La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire des idées et civilisation / La politique des grands nombres     
Nouvelle Présentation

La politique des grands nombres
Histoire de la raison statistique

Alain DESROSIÈRES

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse


Imprimer la fiche



 

Cet ouvrage magistral, devenu un classique depuis sa première publication en 1993, rassemble plusieurs domaines jamais connectés jusqu'ici de l'histoire des sciences et de la politique : il retrace à la fois l'histoire de l'État, des statistiques, des bureaux de l'administration et de la modélisation de l'économie, domaines dont le rapprochement ne s'est fait que très progressivement. Ainsi, la statistique, qui était au XVIIIe siècle la "science de l'État", ignorait alors les probabilités : elles n'y ont été associées qu'au XIXe siècle. Au fur et à mesure que la "politique des grands nombres" s'enrichit, elle brasse les jeux de hasard, les risques de la vaccination, les assurances sur la vie, la fixation des tarifs douaniers, la fiabilité des jurys, puis, plus récemment, les effets catastrophiques des cycles économiques et les sondages d'opinion, dont l'auteur propose une analyse fort stimulante.
En reconstituant les hésitations, les contingences et les controverses qui définissent la "raison statistique", ce livre ne s'adresse pas seulement aux historiens des sciences, aux économistes ou aux spécialistes de science politique, mais veut ouvrir un débat avec le grand public ausculté par ces appareils statistiques.

Introduction : prendre appui sur les choses
Une perspective d'anthropologie des sciences
Description et décision
Faire les choses qui tiennent
Deux types de recherches historiques
1. Le préfet et le géomètre
La statistique allemande : l'identification des États
L'arithmétique politique anglaise : naissance de l'expertise
La statistique française d'Ancien régime : intendants et savants
Révolution et Empire : «l 'adunation » de la France
Peuchet et Duvillard : écrire ou calculer
La statistique des préfets : penser la diversité
2. Le juge et l'astronome
Contrats aléatoires et conventions équitables
Scepticisme constructif et degré de conviction
Le moment bayésien
Le milieu qu'il faut prendre : moyennes et moindres carrés
Des mesures ajustées autorisant l'accord
3. Moyenne et réalisme des agrégats
Nominalisme, réalisme et magie statistique
Le tout et ses simulacres
Quetelet et l'homme moyen
Cause constante et libre arbitre
Deux cas de controverse : la statistique médicale
Une seule ou plusieurs urnes
Le réalisme contesté : Cournot et Lexis
Type moyen et type collectif chez Durkheim
Le réalisme des agrégats
4. Corrélation et réalisme des causes
Karl Pearson : causalité, contingence et corrélation
Francis Galton : hérédité et statistique
Des calculs difficilement réfutables
Cinq Anglais et le nouveau continent
Controverses sur le réalisme des catégories administratives
Épilogue psychométrique : Spearman et l'intelligence générale
5. La statistique et l'État : la France et la Grande-Bretagne
La statistique française : une légitimité discrète
Esquisse et échec d'un réseau d'influence
Statistique et théorie économique : un mariage tardif
La statistique britannique et la santé publique
Enquêtes sociales et sociétés savantes
6. La statistique et l'État : l'Allemagne et les Etats-Unis
La statistique allemande : construction d'une nation
École historique et tradition philosophique
Le recensement dans l'histoire politique américaine
Le Census Bureau : comment bâtir une institution
Chômage et inégalités : comment bâtir des objets nouveaux
7. La partie pour le tout : monographies ou sondages
La rhétorique de l'exemple
Halbwachs : le groupe social et ses membres
Les pauvres : comment les décrire, qu'en faire ?
De la monographie exemplaire au sondage bien réglé
Comment articuler « ce que l'on sait déjà » avec le hasard ?
État-providence, marché national, prévisions électorales
8. Classer et coder
Statistique et classification
Les taxinomies des êtres vivants
La tradition durkheimienne : les classements socio-logiques
La circularité du savoir et de l'action
Les activités industrielles : des associations instables
Du pauvre au chômeur : naissance d'une variable
Un espace social continu, hiérarchisé et unidimentionnel
Des métiers aux emplois qualifiés
Quatre traces de la Révolution française
Une ou plusieurs urnes : taxinomie et probabilités
Faire tenir une histoire
9. Modéliser et ajuster
Théorie économique et description statistique
Degré de croyance ou fréquence à long terme
Aléas et régularités : Frisch et le cheval à bascule
Remédier à la crise : le modèle de Tinbergen
L'ingénieur et le logicien
Du bon usage de l'ajustement
Autonomie et réalisme des structures
Les trois façons de calculer le revenu national
Tester la théorie ou décrire la diversité
Conclusion : discuter l'indiscutable
Un espace cognitif construit à des fins pratiques
Moyenne, régularités ; échelles, distributions
Un espace de négociations et de calcul
Raison statistique et débat social
Bibliographie
Bibliographie complémentaire [1993-2000]
Postface
Index des noms.

" Voici une histoire très complète de la statistique en France, mais aussi en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Une véritable somme sans équivalent, au moins dans notre langue. Il s'agit d'une histoire à deux faces, puisque le mot statistique renvoie à la fois à une activité administrative et sociale de plus en plus développée, et une discipline mathématique issue du calcul des probabilités. Cette activité et cette discipline ont chacune leur histoire : l'originalité de l'approche est de les mettre en parallèle. "

ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

" La raison statistique relève de la raison d'État, celle dont précisément on ne donne jamais la raison. Ce livre en fait une vive critique et livre une réflexion originale sur le pouvoir et sa capacité à créer l'espace qu'il domine et mesure. "

LE MONDE

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016