Ce que peut le cinéma
Conversation

Jean-Gabriel PÉRIOT, Alain BROSSAT

Jean-Gabriel Périot, cinéaste, et Alain Brossat, professeur de philosophie, ont travaillé pendant des années, sans se connaître, sur des sujets communs : les femmes tondues à la Libération, l’univers carcéral, la violence politique, le désastre nucléaire…
Dans la réflexion qu’ils engagent ici, ils s’interrogent sur la relation que les images entretiennent avec la politique et l’histoire. Comment se fabrique la mémoire ? Comment appréhender les archives ? Comment remonter le temps, au sens historique et cinématographique du terme ?
Ces conversations s’appuient sur les expériences, et les expérimentations, de Jean-Gabriel Périot. Aiguillonné par les observations d’Alain Brossat, il explique comment il confectionne ses « tracts cinématographiques », comment il a travaillé avec les détenus d’une prison d’Orléans, comment il a monté les films inédits des militants de la Fraction armée rouge (RAF) ou encore comment il a remonté les images d’une apocalypse nucléaire, en commençant… par la fin.
Mettant en regard ces expériences avec celles d’autres cinéastes, célèbres ou non, ce dialogue offre une réflexion inédite sur le travail cinématographique et pose en termes nouveaux la question de la puissance – et de l’impuissance – de l’écriture et de l’image.

Version papier : 21 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 2018
ISBN : 9782348037467
Nb de pages : 300
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782348041211
Format : EPUB

Jean-Gabriel PÉRIOT

Jean-Gabriel Périot est réalisateur. Il a réalisé de nombreux courts et moyens métrages, de documentaires et de fiction, et deux longs métrages remarqués : Une jeunesse allemande (2015) et Natsu no hikari – Lumières d’été (2017).

Alain BROSSAT

Alain Brossat est professeur de philosophie. Il est l’auteur notamment de Les Tondues, un carnaval moche (1994), L’Épreuve du désastre, le XXe siècle et les camps (1996), Abécédaire Foucault (2015).

Extraits presse

L'un est cinéaste, l'autre professeur de philo. (...) De leur dialogue renaît cette question qui tracasse les théoriciens depuis Louis Lumière : le cinéma peut-il être efficace pour un changement social? Est-il un levier? Le cinéma «militant » existe-t-il?

30/08/2018 - L'Obs

 

Ce dialogue avec le philosophe Alain Brossat permet d’expliciter les thèmes et la façon de travailler du cinéaste, tout en offrant un regard plus général sur le septième art et les différentes formes d’écriture. (...) Cette conversation de deux praticiens de la critique sociale, qui ont travaillé des années durant sur les mêmes thématiques sans pourtant se connaître, a quelque chose de décapant.

10/09/2018 - Laurent Etre - l'Humanité

 

Table des matières

Avant-propos
Introduction : (Im)puissance de l’écriture ?

Cinéma « politique »
Expérience(s) du cinéma
La démocratie du générique
L’inconfort de la blague
Remonter l’Histoire
Violences des images, images de la violence ?
Corps au travail / corps résistant
Le travailleur désincarné
De la musique au cœur de la prison
Un tombeau pour les vaincus de l’Histoire ?
Hiroshima et ses fantômes
Ne pas désespérer.

Droits étrangers

WHAT CINEMA CAN DO
A Conversation

Both the filmmaker, Jean-Gabriel Périot and the professor of philosophy, Alain Brossat have worked for years in their own field on common subjects: prison life, political violence, nuclear disaster and the women whose heads were shaved during the Liberation. It was inevitable that they would meet.
In this “conversation”, the two authors discuss the potential of cinema and the relationship between images and politics and history? How is memory created? How do we understand the archives? How do we go back in time in the historical and cinematographic sense of the term?


Jean-Gabriel Périot is a film director. A significant part of his work consists of documentaries made by using montages from audiovisual archives which examine different types of violence and look back at twentieth century or contemporary history. He has also made other documentaries (in prison or in the migrant camps in Calais) and several fiction films. His filmography includes two acclaimed feature films: Une jeunesse allemande (A German Youth) (2015) and Natsu no hikari - Lumières d’été (Summer Lights) (2017).
Alain Brossat is a philosophy professor. He is the author of Les Tondues, un carnaval moche (The shaved women, an ugly carnival) (Hachette Pluriel, 1993), L’Épreuve du désastre, le XXe siècle et les camps (The ordeal of the disaster, the 20th century and the camps) (Albin Michel, 1996), La Démocratie immunitaire (Democracy as immunity) (La Dispute, 2003), Autochtone imaginaire, étranger imaginé (Imaginary autochtone, imagined foreigner) (Éditions du Souffle, 2013), Abécédaire Foucault (An ABC of Foucault) (Demopolis, 2015) and numerous articles on cinema, in particular political forms and figures in film.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites