Folles de France - Jean-Yves LE TALEC

Folles de France
Repenser l’homosexualité masculine

Jean-Yves LE TALEC

De Zaza Napoli à Priscilla, dans les bars du Marais ou à la Gay Pride, les folles font partie de notre paysage culturel. Exubérante, provocante, flamboyante, cette figure hypervisible se tient pourtant dans l’ombre de l’homosexualité masculine et brille par son absence dans le discours des sciences sociales françaises. Seul affleure l’archétype folklorique de l’homme efféminé marqué du double stigmate de l’inversion et de l’extravagance.
L’ambition du livre de Jean-Yves Le Talec est d’ouvrir ces oubliettes. Refusant de considérer les folles comme les accessoires d’une homosexualité prétendument « sérieuse », il a choisi de les replacer au centre d’une histoire des représentations de l’homosexualité en France. Il montre ainsi que les folles occupent depuis longtemps un espace social, à travers une sous-culture spécifique, le camp. Cet art de l’apparence est en pratique une forme de lien et de langage social, de résistance et de stratégie politique. L’émergence du mouvement homosexuel, puis son implication dans la lutte contre le sida, apparaissent dès lors comme une succession d’appropriations et de transformations de cette figure de la folle : un zazou sous l’Occupation, une folle de Saint-Germain-des-Prés, une Gazoline du Front homosexuel d’action révolutionnaire ou une Pom-Pom Girl d’Act Up s’inscrivent ainsi dans une même histoire de la follie.
Ce parcours, depuis les années 1930 jusqu’à nos jours, redonne aux folles une vraie place au sein du mouvement homosexuel, de son histoire mais aussi de son actualité, et permet de penser sous un nouveau jour les liens entre sexe, genre et sexualité.

Version papier : 22,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Genre & sexualité
Parution : mars 2008
ISBN : 9782707152572
Nb de pages : 336
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Jean-Yves LE TALEC

Né en 1958, Jean-Yves Le Talec est sociologue. Journaliste de 1984 à 1992, rédacteur en chef de Gai Pied Hebdo en 1992, il fut responsable des éditions à Aides de 1993 à 1995. Chargé de cours et chercheur à l’université de Toulouse-Le Mirail, il poursuit des travaux sur la sexualité et la santé depuis une dizaine d’années. Il a également cofondé en 1990 le mouvement des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence en France.

Extraits presse

« Le projet éditorial est ambitieux: il s'agit de repenser toute l'histoire de l'homosexualité, depuis sa désigniation par la psychiatrie jusqu'à nos jours, à travers la figure de la folle. Entre celle que l'on veut enfermer et celle que l'on va voir au cabaret, entre les Gazolines du Front Homosexuel d'Action révolutionnaire (FHAR) et les Soeurs de la pérpetuelle indulgence, qu'y a-t-il de commun ? L'écart à la norme, une perturbation du rapport traditionnel entre sexe et genre, une provocation. Provocation d'ordre moral, esthétique ou politique, la figure de la folle agit dans la plupart des cas comme un poil à gratter; qu'elle fasse rire ou qu'elle dérange jusqu'à faire changer de position. Jean-Yves Le Talec mène une enquête minutieuse dans les écrits scientifiques et médiatiques relatifs aux sexualités minoritaires, mais aussi dans les expressions de la culture populaire ou encore dans les documents militants. »
HÉTÉROCLITE

PRESSE

 

Table des matières

Remerciements -Préface : La follie ou le genre dérangé, par Michel Bozon - Introduction : Repenser l’homosexualité masculine- 1. Qu’est-ce qu’une folle ? - L’apparition de la folle - Problématisation de la sexualité - Mollies et autres tantes - La folle, figure imposée et désignée - Transition et caricature - Un androcentrisme étendu à l’efféminement ? - Tentatives de définitions - La folle libre de Guy Hocquenghem - La folle, caricature transitoire, de Michael Pollak - La folle-phoenix de Patrick Cardon - La folle et le troisième sexe -2. Folles et folie - Le Grand Renfermement - Psychiatrie et perversion - Psychiatrie, psychanalyse et norme - « Comment les reconnaître ? » : l’influence de la psychiatrie américaine - Illustration : la Grande Revue des « Anormales » - Éducateurs et prêtres - La sexologie plus ou moins freudienne - Tentatives sociologiques - La volonté de guérir - La folle et le thérapeute -3. Le camp : apparence et résistance - Esthétique de classe/Pratique de (contre-)pouvoir - De la Cour aux folles flamboyantes - Camp, imitation de classe et subculture - Le camp, entre censure et récupération - De la mode camp à l’invisibilisation de l’homosexualité - Stylisation et performance de l’hétérosexualité - Susan Sontag et l’« esthétique camp » - Significations/resignifications - Mother Camp : l’ethnographie d’Esther Newton - Le camp et la « libération gaie » - Le camping à la française - Le camp, des Années folles à l’après-guerre - La perception du camp en France - Pour une définition du camp - 4. La figure de la folle - Le casse-tête identitaire - Sexe, genre et sexualité - Identité et différence - La figure de la folle - Limites de sexe, genre et sexualité - Critiques et configurations du camp - Espace définitionnel, pérennité et transformations - 5. La fin du bal - Le contexte des années 1930 - La guerre et l’Occupation - L’Alsace et la Moselle, et les zones annexées par les Allemands - L’Occupation et les zazous - La Libération et l’épuration - 6. Les folles perdues - Le contexte de l’après-guerre - Le triomphe de l’hétéronorme - Ouvertures : le rapport Kinsey et L’Homosexuel de D. W. Cory - Les folles et l’homophilie d’Arcadie - Un camp d’élite, à la frontière - 7. Les folles de Mai - Un nouveau monde de la nuit - La « révolution » - Le MLF et le camp féministe - Les Gazolines -8. La cage aux folles - Changement social et dépénalisation - Politique homosexuelle : divergences - Le retour des folles et la coalition du CUARH - Variations sur le genre - « La vie en rose » - Lire gay - Récupération et réappropriation camp - La cage aux folles - La critique homosexuelle de La Cage aux folles - La réappropriation : Essayez donc nos pédalos - Camp, performativité du genre et création - La vague punk : Alain Z. Kan - La préfiguration du queer : Michel Journiac - 9. Les folles furieuses - Le « modèle ethnique » et la confrontation au sida - « Modèle ethnique » et contexte français - La confrontation au sida - L’homosexualisation du sida - La construction du lien homosexualité-sida - L’organisation d’une réponse au contexte de l’épidémie - La resignification de l’homosexualisation du sida - Les prémices : une contestation multiple - Camper l’homosexualisation du sida : Act Up - Camper la follie : Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Un risque de « repli identitaire » -10. Les folles sérieuses - « Marions-nous, Folleville ! » - Le couple et la norme - Deux mariages, un enterrement… Échappement libre - Géographie des expressions du genre - Folles d’aujourd’hui - Artistes et militantes - Follie et société - Conclusion. Bibliographie - Documentaires - Index.

Droits étrangers

QUEENS OF FRANCE


Zaza Napoli. Priscilla… Queens are part of our cultural landscape: Exuberant, provocative, hyper-visible, yet at the periphery of male homosexuality. Jean-Yves Le Talec seeks to give them back their key role in the history of social representations of homosexuality. From the thirties through to the present day, this fascinating book sheds new light on the complex links between gender, sex and sexuality.


Jean-Yves Le Talec is a sociologist. He co-founded the movement of the Sœurs de la Perpétuelle Indulgence in France in 1990.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites