La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Écologie et environnement / La justice climatique mondiale     

La justice climatique mondiale

Olivier GODARD

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse
foreign rights

La justice climatique mondiale - Olivier GODARD
Imprimer la fiche

Lire un extrait
 
Des négociations internationales ont été lancées à la fin des années 1980 afin de prévenir le risque d’une « interférence dangereuse avec le système climatique de la planète ». Après des débuts convaincants, les États ont peiné à s’accorder sur l’ampleur et la répartition des efforts et sur l’architecture de l’action future. C’est dans un contexte très politisé entre Nord et Sud qu’a été posée depuis le début la question de la justice climatique mondiale (responsabilité des pays, droits à réparation et à compensation, partage équitable d’un « budget carbone » restreint).
Ce livre retrace les idées-forces et les oppositions sur deux plans : les conceptions avancées autour de la négociation climat ; la discussion parallèle en philosophie morale et politique. Il suit et discute les arguments. Il traque les fausses évidences de l’intuition, en particulier sur la responsabilité historique des pays. Il met finalement en lumière le caractère irréconciliable des conceptions cosmopolitiques et internationales de la justice mondiale.
Introduction
I / Le problème climatique : quelques données

Une course de vitesse perdue entre 1992 et 2015
Perspectives
La bataille des données sur les émissions historiques
II / Concevoir une justice planétaire
L’univers de la justice
Les différentes problématiques de la justice
Normes de justice et dépendance au contexte
Les contraintes du niveau international
Quelle justice pour le monde ?
Des relations internationales sans justice distributive - Le « droit des gens » - L’internationalisme pluraliste de Mathias Risse - La « nouvelle frontière » cosmopolitique - Entre ordre moral mondial égalitariste et conditions de la coopération
III / Concevoir la justice climatique mondiale
Le problème du partage international : principales propositions
Les gouvernements - La société civile - Les experts
Ce qu’en disent certains tenants de l’approche cosmopolitique
La détermination rétrospective de la juste part de chaque pays - La détermination des droits futurs de chaque pays en fonction de sa population
Ce qu’en disent les tenants d’une approche internationale
Conclusion
IV / Le partage équitable d’un budget-carbone
Respecter les droits ou compenser leur violation
Discussion préalable sur l’organisation de droits d’usage de l’atmosphère - Discussion des principes de propriété commune et d’égalité par tête (A) - Discussion des conditions de possession des ressources naturelles : souveraineté, grandfathering et droit coutumier (B1) - Discussion de l’idée d’un droit à un environnement local inchangé (B2) - Comment arbitrer entre des droits légitimes conflictuels ?
L’équité
La capacité de payer
Le principe de responsabilité
Conclusion
V / De la responsabilité historique
Les conditions morales de mise en cause de la responsabilité d’une personne
Différentes nuances de responsabilité - Les prémisses de l’idée de « responsabilité historique » pour le dérèglement climatique
De la morale interpersonnelle à la responsabilité des États
Une belle histoire de l’oncle Shue
La parabole de la traversée du désert - Décryptage
Les facteurs possibles d’exonération de la responsabilité
L’ignorance ? - L’absence de contrôle des générations présentes sur les émissions passées ?
Des dommages aux préjudices : quels droits pour les générations futures éloignées ? - Le problème de la « non-identité » surmonté ? - L’illusion rétrospective

Conclusion
Repères bibliographiques.

Sur le papier, Olivier Godard est un économiste, un spécialiste de la négociation climatique. Dans les faits, c’est un traqueur de fausses évidences, un pourfendeur d’intuitions trop vite admises comme vérités incontestables.

05/11/2015 - Emmanuelle Réju - La Croix

 

GLOBAL CLIMATE JUSTICE


In the late 1980s, international negociations were first launched to prevent the risk of \"dangerous interference with the climate of the planet.\" But to date they have not yet led to a convincing architecture of international action. This informed and committed book suggests ways of exiting impasses by shifting the questioning and helping settle hesitations about the nature of the situation created by greenhouse gas emissions and threats to the climate.


Olivier Godard is a researcher at the EHESS, at the CNRS, and at the École polytechnique who since 1973 has been interested in interactions between the environment and the development of economic and social sciences' point of view and the theory of systems. Since 1990, he has devoted his work to the issue of global climate change.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016