Des hommes à la peine
Carnets d'un médecin du travail

Marie José HUBAUD

« J’écris pour tous ces hommes qui ont passé leur visite médicale du travail avec moi, pour ce qu’ils emmenaient avec eux, leurs silences aussi. J’écris pour ceux qui ont fait un effort pour venir, ceux qui ont pensé que ça ne servait à rien, mais que c’était toujours ça de pris que le patron n’aurait pas, ceux qui sont venus pleins d’espoir parce que quelqu’un leur avait dit : “Va voir le médecin du travail, il va te reclasser”, ceux qui sont habités par la colère et qui demandent réparation, ceux qui sont tombés, ceux qui se sont brûlés, ceux qui ont laissé un doigt dans la machine, ceux qui se sont usés trop tôt, trop vite, ceux qui attendent la retraite en serrant les dents, ceux qui paient de leur personne, ceux qui n’ont que ça dans leur vie – le travail –, ceux qui sont venus volontiers parce qu’ils avaient le souvenir de ne pas avoir perdu leur temps la dernière fois, ceux qui sont venus parce que c’était la seule fois de l’année où ils voyaient un médecin, et on ne sait jamais…»
Comment l'écrit peut-il rendre compte de la réalité des sujets anonymes qui constituent les « mondes du travail » ? C'est à cette question que Marie Josée Hubaud, qui est médecin du travail, se confronte.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : octobre 2008
ISBN : 9782707156457
Nb de pages : 196
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Marie José HUBAUD

Marie José HUBAUD

Marie José Hubaud est médecin du travail.

Extraits presse

« Elle en parle si joliment. C'est rare, un médecin qui a des mots de poète pour parler de ses malades. Marie-José Hubaud est médecin du travail. Elle raconte, décrit des scènes, des moments. [...] Mis en mots avec douceur et chaleur. Marie-José Hubaud aime ces patients, elle écoute ces employés qui viennent à la "médecine du travail". Certains sont abattus, d'autres arrivent avec des secrets. D'autres se noient dans le silence... "
LIBÉRATION

« Le livre de Marie-José Hubaud ressemble à de la fiction en ce qu'il rend le réel plus poignant que la vie elle-même, vue à travers les lunettes déformantes des catégories sociales. Parlant des corps, elle parle des âmes et nous rappelle ce que l'entreprise a tendance à oublier, que les travailleurs en ont une, tour à tour embuée de souffrance ou éclairée par l'espoir de jours meilleurs. Un livre magnifique. »
ENTREPRISE ET CARRIÈRES

« Médecin du travail, Marie-José Hubaud écoute et fait parler les corps, témoins d'une vie de labeur. Petit à petit, au rythme des visites qui s'enchaînent sans se ressembler, se dessine la réalité plurielle du monde du travail, ou plutôt des mondes du travail comme elle le souligne. Elle retranscrit avec talents les souffrances des uns, qui ont parfois du mal à s'exprimer, ou la frustration des autres, exclus contre leur gré d'un univers professionnel qui représentait toute leur vie. Il ne s'agit pas d'une démonstration ni d'un cri d'alarme. Le ton est très intimiste, l'écriture digressive. Il en ressort un tableau pointilliste et très subjectif de la dureté des conditions de travail dans la France du début du XXI° siècle. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« "J'aime les hommes quand...": c'est par ces quelques mots que débutent les intermèdes qui ponctuent les "Carnets". La galerie de portraits s'étend aux patrons, les coopératifs ou ceux qui ne mesurent pas le coût de leurs négligences. Le médecin du travail semble peiner à faire entendre sa parole, même de simple bon sens, dans un univers, masculin cette fois-ci, et passionné. Pour cette raison peut-être, M.-J. Hubaud ne s'embarrasse pas de considérations politiques: dans un beau texte à la légèreté paradoxale, elle semble avoir intériorisé les limites de sa mission jusqu'au scepticisme. »
ÉTUDES

« À partir de ce qu'elle a vu et entendu, lors de ses milliers de missions, Marie-José Hubaud, médecin du travail, décrit l'étendue des traces que laisse sur les corps et les esprits, le fait du travail. Dans son ouvrage, elle dresse, en de brefs et multiples tableaux saisissants, cocasses ou dramatiques, l'intensité et la diversité du lien quasi fusionnel des êtres humains avec leur travail. Le médecin du travail est au centre d'un enjeu crucial: signaler à l'employeur les risques auxquels ses salariés sont exposées. Marie-José Hubaud va plus loin, témoignant de l'incidence de ces risques sur le destin, familial et professionnel, de milliers de salariés. De la pénibilité, de l'usure dans la sollicitation répétitive des muscles, du harcèlement et de la soumission. Des morts sur les chantiers, mais aussi du courage, de l'ingéniosité et des rires salvateurs. [...] Une approche terriblement humaine... À lire absolument. »
LES ÉCHOS

PRESSE

 

Droits étrangers

MEN AT HARD WORK


Working in occupational safety and health, Marie José Hubaud is in a position to observe both the workplace and it’s’ impact on individuals. She sees at first hand the effects of work on the body: the musculoskeletal disorders, stress, bullying and depression, workers being used, abused and then tossed to the margins of society. An individual, poetical, highly political text.


Marie José Hubaud is a medical company officer.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com