Archives et histoire dans les sociétés postcommunistes

Sonia COMBE

Pendant soixante-dix ans, la recherche sur le monde soviétique s’est élaborée sans possibilité de recours aux sources primaires. « Discipline » à mi-chemin entre l’histoire immédiate et la science politique, la soviétologie, comme on l’appelait alors, était privée de l’outil traditionnel de l’historien : les archives. De ce fait, elle était d’autant plus perméable aux présupposés idéologiques.
Bien que leur ouverture soit encore partielle et inégale selon les pays, les archives du monde communiste ont permis des avancées notables dans l’historiographie. Traduisant le rapport qu’entretiennent aujourd’hui les sociétés postcommunistes avec leur passé, leur usage public a encouragé le questionnement sur la centralité accordée aux dossiers des polices politiques. D’autres lectures des archives de la surveillance, d’autres champs de recherche ont pu être explorés, qu’il s’agisse des relations entre les dirigeants et entre les États, des rapports entre l’État-Parti et la société ou encore de l’approfondissement d’épisodes majeurs de l’histoire comme la Shoah à l’Est, longtemps négligée. Revers de la médaille, l’ouverture des archives et la dramaturgie autour de leurs révélations ont mis en relief un usage public du passé qui rappelle la fragilité de l’histoire comme discipline autonome.
Issu d’un colloque organisé par la BDIC à l’université de Paris-Ouest-Nanterre, cet ouvrage collectif rassemble des travaux d’archivistes et d’historiens qui tentent ici un bilan, vingt ans après la chute du Mur de Berlin, de l’apport de l’archive à l’historiographie et à l’intelligibilité de l’expérience communiste.

Version papier : 35 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Coédition : La Découverte / BDIC
Parution : avril 2009
ISBN : 9782707157317
Nb de pages : 336
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Sonia COMBE

Sonia Combe est conservateur du département des archives de la BDIC (2000-2008) et chercheuse associée à l’ISP, CNRS. Elle a publié aux Éditions La Découverte, À l’Est la mémoire retrouvée (co-dir.), (1990), Archives interdites. L’histoire confisquée (Poches/Essais, 2001) et, en collaboration avec Grégory Cingal, Retour de Moscou. Les archives de la Ligue des droits de l’homme, 1989-1940 (2004).

Table des matières

Introduction : De la soviétologie à l’histoire du monde soviétique, par Sonia Combe - I / L’accès aux archives - 1. L’accès aux archives : état des lieux, par Charles Kecskeméti - 2. L’accès aux archives soviétiques : difficultés du passé, contradictions du présent , par Victoria Prozorova-Thomas - II / Les apports historiographiques : Les archives privées - 3. L’histoire du communisme à travers les correspondances et les journaux de Georgi Dimitrov et d’Ivan Maiskij, par Bernhard H. Bayerlein - 4. De la source à l’objet d’histoire : esquisse d’une histoire des fonds personnels des centres d’archives soviétiques, par Jean-François Fayet - Le fonctionnement international des démocraties populaires : 5. Archives et étude de la politique étrangère des démocraties populaires, par Antoine Marès - 6. Comment écrit-on aujourd’hui l’histoire de la diplomatie roumaine des années communistes ?, par Irina Gridan - 7. Nouvelles archives, nouvelle histoire ? La politique étrangère de la RDA, par Pierre Jardin - 8. La politique internationale de la Pologne à travers ses archives, par Maria Pasztor - Les relations État-parti et société : 9. État-parti et société : nouvelles lectures, par Paul Gradvohl - 10. Les groupes marginaux dans la société stalinienne, par Sergueï Krasilnikov - 11. Une histoire sociopolitique de la viande en République populaire de Pologne, par Dariusz Jarosz - 12. Viande et questionnaires : de nouvelles sources pour une nouvelle écriture de l’histoire, par Andrea Pető - 13. L’ouverture des archives d’une police politique communiste : le cas tchèque, de Zdena Salivarová à Milan Kundera, par Muriel Blaive - La Shoah à l’Est : 14. La Shoah à l’Est : nouveaux apports, nouveaux questionnements, par Jean-Charles Szurek - 15. La résistance juive en URSS pendant la Seconde Guerre mondiale, par Antonella Salomoni - 16. La Shoah en Ukraine : nouvelles problématiques, par Diane Afoumado - 17. Au-delà de Jedwabne, par Krzysztof Persak - III / Ouverture des archives et instrumentalisation du passé - 18. Usage savant et usage politique du passé, par Sonia Combe - 19. Des dossiers de police à l’histoire sociale de l’Allemagne, par Thomas Lindenberger (entretien) - 20. Entre révélation et manipulation, les enjeux des archives bulgares, par Mona Foscolo - 21. Mutations et usage public de l’historiographie polonaise de la seconde moitié du XXe siècle, par Krzysztof Persak - 22. Enjeux politiques et épistémiques de l’ouverture des archives dans l’Albanie postcommuniste, par Orgest Azizaj.