Classé X
Petits secrets des classes prépa

Teodor LIMANN

Maths sup, Maths spé, Polytechnique : c’est le chemin de l’élite. Mais les bacheliers qui s’engagent dans cette voie savent-ils ce qui les attend ? La journée de travail du taupin commence à 8 heures, finit à minuit ; la vie, l’actualité et le bruit du monde s’arrêtent à la porte de sa classe ; la réussite aux concours est une véritable question de vie ou de mort ; les épreuves sont des batailles ambiguës dont on ressort à chaque fois mi-vainqueur et mi-vaincu. Leur succession finit par façonner une véritable technique, accrocheuse, productive et maîtrisée, un art du devoir en temps limité. Ainsi se forment les bêtes à concours.
Certains deviennent brutalement taciturnes, insomniaques, obsessionnels. Si la plupart ont la bosse des maths en arrivant, tous repartent avec un traumatisme crânien. « Mon cerveau a vomi ce qui lui a été inculqué, si bien que je serais aujourd’hui incapable de donner des cours en première année de fac. Lorsque je m’oblige parfois à exhumer de veilles formules, c’est avec peine, et plein du sentiment étrange et douloureux que cet élève n’était pas moi. »
Quel impératif national justifie qu’une partie de la jeunesse se mutile en sacrifiant ses meilleures années ? Comment ceux qui ont été ainsi formés affrontent-ils le monde du travail et s’y comportent-ils ?

Version papier : 10,20 €
Version numérique : 4,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : avril 2009
ISBN : 9782707157348
Nb de pages : 140
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782359250169
Format : EPUB

Teodor LIMANN

Teodor Limann est un ancien polytechnicien, aujourd'hui cadre dirigeant dans une grande entreprise. Il est l’auteur de Morts de peur. La vie de bureau (Les Empêcheurs de penser en rond, 2007)

Extraits presse

« Polytechnicien, la trentaine, un poste de "cadre dirigeant dans une grande entreprise", Limann avait tout pour penser en rond. Auteur d'un livre remarqué sur la génération Y au travail, désabusé mais non sans style, il reprend la plume pour nous mener dans les arcanes des classes prépas scientifiques. Loin du registre potache, il s'attache à une critique constructive de la fabrique des élites françaises, avec finesse partout, humour souvent: "Mon cerveau a vomi ce qui lui avait été inculqué, si bien que je serais aujourd'hui incapable de donner des cours en première année de fac." À lire même quand on n'a pas fait math sup ou qu'on n'a pas l'intention de le faire. »
OPTIMUM

« Ancien polytechnicien, Teodor Limann s'est plongé dans ses souvenirs de prépa pour nous en rapporter la dureté, tant sur un plan moral que physique. Fort d'une écriture très soignée, vive et concise, il s'interroge dans Classé X, sur des méthodes si contraignantes à un âge où la vie appelle aux passions, à la découverte, aux expériences, et sur la survalorisation de ces diplômes. Tout en reconnaissant avoir lui-même bénéficié de ce parcours du combattant... »
TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN

« Prépa ou pas prépa ? Classé X, les petits secrets des classes prépas, sort à point nommé pour éclairer ceux qui hésitent encore à se lancer dans ce parcours franco-français que sont les "taupes", c'est à dire les classes préparatoires au grandes écoles scientifiques. L'auteur, Damien Lorton qui signe sous le pseudonyme de Teodor Limann, sait de quoi il parle. Il a réussi le parcours rêvé: "Maths Sup, Maths Spé, Polytechnique." Dans son livre, il relate ses années au lycée du Parc, à Lyon puis au sein de la prestigieuse École polytechnique. Cheminant sur une crête étroite, il ne tombe ni dans le travers qui consisterait à enjoliver ses souvenirs d'anciens combattant ni dans celui de la diabolisation. Tant il est convaincu que ce parcours est "un poison autant qu'une bénédiction". Son style alerte et son talent pour décrire les acteurs de cette comédie dramatique que sont les classes préparatoires scientifiques rendent l'ouvrage intéressant et attrayant. Pas de noms propres: les profs, les élèves sont ceux qu'il a connus et fréquentés: mais en ne dévoilant pas leur identité, l'auteur permet à tout ancien, actuel ou futur taupin de se retrouver dans cette histoire. »
LE MONDE

« Tout ceux qui ont englouti deux ou trois années de leur jeunesse dans l'univers obsessionnel des "prépas" et des concours se reconnaîtront dans ce petit livre talentueux, même si ils ont visé d'autres écoles. À travers le récit d'une expérience très personnelle l'auteur rend bien compte des réalités de l'élitisme à la française. Faut-il soigneusement cacher cet opuscule à un enfant bachelier qui hésite à tenter sa chance ou faut-il au contraire le lui faire lire ? Difficile à trancher. L'amertume de l'auteur est grande et pourtant il a été reçu, lui ! [...] En cherchant à décrire plus qu'à gommer ses ambiguïtés, l'auteur a fait un vrai livre. »
LES ÉCHOS

« Si vous avez envie de jeter un coup d'oeil à l'envers du décor, de savoir ce qui se passe derrière le tableau noir couvert de formules, il faut vous pencher sur l'ouvrage Classé X, rédigé par un ancien taupin, Théodor Limann, qui fait le bilan de ses années sur les bancs de sa classe prépa puis ceux de Polytechnique. »
ESPACE PRÉPAS

« Pour réussir en prépa, travailler ne suffit pas ! C'est du moins l'avis de Teodor Limann. Dans son livre Classé X: petits secrets des classes prépas, le polytechnicien raconte son itinéraire et les raisons de son succès. Une "dose de stratégie" et "l'adoption d'une tournure d'esprit par la quelle l'institution reconnaît les siens" feraient, selon lui, toute la différence. Mais son ouvrage se veut avant tout critique d'un système, tant les souffrances et les sacrifices accumulés au cours de ces années d'études sont nombreux. Lui-même hésite aujourd'hui à conseiller cette voie à ses filles, préférant "les encourager à suivre leur passion". »
PÉDAGOGIES MAGAZINE

PRESSE

 

Table des matières

1. Mathématiques spéciales - 2. Le charme discret du blazer bleu - 3. Première classe - 4. C'est quand le bonheur ? - 5. Regain.