La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire contemporaine / L'islamisme en face     
Nouvelle édition

L'islamisme en face

François BURGAT

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse


Imprimer la fiche

 

Si l’on en croit les discours aujourd’hui dominants pour parler de l’islam et des courants islamistes, l’Europe risque de n’avoir bientôt comme interlocuteurs arabes qu’une effrayante marée de fanatiques. Ce livre entend dénoncer les dangers d’une telle perception. De Rabat à Gaza, en passant par Alger et Le Caire, François Burgat a rencontré pour son enquête de très nombreux islamistes. C’est là peut-être la dimension la plus précieuse de ce livre, nourri des entretiens avec ceux qu’il veut nous faire connaître.
Pour l’auteur, la volonté des musulmans de restaurer chez eux l’hégémonie de leur culture malmenée par la colonisation ne compromet pas nécessairement leur marche vers plus de démocratie et de tolérance. Dans une période où les événements tragiques du 11 septembre 2001 ont remis à l’ordre du jour la thèse fallacieuse du « choc des civilisations », cette version actualisée et augmentée d’un ouvrage initialement publié en 1994, est une lecture indispensable. Un classique d’histoire contemporaine.

Remerciements - Préface à l'édition 2007 - Une affirmation « islamique » plus identitaire que religieuse - Plus d'huile donc plus de feu : le soutien occidental aux « Pinochet arabes » - Palestine : l'an prochain sera pire que l'année dernière - La binarisation des imaginaires - L'opportune invention de la « repentance » - L'unique violence : le machisme musulman - L'Europe dans l'impasse de Barcelone... - Les « salafis » contre les « frères »... - ... le changement dans la continuité - Islamisme et autorité étatique : les enseignements du cas iranien - Sortir de la radicalisation symétrique - Introduction : sur la méthode - Sujet-objet : la « convergence » interdite ? - L'« islamisme »... ni trop ni trop peu - I. Les itinéraires d'un malentendu - 1. Les Arabes, des « fellaghas » aux « intégristes » - L'irruption de l'histoire - Le prisme déformant du regard extérieur - Les effets et les causes - Les oubliés de la croissance ? - 2. Du nationalisme à l'islamisme - Tareq al-Bishri : du « populaire » à l'« endogène » - Rached Ghannouchi : de l'arabisme à l'islamisme - Adel Hussein : communisme, anti-impérialisme et islam - 3. De la fracture laïque à la reconstruction identitaire - De la laïcité imposée à la laïcité importée - La « modernisation » ambiguë - L'alchimie de la reconstruction identitaire - L'islam avec l'État, l'islamisme contre l'État ? - L'islamisme « par le haut » ou « par le bas » ? - 4. D'un islamisme l'autre : l'islamisme entre réaction et action - La chari'a, sinon rien ? - Les itinéraires de la diversification - Le soufisme au secours de l'islam ? - Revanche de Dieu ou retour du Sud ? - II. Les islamistes et la violence - 5. Violences révolutionnaires, violences privées - Combattre le prince mécréant - « Commander le bien, interdire le mal » - Le rôle de la violence du pouvoir - 6. Égypte : l'islamisme contre les coptes ? - De la violence sociale à la violence confessionnelle - L'ami de mes ennemis, ou le syndrome minoritaire - Violence confessionnelle et régulation politique - L'alternative culturaliste - 7. Égypte : la spirale de la violence - « Remous sur le Nil » - Démocratie : les fleurs sans les fruits - L'option répressive - 8. Algérie : l'islamisme contre les intellectuels ? - Une triple déchirure - Changer le peuple ! - D'un extrémisme l'autre - Les droits de l'homme non barbu - Les pièges de la désinformation - D'un terrorisme l'autre - Manipulations - 9. Gaza : les islamismes « contre la paix » - L'impact des accords de paix -III. L'islamisme et la modernité - 10. Allah ou le peuple ? Les islamistes et la démocratie - L'eau et le feu ? - Quel islam ? Quels islamistes ? Quelle démocratie ? - La démocratie, c'est « eux » - Les pièges du comparativisme (an)historique - La loi de Dieu, le pluralisme et la laïcité - Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ? - Islamisme ou démocratie ? - 11. L'islamisme et les femmes - Entre traditionalisme et modernisation islamiste - La résistance féministe - Islamisme et tradition - Sous le voile, la lutte continue ! - 12. De la modernité importée à la modernité imposée - Le nouveau champ de la modernisation - L'accès à l'universel - L'échec de l'islam politique ? - L'évolution des « gauches nationalistes » - 13. De A comme Arafat à Z comme Zine Al-Abidîne : la pérennité de la « formule politique arabe » - Les ingrédients d'une recette liberticide - L'Algérie jusqu'à la caricature - Des « parias de la démocratie »... - ... aux « damnés de la paix » - Sharon et Ben Ali, même combat ? - « La paix sur toi, ô Salima ! » - L'impasse répressive -Postface à l'édition de 2002 - Les itinéraires islamistes entre réformisme et action directe - Les mutations du regard médiatique et académique occidental - Annexe : la recette du poseur de bombes - « Nos amis algériens » - Mohamed et Charles - Index.

« With the United States poised to assume new imperial burdens in Iraq, where radical Islam bubbles just beneath the surface, Americans would do well to resist the polemics of Daniel Pipes and ponder the insights of François Burgat. »
Douglas Little, INTERNATIONAL AFFAIRS (79) N°4, july 2003

« Reste la recommandation de Burgat dont la pertinence n'a fait que croître: la participation au pouvoir des islamistes, une des composantes intrinséques de ces sociétés, apparaît comme la condition sine qua non d'une véritable transition démocratique. Curieusement, huit ans plus tard, dans les rapports de l'International Crisis Group consacrés aussi bien à l'Egypte qu'à l'Arabie Saoudite, à la Palestine qu'aux Philippines, on retrouve constamment cette proposition. »
Guy Spitaels, LA TRIPLE INSURRECTION ISLAMISTE, Fayard 2005, page 37

« Although Kepel and Roy have gained currency in recent discourse on Islamism, one their CNRS colleagues has largely been ignored. François Burgat's "Face to face with political islam" is a masterpiece in forging new avenues of thought and inquiry that where left hidden and unexplored by his colleagues [...]. One need not look further than Iraq to see Burgat's conclusion in action. »
Faisal ghori, ISLAMICA MAGAZINE, Cambridge, Etats-Unis, 2006

« François Burgat récidive. Ou plutôt il persiste et signe. En l’occurrence, il actualise et augmente un livre qu’il avait fait paraître en 1995, L’islamisme en face. Un livre qui peut déranger. Qui veut déranger. Un livre, en tout cas, dont la lecture s’impose à tous ceux qui, intellectuellement ou professionnellement, ont un rapport quelconque avec l’islam politique.[...] La réédition actualisée de L’islamisme en face le prouve : les thèses de Burgat passent l’épreuve du temps avec succès. Et notamment celle-ci : contrairement à ce que certains experts ont trop vite annoncé avec fracas, l’islamisme n’est pas mort. [...] D’aucuns diront que Burgat fait preuve d’une grande complaisance envers son sujet d’étude. Sa propension à parfois citer l’Iran des mollahs comme contre-exemple à méditer pourrait en effet le laisser penser. Mais l’auteur n’élude pas les dérives sectaires extrémistes, qu’il cherche à resituer dans leur contexte. En vérité, cet iconoclaste fait oeuvre de salubrité publique en expliquant des vérités qui ne sont pas toujours agréables à entendre. Et en restituant l’islamisme dans sa complexité. Est-ce pour cela qu’il ne bénéficie pas des faveurs des grands médias parisiens ? Pourtant, on osera le prétendre : la lecture de Burgat est indispensable à la compréhension du monde arabo-musulman.
LE SOIR

« Et revoilà l'un de nos classiques, indispensable à la compréhension du monde arabo-musulman. Après une première édition en 1995, revue en 2002, François Burgat, politologue et directeur de recherches au CNRS, nous propose une version actualisée et enrichie de son Islamisme en face. Ce livre de grande qualité est avant tout politique, au meilleur sens du mot, Burgat combat aussi tous les essentialismes, tous les littéralismes qui prétendent trouver dans le Coran des clefs de notre monde. Il récuse les attitudes hémiplégiques de ceux qui expliquent les conflits actuels entre "l'Islam" et "l'Occident" par une sorte de dérive endogène du monde musulman. Il propose un diagnostic global des maux de la planète sans concession pour les excès de l'islam radical, mais sans ignorer non plus les responsabilités coloniales et post-coloniales de l'Occident. »
POLITIS

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2017