La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Géopolitique, géographie et relations internationales / De la théologie à la libération ?     

De la théologie à la libération ?
Histoire du Jihad islamique palestinien

Wissam ALHAJ, Nicolas DOT-POUILLARD, Eugénie RÉBILLARD

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse
foreign rights

De la théologie à la libération ?
Imprimer la fiche



 
Moins connu que le Fatah ou le Hamas, le Mouvement du Jihad islamique palestinien (MJIP) est un acteur central de la scène politique palestinienne. Retraçant l’histoire du mouvement depuis les années 1970, les auteurs montrent comment une poignée de jeunes intellectuels ont mobilisé des référents à première vue incompatibles, le nationalisme et l’islamisme, pour les mettre au service de la cause palestinienne. Ce faisant, ils racontent une histoire souterraine du mouvement national palestinien, où les cadres habituels, qui opposent trop souvent les chiites aux sunnites et les laïcs aux islamistes, s’effacent au profit d’une lecture originale des relations entre la gauche révolutionnaire et l’islam politique.
La trajectoire de cet « islamisme paradoxal » offre de nouvelles perspectives sur le monde arabe et musulman. Car l’histoire du MJIP est aussi celle d’un réseau transnational qui relie les Territoires palestiniens, l’Égypte, la Syrie, l’Irak, le Liban, etc. Ces nouveaux éclairages nous plongent au coeur des plus récents événements qui secouent la région : les opérations militaires à Gaza et au Liban, les affrontements entre le Hamas et le Fatah, les tensions entre l’Iran et les pays du Golfe, les divisions autour de la crise en Syrie...
Grâce à leur connaissance intime de la région, les auteurs ont mené une vaste enquête de terrain leur permettant de recueillir de nombreux témoignages inédits. Et d’offrir un autre regard sur la Palestine et le Proche-Orient.
Remerciements
Préface. Comment peut-on aujourd’hui être islamo-nationaliste ?, par Olivier Roy
Introduction. Des islamistes fanatiques ?

Radical et modéré : les paradoxes du Jihad
Un changement d’époque
De la théologie à la libération ?
Énigme
1. Un islamisme tiers-mondiste
Les racines historiques d’un mouvement
Ezzedin Al-Qassam, figure incontournable de l’imaginaire politique palestinien
Le rôle ambivalent des Frères musulmans
Entre Égypte et Palestine
Les Avant-gardes islamiques, entre « des nationalistes sans islam et des islamistes sans Palestine »
Téhéran, ou la voie de la Palestine
Khomeini, Al-Banna, Qutb, Shariati, Bennabi : l’émergence de « la génération de la révolution et de la conscience »
Un patrimoine idéologique hétéroclite
2. La plume et le fusil
Luttes syndicales, bataille des mosquées et expériences carcérales
Le Liban, vivier de l’islam révolutionnaire
Les Brigades du Jihad islamique, du maoïsme à l’islamisme
« Au cœur de l’occupation » : la naissance d’un mouvement armé en Palestine
Actions et répression
Intifada
Le Jihad concurrencé
Contrer le principe des « deux États »
3. Entre islamisme et nationalisme : l’émergence d’une troisième voie ?
Un parti sans programme ?
Continuer la lutte armée
Le « diviser pour mieux régner » de Yasser Arafat
Ruptures et scissions
La stratégie des « attentats-suicides » et l’assassinat du « héros-fondateur »
Tensions interpalestiniennes
Seconde moitié des années 1990 : essoufflement et renouvellement
4. Au temps des nouveaux soulèvements
« La bombe humaine »
Jeux d’alliances et unité par les armes
La guerre des roquettes
Hezbollah, MJIP, FPLP : « affinités électives » et « société de résistance »
Les chemins de Damas
Le Jihad islamique et la crise syrienne : une politique de la distanciation
Un « crypto-chiisme » ?
Pour l’OLP, contre l’Autorité
La voie des armes et la voix du peuple
Conclusion. De la « contradiction principale »…
Principales organisations citées
Bibliographie.

Le Mouvement du Jihad islamique palestinien (MJIP) est moins connu que le Fath et le Hamas. Mais il n'en est pas moins un acteur central de la scène politique palestinienne. L'histoire de ce mouvement que les auteurs reconstituent depuis les années 1970 est bien plus qu'une monographie classique de Sciences Po, elle éclaire sous un jour nouveau les relations nouées entre la gauche révolutionnaire et l'islam politique. Elle offre au passage de nouvelles perspectives sur les tensions actuelles autour de Gaza et les reconfigurations politiques autour du chiisme, du sunnisme, de la Syrie et du Golfe.

01/10/2014 - Qantara

 

FROM THEOLOGY TO LIBERATION ?
History of the Palestinian Islamic Jihad

Not as well-known as Fatah or Hamas, the Islamic Jihad Movement in Palestine (PIJ) is a central actor on the Palestinian political scene. In many respects, however, it remains evasive.
Retracing the PIJ's prolific history since the 1970s, the authors show how a handful of young Palestinian intellectuals have mobilized referents that are at first glance incompatible, nationalism and Islamism, and put them at the service of the Palestinian cause. In doing this, Dot-Pouillard and Rébillard recount the underground history of the national Palestinian movement, moving aside the usual framework for an original reading of the relations between the revolutionary left and political Islam.


Wissam al-Hajj is an independent journalist. A Palestinian who resides in Paris, he collaborates with various Arabic and French media.
Nicolas Dot-Pouillard, who holds a doctorate from the École des hautes études en sciences sociales (EHESS), is a researcher at the Institut français du Proche-Orient (IFPO) in Beyrouth (Liban). He is the author of Tunisie. La révolution et ses passés (Iremmo/L’Harmattan, 2013).
Eugénie Rébillard is a specialist in Arabic with a doctorate in history who works at the Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Director of research at the CNRS, Olivier Roy is one of the world's greatest specialists in political Islam.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016