Comment les femmes changent la politique
Et pourquoi les hommes résistent

Philippe BATAILLE, Françoise GASPARD

Depuis plusieurs années, le débat sur la question de la parité hommes-femmes en politique défraie la chronique. Pour les un(e)s, on ne pourra en finir avec l'exclusion des femmes de la vie politique, particulièrement nette en France, que par des mesures volontaristes. Pour les autres, on ne saurait tolérer, au nom de l'universalisme, des lois qui prennent en considération le sexe des personnes. La révision constitutionnelle intervenue en juin 1999, si elle marque une avancée, est bien loin d'avoir clos la question et les échéances législatives qu'elle inaugure portent certainement la promesse de nouvelles controverses. D'où l'intérêt de ce livre, où Philippe Bataille et Françoise Gaspard abordent sans détours le sujet. Après avoir rappelé clairement les grands enjeux des débats récents sur la parité, ils livrent les résultats d'une enquête originale menée auprès des candidates du Parti socialiste aux élections législatives anticipées de 1997. De façon très vivante, ils racontent les effets de la tempête soulevée par la décision de présenter au moins 30 % de candidates à ces élections : comment les responsables nationaux et locaux, mais également les militants, allaient-ils réagir ? Y aurait-il suffisamment de candidates ? Qui seraient-elles ? Cette enquête passionnante, complétée par l'évocation des expériences étrangères, a l'immense mérite de sortir le débat du champ clos des affrontements idéologiques. De façon très concrète, elle nous fait découvrir que les femmes en politique sont, sur le terrain, moins rares qu'on ne le dit. Que les électeurs apprécient le renouvellement qu'elles introduisent dans la vie politique. Et que les hommes ont encore du chemin à faire avant d'accepter vraiment la parité... Les auteurs montrent ainsi pourquoi une stratégie volontariste en faveur de la parité est seule à même d'en finir avec les inégalités en politique fondées sur le genre.

Version papier : 14,48 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 1999
ISBN : 9782707130853
Nb de pages : 180
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Philippe BATAILLE

Philippe Bataille est sociologue, directeur d’études à l’EHESS (Cadis) et membre du Comité éthique & cancer.

Françoise GASPARD

Françoise Gaspard, sociologue, est maître de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales et chercheuse au CADIS. Elle a détenu divers mandats électifs au plan régional, national et européen, et a été maire de Dreux. Elle a notamment publié Au pouvoir, citoyennes ! Liberté, égalité, parité (en collaboration avec Claude Servan-Schreiber et Anne Le Gall, Seuil, 1992) et Les femmes dans la prise de décision en France et en Europe (L'Harmattan, 1998).

Extraits presse

« L'originalité de leur ouvrage est de ne pas s'en tenir aux arguments théoriques. Rapportant les résultats d'une enquête menée auprès des candidat(e)s du PS lors des élections législatives anticipées de 1997, ils dévoilent, à l'œuvre, les mécanismes d'exclusion des femmes. Cette enquête montre qu'au-delà, ou plutôt en deçà, de tout principe universaliste abstrait seule une mesure volontariste pourra réellement renverser le statu quo. »

TÉLÉRAMA

« Loin des affrontements idéologiques, cet ouvrage, qui livre les résultats d'une enquête menée auprès des 131 candidates du Parti Socialiste aux élections législatives anticipées de 1997, est enrichi par l'évocation d'expérience étrangères. Il fait découvrir que les femmes en politique sont, sur le terrain, moins rares qu'on ne le dit, que les électeurs apprécient le renouvellement qu'elles introduisent, et que les hommes ont encore du chemin à faire avant d'accepter clairement la parité. Elle montre aussi comment les femmes ont été exclues en tant que telles de la modernité démocratique et pourquoi une stratégie volontariste en faveur de la parité est seule à même d'en finir avec les inégalités fondées sur le genre. »

LE JOURNAL DU CNRS

« Philippe Bataille et Françoise Gaspard brossent un tableau vivant et instructif de la longue marche des femmes vers la politique. Qu'on s'accorde ou non avec leurs thèses, le livre permet de s'abstraire du pur débat idéologique pour s'ancrer dans la réalité sociale. »

SYNDICALISME HEBDO

« À partir d'une enquête menée auprès des candidates du Parti Socialiste aux élections législatives anticipées de 1997, l'ouvrage décrit les rouages qui ont permis de mettre les femmes en premières lignes sur 30% des sièges à pourvoir et les oppositions qu'elles ont rencontrées. »

CADRES CFDT

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - 1. La parité, une revendication imposée aux politiques - Mouvements féministes et politique - « Le privé est politique » - Un mouvement pour la parité - Un mouvement français - 2. La longue marche des femmes pour devenir des actrices politiques - Pour être élu-e, il faut avoir été candidat-e - femmes et mouvements socialistes - Les femmes dans la compétition électorale - Les femmes dans la compétition électorale - La parité ? Une idée proposée au PS en 1978 et qu'il a repoussée - 3. Le socialisme se féminise - Échec de la gauche, disparition des femmes - L'idée de parité fait son chemin au PS - Des circonscription « réservées » - Quelles circonscriptions ? - Cent trente et une candidates - 4. Se présenter - « On ne trouvera pas de femmes » - Comment éviter la femme - Stratagèmes et manœuvres - Affaiblir la candidate - Des candidatures suscitées - Se « parachuter » - Instrumentalisées ? - « Des primaires entre femmes ! » - Leçons - 5. Parcours et campagne - Militantes et proches du terrain - Une campagne éclair - Changer la politique - 6. Féminisme, parité et démocratie - Les candidates socialistes sont-elles féministes ? - Les quotas ? Un « mal nécessaire » -Parité ou quota ? - « Que le monde politique ressemble au monde » - Conclusion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites