L'emprise des marchés
Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer

Michel CALLON

Alors que s’opposent avec une rare violence partisans et contempteurs de l’économie de marché, une question préalable se pose : qu’est-ce qu’un marché ?
Michel Callon montre que l’organisation des activités marchandes ne se réduit pas à la simple confrontation entre des offres et des demandes. Comment une « chose » se transforme-t-elle, après d’immenses efforts, en marchandise ? Par quels moyens les agents deviennent-ils capables d’évaluer les biens et de calculer leurs décisions ? Leur rencontre n’exige-t-elle pas de méticuleux réglages ? Quels sont les ressorts de la mobilisation et de l’encadrement des passions ? Comment ont lieu la captation des clients et l’obtention de leur consentement à payer ? À partir d’une multitude d’exemples pris dans la finance, l’énergie, l’alimentation, l’immobilier, les jeux de hasard, la santé, la grande distribution, le commerce électronique, le réchauffement climatique et même les pompes funèbres, l’auteur met en évidence la diversité et le foisonnement des activités déployées et des investissements consentis pour imaginer des solutions à ces problèmes.
Au terme d’un passionnant voyage, qui permet de suivre la carrière des biens depuis leur conception jusqu’à leur circulation dans la sphère de la consommation, le lecteur prend conscience de la multiplicité des configurations. Les « agencements marchands », notion que Michel Callon place au cœur même de sa réflexion et qui se substitue à celle de marché, permettent de rendre compte de la richesse et de la complexité des processus à l’œuvre. Ils donnent aussi de nouvelles possibilités d’agir à tous ceux qui refusent de se soumettre sans discussion à l’emprise des marchés existants.

Version papier : 24 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sciences humaines
Parution : octobre 2017
ISBN : 9782707185389
Nb de pages : 504
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707197894
Format : EPUB

Michel CALLON

Michel Callon est sociologue ingénieur. Depuis 1967, il est professeur à L'École des Mines - ParisTech et chercheur au Centre de sociologie de l'innovation, qu'il a dirigé de 1982 à 1994.

Extraits presse

Qu'est-ce qu'un marché ? Pour répondre à cette lourde question, Michel Callon a délibérément choisi une approche légère. […] Dès le début du livre, le ton est donné. Le voyage auquel nous invite l'auteur, un voyage dans le temps, dans les méthodes de vente, dans les multiples confrontations de l'offre et de la demande sous toutes leurs formes est à la fois plaisant et fascinant. La formation des prix, le processus d'attachement au bien, l'élaboration des zones marchandes, tout est scruté avec minutie sur un ton jamais ennuyeux. À lire sans modération.

27/10/2017 - Daniel Fortin - Les Echos

 

Spécialiste de sociologie économique, Michel Callon met à bas une idée convenue que partagent encore aujourd'hui une grande majorité d'économistes : l'offre et la demande seraient deux blocs homogènes qui se rencontreraient sur un marché et dont le croisement aboutirait mécaniquement à la formation d'un prix. Pour convaincre de la justesse de sa thèse, M. Callon puise de nombreuses illustrations dans les travaux de sociologie économique contemporaine, depuis ceux qui s'intéressent à la vente de rue jusqu'aux recherches sur la finance, l'alimentation, le commerce électronique, les pompes funèbres. Brillamment mis en scène par M. Callon, tous ces exemples montrent que les marchés, ou plutôt les « agencements marchands », ne sont jamais abstraits. Ils prennent toujours vie dans un décor matériel (une foire, une salle de marche) dans lequel l'échange prend matériellement corps.

04/12/2017 - Clément Lefranc - Sciences humaines

 

Table des matières

L’énigme du marché
Des faubourgs de Londres...
... au Strip de Las Vegas
1. Pour l’accord
Vers une définition minimale des marchés
Le modèle du marché-interface
Agencements marchands
Les agencements marchands et leurs cadrages
2. La passiva(c)tion marchande des biens
Espaces de circulation et carrières des biens
La densité des choses
La réintrication et ses cadrages : passiva(c)tion
La passiva(c)tion non marchande : keeping while giving
La passiva(c)tion marchande : dés-intrication avec détachement
Le travail toujours recommencé de la passiva(c)tion marchande : le cas des marchandises dites fictives
De la passiva(c)tion de quelques êtres vivants et de ses problèmes : suite
La problématique attribution des droits de propriété
3. Les agences et leurs équipements qualculatoires
Une multitude d’agents aux équipements différents
Enrichir la description des agents et de leurs équipements
Du calcul au qualcul
Les agences qualculatrices
Diversité des agences et de leurs équipements
Rapports de forces
La reprogrammation des habitus comme extension du domaine des luttes
4. L’organisation des rencontres marchandes
Les rencontres comme création de valeur
Les plateformes de rencontres et leurs réseaux
Les plateformes comme exploratorium
Les multitudes singulières
Inquiétudes
5. L’affectio mercatus : attachements et détachements
À la recherche de l’affectio mercatus
Le rôle des biens dans les processus d’attachement et détachement
L’engagement des biens : trois dispositifs d’attachement
Des attachements de plus en plus... attachants ?
6. La formulation des prix
Les prix entre calculs collectifs et rapports de forces
La formulation des prix
Formulation des prix et singularisation des biens
De la fausse opposition entre concurrence par les prix et concurrence hors prix
Formulation des prix, classements et qualité
Les formulations sont partout
La puissance des formules
Confrontations
Les sources d’inquiétude et de mobilisation
Et la morale dans tout ça ?
7. Les agencements marchands et leur dynamique
Pourquoi ne pas parler de dispositif ?
L’agencement comme action collective, stratégique,
structurée et orientée vers la résolution de problèmes
Alignements, articulations et zones franches
La dynamique des inquiétudes
8. La politique des agencements marchands et ses enjeux
Les marchés financiers et leur conception
Politiques climatiques et réalisme théorique : faire l’économie du pire
La coexistence des agencements marchands : le cas des PGM
Courrier des (premiers) lecteurs.

Droits étrangers

THE ALL-POWERFUL MARKETS
Understanding how they work in order to change them

Since we cannot reduce the existence of a market to the meeting of offer and demand, this book endeavors to highlight the actions implemented to “create the market.” Covering a great variety of fields of activity, it concentrates particularly on the “market professionals” who devise sophisticated systems to attract customers and set up relationships based on domination and power. Based on this information, the author proposes a few avenues for revolt.
While everyone has felt powerless confronted with what was presented as “the market”
Michel Callon’s “marketing organizations” provides us with the means to act, to transform and not submit.


Michel Callon is a professor emeritus of sociology at Mines Aristech. He is one of the French sociologist whose work is quoted the most in other countries.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com