La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire des idées et civilisation / Comment sortir de la religion     

Comment sortir de la religion

Abdennour BIDAR

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse
foreign rights

Comment sortir de la religion
Imprimer la fiche



 

Assiste-t-on à un retour du religieux ? La « sortie de la religion » prophétisée par la modernité occidentale comme avenir de l’humanité a-t-elle échoué ? L’auteur ne croit pas au retour du religieux mais se demande pourquoi des millions d’hommes continuent de chercher dans la religion un sens à leur existence. Pourquoi la religion refuse-t-elle de mourir ? Sans doute parce que l’Occident a voulu s’en débarrasser trop vite, comme si elle ne relevait que de l’illusion et n’avait rien à nous transmettre. Mettant à profit sa double culture intellectuelle – musulmane et occidentale –, il propose dans ce livre une nouvelle manière de penser la sortie de la religion.
Pendant des millénaires, les hommes ont accordé à leurs dieux une infinie puissance créatrice, mais aussi la capacité de détruire le monde. Or la formidable accélération du progrès scientifique et technologique leur donne désormais cette surpuissance jadis réservée aux dieux… Notre problème est que nous ne savons pas comment la maîtriser : ravages de la toute-puissance de l’argent, catastrophe écologique. Sommes-nous devenus des dieux fous ? Les hommes n’ont pas su hériter de la sagesse dont les dieux étaient prudemment dotés…
C’est de cette sagesse dont nous avons aujourd’hui le plus besoin. L’auteur propose donc de « désoccidentaliser » notre compréhension de la sortie de la religion. Peut-on aller chercher ailleurs, entre autre dans l’islam, de quoi venir au secours de l’épuisement du discours occidental sur la religion ? Peut-on aller chercher dans les religions elles-mêmes les ressources pour penser ce nouveau stade d’évolution de l’humanité tout entière ?

Avant-propos
I / Grandeur et misère de la sortie occidentale de la religion
1. Une théorie épuisée aux conséquences ruineuses
2. Une incapacité à remplacer le religieux
3. Son échec à engendrer le créateur humain
4. Son aveuglement face à la matrice religieuse
II / Les conditions d'avènement du créateur humain
5. Comprendre ensemble la religion et sa sortie
6. Faire face à notre nouvelle démesure
7. Mettre fin au gaspillage de notre surpuissance
8. Convertir notre surpuissance en surnature créatrice
Épilogue
Bibliographie.

La sortie de la religion n'aura pas lieu tant qu'elle sera pensée comme sa répudiation. Son accomplissement suppose au contraire que nous assumions le dessein créateur qu'elle a formé pour nous.

01/05/2012 - Chloé Salvan - Philosophie magazine

 

Après avoir interpellé le monde musulman dans ses premiers ouvrages, le philosophe et écrivain Abdennour Bidar aborde de façon plus générale la question du religieux dans notre monde contemporain. Comment sortir de la religion tente de mettre des mots sur « le défi spirituel de notre temps ». Triste constat tout d’abord : depuis deux siècles, nous dit-il, l’Orient – soit la Chine, l’Inde et le monde musulman – s’enfonce dans une forme de paresse philosophique et spirituelle et n’a pas été en mesure de fournir une seule idée neuve. Quant à l’athéisme occidental, qu’a-t-il enfanté sinon un monde où règnent l’absurdité, l’insignifiance, l’égoïsme, l’aliénation ? Pour échapper à cette impasse existentielle, Abdennour Bidar nous engage à construire une civilisation d’êtres humains créateurs, seuls capables, selon lui, de donner une dimension spirituelle à tout un ensemble de progrès qui ne sont pour l’heure que matériels : « Les dieux, écrit-il, ne sont pas les maîtres de l’homme, ils sont le nom de son avenir. »

01/05/2012 - Jennifer Schwarz - Le Monde des Religions

 

LEAVING RELIGION


Can one find elsewhere the answer to the weakness of Western discourse on religion? Who would expect that Islam may have this type of resource and contribute to a reflection on the end of the religious areas? For the author, Islam can bring a new understanding of the end of religion, completing and going further than the Western thinking.
Religion is fated to die once its mission is completed ! But what was this mission? Religions have been age-old matrices that have brought human gestation to a stage of further development of humanity: It is now up to us to give birth to this humanit,y of which religions were the allegorical promise.
Islam in particular - as religions in general – may see in the end of religion, not an enemy, but their own hidden finality.


Abdennour Bidar is a member of the editorial board of the review Esprit and of the permanent thought tank on laicity of the Haut conseil à l’intégration. Amongst his books : Un islam pour notre temps (Seuil, 2004), Self islam. Histoire d’un islam personnel (Seuil), L’Islam sans soumission. Pour un existentialisme musulman (Albin Michel, 2008) and L’Islam face à la mort de dieu. Actualité de Mohammed Iqbal (François Bourin, 2010).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016