Frontières du communisme
Mythologies et réalités de la division de l'Europe, de la révolution d'Octobre au mur de Berlin

Sophie CŒURÉ, Sabine DULLIN

Frontières de valeurs, mais aussi frontières physiques de murs et de barbelés, les frontières du communisme eurent-elles une spécificité ou ne furent-elles qu’une variante de la délimitation moderne des États au XXe siècle ? À l’heure de l’élargissement de l’Union européenne et des interrogations sur ses limites, il était temps de porter un regard rétrospectif sur la division inédite de l’espace européen, née de l’instauration d’un régime communiste en Russie en 1917. Ce livre, fondé sur de nombreuses archives inédites, ouvre la première réflexion historique d’ensemble sur l’articulation entre frontière idéologique et frontière d’État en Europe. La territorialisation du communisme accompagne la construction diplomatique de la frontière, avec ses pratiques de verrouillage militaire et de surveillance des populations. D’Est en Ouest, les discours des dirigeants et les propagandes se répondent pour forger de nouvelles conceptions géopolitiques.

Version papier : 39 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : décembre 2007
ISBN : 9782707153210
Nb de pages : 464
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Sophie CŒURÉ

Sophie Cœuré, historienne, est maître de conférences à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Elle a publié Les Archives (avec V. Duclert, La Découverte, 2001), La Grande Lueur à l’Est. Les Français et l’Union soviétique (Seuil, 1999) et La Mémoire spoliée. Les archives des Français, butin de guerre nazi puis soviétique (Payot, 2007).

Sabine DULLIN

Sabine Dullin, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée d'histoire, docteur en histoire, est maître de conférences à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et chercheur associé au Centre russe de l'EHESS. Elle est spécialiste de l'histoire de l'Union soviétique et des relations internationales.

Extraits presse

« Alors que ceux qu'il est convenu d'appeler "les pays de l'Est" achèvent leur intégration définitive dans l'espace Schengen, l'ouvrage dirigé par sabine Dullin et Sophie Coeuré est l'occasion de revenir sur une frontière longtemps fondamentale en Europe, celle du communisme. Dès leur introduction, les auteurs posent ce qui fait toute la finesse de la réflexion qu'elles dirigent: les frontières dont il s'agit sont autant "des frontières de valeurs" que "des frontières physiques de murs et de barbelés". C'est bien sur cette articulation du physique et de l'idéologique que se construit ce travail, fruit d'un colloque organisé en 2006. C'est ce qui fait tout l'intérêt: l'ouvrage n'est pas une simple réflexion sur les délimitations des Etats socialistes au XX° siècle. Il prétend montrer la complexité du phénomène communiste, qui contribue à structurer la "géographie mentale et physique" de l'Europe du XX° siècle, pour reprendre l'heureuse expression des auteurs. Cette analyse est menée par vingt-deux historiens aussi bien français qu'étrangers, jeunes chercheurs ou spécialistes reconnus internationalement. Cette diversité fait aussi le prix de cet ouvrage, reflet d'une véritable collaboration scientifique à l'échelle continentale. [...] Ce livre est une lecture stimulante et nécessaire et permet d'approcher une question trop longtemps restée "l'angle mort des analyses", comme le soulignent à très juste titre les deux auteurs. »
L'HUMANITÉ

« Outre les très nombreux éléments factuels qu'il comporte, ce livre est l'occasion d'une réflexion sur l'ambivalence de toute frontière: lieu d'un fantasme de délimitation, de clôture, de purificaction, et en même temps, fenêtre sur l'extérieur, ouverte aux échanges, zone à l'effrayante porosité. »
PARUTIONS.COM

PRESSE

 

Table des matières

Remerciements - Introduction,par Sophie Cœuré et Sabine Dullin - I / Le temps du cordon sanitaire. Nouvelles limites de l’Europe face à la Russie révolutionnaire (1917-1945) - 1. Étendre le communisme : cercles concentriques, couronnes extérieures et enclaves rouges. Les frontières du monde communiste en Europe occidentale des années 1920 aux années 1950, par Sylvain Boulouque - 2. Endiguer le bolchevisme ? La double frontière dans le répertoire de l’anticommunisme (1917-1941), par Sophie Cœuré - 3. De la province russe à l’État scandinave. Évolutions du regard diplomatique français sur la Finlande (1900-1920), par Louis Clerc - 4. La révolution et ses limites. Conscience de la frontière soviétique et dynamique du développement régional en Carélie (1918-1928), par Nick Baron - 5. Le mythe des États tampons. L'opinion française, les États baltes et la naissance d'une nouvelle frontière entre l’Europe et la Russie, par Julien Gueslin - 6. Roumanie – Bessarabie - Transnistrie. Les représentations d’une frontière contestée (1916-1944), par Florin Turcanu - 7 .Idéologie, propagande et diplomatie en Hongrie. La région frontière de la Subcarpatie dans l’entre-deux-guerres, par Zoltán Krasznai - 8. Géopolitique de la frontière soviétique en Transcaucasie. De la révolution à la Guerre froide (1917-1946), par Taline Ter-Minassian - II / Le temps des blocs. Des frontières qui divisent l’Europe (1941- années 1950) - 9. La frontière soviétique à l’affiche des années 1920 aux années 1950, par Christophe Barthélémy - 10. Le gouvernement soviétique et le problème des frontières de l’URSS dans les années 1941-1946, par Mikhaïl Narinski - 11. Le rideau de fer, frontière ou gouffre ? Échafauder un bastion antioccidental en Pologne communiste après 1945, par Josef Laptos - 12. Où s’arrête la communauté atlantique ? Les discours des dirigeants occidentaux sur la frontière Est-Ouest (1948-1954), par Jenny Raflik - 13. La formation du bloc de l’Est comme frontière occidentale du système communiste (1947-1955), par Natalia Egorova - 14. La frontière entre deux mondes. Les aspects policiers de la défense du bloc de l’Est ( 1945-1953), par Nikita Petrov - 15. Le Mur de Berlin, dernier rempart de l’antifascisme et ultime frontière du communisme en Europe, par Bernard Ludwig - III / « La frontière verrouillée » : entre mythologies et réalités - 16. L’URSS comme « zone frontalière ». La projection vers l’intérieur du discours de la frontière et des méthodes de contrôle territorial dans l’URSS des années 1920 et 1930, par Oleg Ken - 17. « La frontière verrouillée » Images, symboles et réalités de la frontière dans l’éducation des écoliers so-viétiques des années 1930 aux années 1950, par Olga Ilyukha - 18. Le « nettoyage » des frontières soviétiques dans les années 1930, par Nicolas Werth - 19. Les protecteurs. Le rôle des gardes-frontières dans la surveillance des frontières occidentales de l'URSS (1917-1939), par Sabine Dullin - 20. La contrebande aux frontières de l’URSS dans les années 1920 : méthodes d’évaluation et mesures de lutte, par Andrey Shlyakhter - 21. Des migrations de sortie de guerre qui reconfigurent la frontière. Ouverture et refermeture de l’URSS avant la Guerre froide (1944-1946), par Catherine Gousseff - 22. La vie à la frontière soviéto-polonaise après la création du bloc communiste, par Katarzyna Stokłosa - Liste des auteurs.