La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Droit / Affaires de juges     

Affaires de juges
Les magistrats dans les scandales politiques en France

Violaine ROUSSEL

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

Affaires de juges - Violaine ROUSSEL
Imprimer la fiche

 

Comment expliquer les pratiques des magistrats lors des scandales politico-financiers qui se multiplient en France à partir des années 1990 ? Les « affaires » ne datent pas d’hier mais, traditionnellement, les magistrats tendaient à éviter de telles procédures et s’abstenaient de poursuivre les membres de la classe politique. Comment les choses ont-elles pu se renverser ? Comment expliquer la transformation des rapports de forces entre le monde politique et celui de la justice ? Juges frustrés portés par une volonté d’ascension sociale et de revanche vis-à-vis des politiques, ou magistrats inflexibles, appliquant simplement la loi à des hommes politiques plus corrompus que jamais ? Ces deux modes de dénonciation publique polarisent le débat sur la place de la justice et traduisent les affrontements entre les protagonistes des scandales. À l’écart de ces discours réducteurs, le livre de Violaine Roussel éclaire les transformations de l’action des juges à la lumière des mutations qui ont marqué, depuis les années 1970, le corps de la magistrature et ses rapports à d’autres groupes sociaux. Il s’intéresse à l’inscription des activités judiciaires dans la dynamique collective des scandales et, en particulier, aux rapports qui se tissent entre magistrats et journalistes. Reformulant les termes du débat sur l’indépendance de la magistrature, ce livre apporte un éclairage inédit sur les nouvelles relations entre justice et politique.

Introduction - Une révolution judiciaire ? - Les variations historiques du scandale - « Affaires » ou « scandales » : quel usage des catégories ? - Comprendre l’action des juges - Prologue. De l’osmose à « l’indépendance » : brève histoire des rapports entre magistrature et politique - Le magistrat du XIXe entre justice et politique - Professionnalisation et autonomie judiciaires - Les juges dans les scandales : chronologie des mobilisations - Repères chronologiques : 1990-1997 - I. Le corps en question - 1. De nouveaux magistrats ? - Les métamorphoses du corps - Les transformations de la structure du corps - Des magistrats frustrés ? - 2. Magistrature et politique : deux mondes étrangers - Les effets de la distance sociale - Conceptions du métier et action des magistrats en charge d’« affaires » - II. Un processus de mobilisation judiciaire - 3. Action des juges et dynamique des scandales - Le basculement des visions du possible - Comment s’installent les transformations - 4. La stabilisation des situations - Nouvelles identités et nouveaux savoir-faire judiciaires - De l’incertitude à la prévisibilité - III. Le magistrat et ses alliés - 5. Médias et magistrats - Les stratégies médiatiques : usages ouverts et discrets des médias - Le jeu sous contrainte - Un apprentissage réciproque - 6. La concordance des activités - Trois histoires locales - Les logiques de l’action opportune - 7. La situation et le processus - La définition des situations par les magistrats - Expériences vécues et processus d’ensemble - IV. Enjeux judiciaires, enjeux politiques - 8. L’autonomisation judiciaire - Déplacement et renforcement des frontières du monde judiciaire - L‘autonomisation : un produit collectif - 9. Action et légitimité politiques - Luttes politiques, effets judiciaires - Le possible et le légitime - Conclusion - Bibliographie - Annexes - 1. Déroulement du procès pénal - 2. Organisation judiciaire et carrière des magistrats - 3. Complément méthodologique.

« Cette étude rigoureuse et passionnante apparaît rassurante sur le double plan de l’action et de la morale, en ce qu’elle montre qu’en matière de poursuites des scandales comme pour d’autres types de mobilisations, l’audace peut s’avérer payante. »

ROUGE

« Comment expliquer la mutation, depuis les années quatre-vingt-dix, des pratiques des magistrats confrontés aux « affaires » politco-financières ? L'ouvrage de Violaine Roussel invalide les mythes les plus courants : l'investissement croissant des juges dans les affaires n'est ni une révolution, ni la conséquence d'un retournement des alliances entre élites (...) C'est la récusation rigoureuse de ces certitudes du sens commun comme des grandes explication inspirées par un esprit de système qui fait tout l'intérêt de cet ouvrage. »

MOUVEMENTS

« Un panorama particulièrement riche et original qui constitue désormais un point de repère incontournable dans l'analyse des rapports entre droit et politique. »

DROIT ET SOCIÉTÉ

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2017