La genèse de la Kabylie
Aux origines de l’affirmation berbère en Algérie (1830-1962)

Yassine TEMLALI

Comment l’affirmation berbère s’est-elle construite en Algérie, et plus particulièrement dans le cas de la Kabylie ? À rebours des clichés sur les problématiques régionalistes, Yassine Temlali entreprend dans ce livre de définir un cadre d’analyse rigoureux à partir de questionnements essentiels : quelle était la situation réelle des communautés berbères à la veille de la conquête coloniale ? L’occupation française a-t-elle pu être un agent d’intégration des régions berbérophones à une nouvelle entité, l’Algérie ? Y a-t-il eu une « politique kabyle » de la France ? Pourquoi les berbéro-nationalistes du PPA-MTLD, critiques envers sa doctrine arabo-islamique, sont-ils restés minoritaires ? Y a-t-il eu au sein du FLN, entre 1954 et 1962, une guerre entre « Arabes » et « Kabyles » ? Pourquoi dans les régions berbérophones de l’Est, l’affirmation berbère n’est-elle pas aussi ancienne qu’en Kabylie ? Et comment expliquer qu’à l’indépendance, en 1962, ces régions se soient positionnées de façon différente vis-à-vis du régime d’Ahmed Ben Bella ?
S’écartant des sentiers battus de l’essentialisation des identités culturelles, par définition flottantes et éphémères, l’auteur restitue le cadre historique dans lequel, entre 1830 et 1962, est née en Algérie une conscience culturelle et politique berbère, de façon concomitante avec la naissance de ces entités modernes que sont la nation algérienne, la Kabylie… Un livre original et salutaire qui entend dépasser la guerre des « récits identitaires » en Algérie et qui, en France, intéressera notamment nombre de lecteurs dont les racines plongent dans ce pays.

Version papier : 24 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Malika RAHAL
Postface de Gilbert MEYNIER
Collection : Recherches
Parution : novembre 2016
ISBN : 9782707192172
Nb de pages : 312
Dimensions : 135 * 220 mm

Yassine TEMLALI

Né en Algérie en 1969, Yassine Temlali est journaliste, traducteur et chercheur en histoire et en linguistique. Il a suivi des études de lettres françaises et de linguistique à Constantine et Alger et prépare actuellement une thèse de doctorat en histoire. Il collabore à de nombreux journaux et revues en Algérie et à l’étranger. Auteur de Algérie, chroniques ciné-littéraires de deux guerres (Barzakh, 2011), il vit et travaille entre Alger et Le Caire.

Table des matières

Préface
Préambule
Présentation

Entre les conquêtes islamo-arabes et l'occupation française, la survie difficile des langues berbères
Les communautés berbères algériennes à la veille de l'occupation française
L'occupation française : un bouleversement socio-économique et culturel
L'occupation française comme agent d'intégration des régions berbérophones à un nouveau pays, l'Algérie
La politique berbère (kabyle) de la France en Algérie : mythes et réalités
Les élites instruites algériennes et la redécouverte de la « berbérité » de l'Afrique du Nord
L'émigration en France, creuset berbère du patrimoine algérien
L'effet boomerang de la politique française en Kabylie
Une « crise berbérsiste » sans berbéristes
1954-1962 : liquidation des « berbéristes » et poursuite de la minoration du fait berbère
1954-1962 : le particularisme auréssien à l'épreuve du jacobinisme du FLN
1954-1962 : la main lourde jacobine dans les Aurès-Nemenchas
1954-1962 : des présumés clivages « arabo-kabyles » au sein du FLN-ALN
La Kabylie et les Aurès en 1954-1962 : des destins croisés
En guise d'épilogue
Postface
Sources bibliographiques
Système de translittération employé pour les mots arabes
Glossaire
Liste des sigles
Index des noms.