Du bon usage de la piraterie - Florent LATRIVE

Du bon usage de la piraterie
Culture libre, sciences ouvertes

Florent LATRIVE

« C’est un mouvement sorti de nulle part qui vise à modifier l’esprit du public. Et ce mouvement soutient que la culture et la connaissance peuvent être appropriées et qu’en conséquence elles doivent être protégées de la même façon que nous protégeons n’importe quelle propriété. Ces dernières années, cette vision erronée était inoffensive. Avec l’émergence des nouvelles technologies, il est devenu indispensable de la combattre. Car ces technologies, si elles permettent un bouillonnement créatif, peuvent être utilisées pour contrôler la culture et la connaissance d’une façon qu’aucune société libre n’a jamais tolérée » (préface de Lawrence Lessig). Dans cet essai très documenté, Florent Latrive met au jour les enjeux de la bataille en cours autour de la propriété intellectuelle. Qu’il s’agisse de musiques ou d’images en ligne, de circulation des savoirs ou de brevets sur les médicaments, il plaide pour une ouverture raisonnée et contre le tout juridique. Au lieu de criminaliser tous les « pirates » sans distinction, établissons un régime équilibré de l’immatériel. Où créateurs et public ne seront plus soumis aux diktats des intermédiaires et producteurs.

Version papier : 7,70 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Lawrence LESSIG
Postface de Florent LATRIVE
Collection : La Découverte Poche / Essais n°247
Parution : mars 2007
ISBN : 9782707151353
Nb de pages : 196
Dimensions : 125 * 190 mm

Florent LATRIVE

Florent Latrive est journaliste à Libération. Coéditeur de Libres enfants du savoir numérique avec Olivier Blondeau (Éclat, 2000), il a aussi publié Pirates et flics du net (Le Seuil, 2000) avec David Dufresne.

Extraits presse

« Un livre peut être profond sans être épais. L’ouvrage de Florent Latrive ne s’enferme pas dans une défense démagogique des pirates de tout poil, copieurs sauvages de CD ou pilleurs de brevets. […] Il propose une analyse de l’exten-sion croissante du champ de la propriété intellectuelle, un processus mondial qui ne va pas sans effets pervers, la dictature du copyright protégeant finalement moins, selon lui, le créateur que l’industrie culturelle. »
L’EXPRESS

« [Ce livre] est une intéressante plongée dans un univers mal connu, et vient illustrer sous un jour très accessible la guerre sourde que les tenants de la « propriété intellectuelle » livrent contre les militants de l’ouverture. »
LE POINT

« Qu'est-ce qu'un pirate ? Le statut de la propriété intellectuelle change -t-il avec les nouvelles technologies ? Ce livre (réédité avec une postface inédite) pose de manière très claire les enjeux. L'auteur, journaliste à Libération, plaide pour une réforme de la propriété intellectuelle, qu'il s'agisse de nouveaux médicaments ou de culture en ligne. »
LIBÉRATION

PRESSE