Islam et politique - Burhan GHALIOUN

Islam et politique
La modernité trahie

Burhan GHALIOUN

Fascisme d'État rampant, populisme décadent, violences islamistes récurrentes, voire guerres civiles : nombre de sociétés musulmanes connaissent aujourd'hui de graves désordres. Pour certains analystes, ceux-ci s'expliqueraient fondamentalement par les particularismes de l'islam, lequel serait par essence incapable de dissocier le religieux du politique, et donc interdirait l'accès à la modernité. Burhan Ghalioun, dans ce livre, réfute radicalement cette analyse. Il montre que, en dépit des apparences, la religion n'est plus la principale source de repères politiques dans ces sociétés : ce sont bien les valeurs modernes de liberté, d'égalité et d’« individualité » qui inspirent aujourd'hui le modèle de citoyenneté, en terre d'islam comme ailleurs. Le désordre actuel n'est donc pas l'héritier inévitable de l'islam, mais bien plutôt le fruit de cette « lumpen modernité » qui a perverti les indispensables fondements éthiques et politiques de ces sociétés. Ni le modernisme, contrairement à ce que pensent les islamistes, ni le traditionalisme, à l'inverse de ce que croient les laïques, ne sont à l'origine du désordre actuel. La cause en est au contraire l'absence d'une pensée critique cohérente. Cette analyse sans complaisance conduit l'auteur à souligner qu'aucune issue n'est possible en dehors d'un débat de fond – que ce livre contribue à susciter – ouvrant la voie vers une véritable mutation de l'éthique démocratique, celle de la liberté et de la dignité.

Version papier : 25 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Islam et Société
Parution : mai 1997
ISBN : 9782707127143
Nb de pages : 252
Dimensions : 135 * 220 mm

Burhan GHALIOUN

Burhan Ghalioun est directeur du Centre d'études de l'Orient contemporain et professeur de civilisation arabe à l'université de la Sorbonne-Nouvelle-Paris-III. Il est l'auteur de nombreux ouvrages en arabe consacrés aux problèmes politiques et sociologiques du monde musulman. Il a déjà publié aux Editions La Découverte, Le Malaise arabe : l'État contre la nation (1991).

Table des matières

Introduction - I. L'islam historique : l'origine d'un conflit - 1. L'ordre religieux - 2. L'héritage de la Prophétie, ou la foi contre la loi - 3. L'origine de l'État en Islam : le califat - 4. Naissance de l'État : la grande discorde - 5. L'ordre politique - 6. La crise du modèle politique traditionnel - II. Islam et islamisme : la crise du modernisme - 7. La vérité de l'islam - 8. L'impasse identitaire - 9. L'impasse politique - 10. L'impasse économique - 11. Islamisme et radicalisme - III. Critique du laïcisme - 12. Du sécularisme en Islam - 13. Laïcité politique : l'affranchissement de l'État - 14. La conscience laïque : l'affranchissement de la raison - 15. Autocratie comme théocratie - 16. Du laïcisme comme idéologie d'État - 17. Les limites du laïcisme - IV. Critique de l'islamisme - 18. De l'État islamique - 19. Entre Charî'a et droit positif - 20. Raison juridique et intelligence religieuse - 21. Raison juridique et raison politique - 22. Par-delà islamisme et laïcisme - Conclusion : pour un renouveau politique en terre d'islam.