatre soviétique
Les premières expériences, tâtonnantes, du docteur Nikolaev
Le livre d’or de Nicolaï Narbekov
Lev Boulganine, un patient pas comme les autres
L’inconfortable situation des psychiatres en Union soviétique
La guérison par le jeûne du jeune homme qui se prenait pour un monstre
5. URSS, années 1970 : la reconnaissance du jeûne thérapeutique
Questions du jeûne thérapeutique, une somme unique
Le traitement des formes « hypocondriaques » de la schizophrénie
Des résultats impressionnants dans le traitement des maladies mentales
Le témoignage du psychiatre Valery Gurvitch, élève de Nikolaev
« Les changements touchent l’ensemble du corps et la personnalité »
Les étapes types d’une cure de jeûne dans le service de Nikolaev
1973 : le lancement d’un vaste programme d’étude des effets du jeûne, à l’échelle soviétique
D’étonnantes guérisons d’asthmatiques
À l’opposé de la pathogénèse, la « sanogénèse »
L’histoire ne s’arrête pas là…
6. Obèses et manchots : une première élucidation des mécanismes du jeûne
1965, le jeûne historique d’Angus Barbieri : 382 jours !
Faire jeûner les obèses
Le « jeûne fractionné » du docteur Nikolaev
Une méthode jugée dangereuse par l’« opinion générale » du corps médical
Le manchot empereur, « jeûneur professionnel » ?
Un « signal » de réalimentation
Le jeûne, un mécanisme hérité de l’évolution du vivant
Les trois phases du jeûne
La surprenante « magie » des corps cétoniques dans la phase de jeûne prolongé
Une « méthode thérapeutique extrêmement puissante »
7. 2010 : jeûner sur les rives du lac Baïkal
1991 : la fin de l’URSS entraîne la marginalisation du jeûne thérapeutique
Sanatorium de Goryachinsk (Sibérie) : la dernière graine plantée par Youri Nikolaev
Le déroulé d’une cure de jeûne à Goryachinsk : l’importance de la crise d’acidose
Un médecin « heureux »
Les pionniers ne baissent pas les bras
Un centre de cure privé à Moscou
8. 2013 : expériences personnelles en Allemagne
La clinique Buchinger à Überlingen
Entrer dans un pays inconnu, celui du manque
Richard, Xavier, Pauline : étonnantes expériences de jeûneurs
L’intestin, une clé encore mal étudiée de l’efficacité du jeûne
Les effets spectaculaires du jeûne sur l’hypertension
L’« autolyse », un processus de régénération : le témoignage de Jürgen Bahl
En Allemagne, l’hôpital public pratique le jeûne
Lunettes roses : une bonne humeur qui ne se dément pas
9. Jeûner contre le cancer : les découvertes de Valter Longo
De la musique à la biologie
Aging, une nouvelle science
Jeûner pour vivre plus longtemps : la révélation de Longo
Face aux armes redoutables de la cellule cancéreuse, l’arme de guerre de la chimiothérapie
Jeûne et chimiothérapie : lancement d’un essai thérapeutique au Norris Cancer Hospital
Le cancer de Nora Quinn, une femme pressée : des résultats étonnants
10. Témoignages et perspectives : nouveaux espoirs face au cancer ?
Après quarante-huit heures de jeûne, les gènes des cellules changent leur expression
Une cellule cancéreuse plus vulnérable
L’importance des facteurs de croissance
L’histoire de Cécile
Les conseils contradictoires des nutritionnistes
L’histoire de Jane
2012 : des essais thérapeutiques à l’échelle européenne
Jeûner pour prévenir le cancer ?
Conclusion. De la guerre à la coopération

Droits étrangers

FASTING : A NEW THERAPY ?


Fasting : Is it a simple and effective method for treating illness ? From Dr. Henry Tanner in 1880 in New York, as well as Russian doctors in the 1950s, and American biologist Valter Longo today, who has mice suffering from cancer undergo fasts with astounding results, scientific studies on the subject are not lacking. This book, a history of therapeutic fasting, is the result of several years of research and investigation on the topic.
In Western countries where life expectancy in good health is regressing, the ancient practice of fasting has revealed itself as a new form of therapy. This is but one of many paradoxes raised in the book. In a society where the consumerist logic has been pushed to an absurd level, the act of fasting asks this life-saving, paradoxical question : \"Can less be more ?\"


Thierry de Lestrade has directed over twenty documentary films and has received numerous awards, including the Albert Londres prize for La Justice des hommes (The Justice of Men) (2002) and the Prix Europa in 2008 for Mâles en péril (Males in Danger) (2008). This book is based on Le jeûne, une nouvelle thérapie ? (Fasting, a New Therapy?) (2012, created for Arte with Sylvie Gilman) which will be re-aired on Arte at the time of publication.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com