La guerre en Irak, le livre noir

REPORTERS SANS FRONTIÈRES (RSF)

Le président des États-Unis George W. Bush a qualifié la guerre en Irak de « l’une des campagnes militaires les plus rapides et les plus humaines de l’Histoire ». Pourtant, dès les premiers bombardements des forces de la coalition, en mars 2003, jusqu’au transfert du pouvoir aux Irakiens, le 30 juin 2004, en passant par le scandale de la prison d’Abou Ghraib — ancien centre de torture sous le règne de Saddam Hussein devenu lieu de sévices de la part de gardes américains —, la guerre en Irak a été ponctuée de très nombreuses violations des droits de l’homme. Un an et demi après le début de la guerre, entre les exactions de l’armée irakienne, les homicides contre des civils par les forces américaines et britanniques, les attentats aveugles et les violences des différents groupes armés qui sévissent dans le pays, les mauvais traitements sur des prisonniers irakiens, le manque d’accès aux soins et à l’éducation, et l’insécurité qui empêche, en particulier les journalistes, de travailler librement, la situation en Irak reste particulièrement préoccupante. Cet ouvrage offre au lecteur un aperçu des exactions les plus graves relevées par les organisations Amnesty International, Human Rights Watch et Reporters sans frontières ainsi que par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies. On y trouvera également une remarquable postface du journaliste Olivier Weber sur la tragique multiplication des prises d’otages.

Version papier : 22,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : décembre 2004
ISBN : 9782707144539
Nb de pages : 228
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

REPORTERS SANS FRONTIÈRES (RSF)

Reporters sans frontières, fondée en 1985; oeuvre au quotidien pour la liberté de la presse et de l'information. Dans la série des "livres noirs", La Découverte a déjo publié, outre un volume sur le conflit israélo-palestinien (202) des titres consacrés à la Tunisie, à l'Algérie, la Chine, Cuba, la guerre en Irak.

Extraits presse

« Cet ouvrage offre au lecteur un aperçu des exactions les plus graves relevées par les organisations Amnesty International, Human Rights Watch et Reporters sans Frontières ainsi que par le Haut Commissariat aux droits de l'homme des Nations unies. »
ECHO

« Plus que jamais, il faut lire La Guerre en Irak, le livre noir qui réunit, sous l'égide de Reporters sans frontières, des documents d'organisations internationales sur les violences dans ce pays, [...] sur les difficultés des journalistes, sur la multiplication des prises d'otages. »
LA TRIBUNE

PRESSE

 

Table des matières

Préface, parRobert Ménard
I. Guerre et exactions
Erreur de cible : la conduite de la guerre et les victimes civiles en Irak, par Human Rights Watch
Deux meurtres pour un mensonge : enquête sur le tir d’obus américain contre l’hôtel de la presse internationale à Bagdad, le 8 avril 2003, par Reporters sans frontières
II. Les droits de l'homme malmenés dans l'après-guerre
Violences sexuelles et enlèvements : les femmes et les jeunes filles de Bagdad ont peur, par Human Rights Watch
Riposte violente : l’armée américaine de Falloudja, par Human Rights Watch
Homicides de civils à Bassorah et al-Amara, par Amnesty International
Les médias irakiens trois mois après la guerre : une liberté de la presse nouvelle mais fragile, par Reporters sans frontières
Situation actuelle des droits de l’homme en Irak, Extraits du rapport de Bertrand Ramcharan, haut-commissaire ad interim des Nations unies aux droits de l’homme
III. Les sévices et les tortures sur les détenus irakiens
Le chemin qui mène à Abou Ghraib, par Human Rights Watch
Postface : Otages en Irak : la stratégie de la terreur, par Olivier Weber.