La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire ancienne et moderne / 1177 avant J.-C., le jour où la civilisation s'est effondrée     

1177 avant J.-C., le jour où la civilisation s'est effondrée

Eric H. CLINE

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse


Imprimer la fiche

 
Un réchauffement climatique suivi de sécheresse et de famines, des séismes, des guerres civiles catastrophiques, de gigantesques mouvements de populations fuyant leurs terres d’origine, des risques systémiques pour les échanges internationaux… Nous ne sommes pas en 2015, mais bien au XIIe siècle avant J.-C. ! Toutes les civilisations de la Méditerranée grecque et orientale (de la Crète à l’Égypte, de Canaan à Babylone, etc.) se sont en effet effondrées presque simultanément, il y a plus de trois mille ans. Des régions entières ont été désertées, des villes détruites et définitivement vidées de leurs habitants. L’Égypte ne sera plus que l’ombre d’elle-même.
Comment un ensemble de civilisations florissantes a-t-il pu disparaître aussi brutalement ?
Le grand archéologue américain Eric H. Cline mène l’enquête et nous raconte la fin de l’âge du bronze sous la forme d’un drame en quatre actes. Il fait revivre sous nos yeux ces sociétés connectées qui possédaient une langue commune, échangeaient de multiples biens (grains, or, étain et cuivre, etc.), alors que les artistes circulaient d’un royaume à l’autre. Les archives découvertes témoignent de mariages royaux, d’alliances, de guerres et même d’embargos. En somme, une « mondialisation » avant l’heure, confrontée notamment à des aléas climatiques qui pourraient avoir causé sa perte…
Une passionnante plongée dans le passé qui nous oblige à réfléchir.
Préface
Prologue. L’effondrement des civilisations : 1177 av. J.-C
Chapitre 1. Acte I. Des armes et des hommes : le XVe siècle avant notre ère

Retour chez les Hyksos
Flash-back : la Mésopotamie et les Minoens
Découverte et aperçu sur les Minoens
Retour en Égypte
Hatshepsout et Thoutmosis III
Égypte et Canaan à la bataille de Megiddo en 1479 av. J.-C
L’Égypte et Mitanni
La rébellion assuwa en Anatolie
« Excursus » : les Hittites, découverte et vue d’ensemble
La rébellion assuwa et la question ahhiyawa
Les Mycéniens, découverte et vue d’ensemble
Une guerre de Troie plus ancienne ?
Quelques remarques pour conclure
Chapitre 2. Acte II. Une histoire (grecque) à garder en tête : le XIVe siècle av. J.-C.
La liste égéenne d’Aménophis III
Les archives d’El-Amarna
Cadeaux d’hommage et relations familiales
Or, or des fous, et commerce de haut niveau
L’essor de l’Alashiya et de l’Assyrie
Néfertiti et le roi Tut
Suppiluliuma et l’affaire Zannanza
Hittites et Mycéniens
Chapitre 3. Acte III. Se battre pour les dieux et son pays : le XIIIe siècle av. J.-C. 81
Le navire d’Ulu Burun
Sinaranu d’Ougarit
La bataille de Qadesh et ses suites
La guerre de Troie
Contacts avec l’étranger et la Grèce continentale au XIIIe siècle av. J.-C
L’Exode et la conquête israélite
Hittites, Assyriens, Amurru et Ahhiyawa
L’invasion hittite de Chypre
Les épaves des caps Iria et Gélidonya
Chapitre 4. Acte IV. La fin d’une époque : le XIIe siècle av. J.-C
La découverte d’Ougarit et de Minet el-Beida
Les relations économiques et commerciales d’Ougarit et de ses marchands
Destructions dans le nord de la Syrie
Destructions dans le sud de la Syrie et de Canaan
Megiddo - Lachish - La pentapole philistine
Destructions en Mésopotamie
Destructions en Anatolie
Hattusa - Troie
Destructions en Grèce continentale
Pylos - Mycènes - Tirynthe
Destructions à Chypre
Les combats en Égypte et la conspiration du harem
Résumé
Chapitre 5. Une « parfaite tempête » de catastrophes ?
Tremblements de terre
Changement climatique, sécheresse et famine
Révoltes intérieures
Envahisseurs (possibles) et effondrement du commerce international
Décentralisation et montée en puissance des marchands privés
Qui étaient les Peuples de la Mer et où allèrent-ils ?
Arguments en faveur d’un effondrement systémique
Passage en revue des hypothèses et théorie de la complexité
Principales observations - Discussion des hypothèses possibles
Épilogue. Et après
Et si ?
« Dramatis personae »
Remerciements.

Au XIV° siècle av. J.-C, les échanges commerciaux, personnels et culturels intenses entre les sociétés du pourtour méditerranéen révèlent une civilisation singulière, interdépendante, unie par une même langue... Un archéologue en dévoile la richesse en scrutant les socles des statues, les tablettes d'argile et la correspondance des rois. Une enquête fascinante.

01/03/2015 - Books

 

Voilà une date tellement lointaine qu'elle ne dit rien à personne ! 1177 av. J.-C. C'est pourtant durant cette année oubliée, ce jour le plus loin, que s'est effondré la civilisation méditerranéenne de l'âge du bronze. archéologue, anthropologue et historien, Eric H. Cline nous raconte cela comme un Sherlock Holmes qui évalue les hypothèses pour expliquer la fin d'un monde qui rassemblait les Egyptiens en pleine décrépitude religieuse, morale et institutionnelle, les Hittites, les Assyriens, les Mitanniens de Crète et les Mycéniens de Grèce en crise économique, déjà... Directeur du capitol Archaeological Institute de l'université George-Washington, Eric H. Cline reprend les travaux de Robert Drews (The end of the bronze age, 1993) et de Nancy K. Sandars (The sea peoples, 1978) pour les replacer dans un contexte plus global. Et surtout, c'est la grande vertu de ce livre remarquable, il rend accessible au plus grand nombre et dans un langage clair les analyses savantes. On reste stupéfait par la précision avec laquelle il évoque ces siècles obscurs et comment, à partir d'une inscription ou d'une fouille de navire naufragé, il montre la "tempête de catastrophes" - politiques, économiques ou naturelles - qui a conduit à cet écroulement en règle. "Le monde ne connaîtra pas de perte d'une telle ampleur avant la chute de l'Empire romain, plus de mille cinq cents ans plus tard." Il nous incite aussi à réfléchir sur la vulnérabilité de notre civilisation et sur le fait qu'une fin peut annoncer un commencement. Car sans cet effondrement nous n'aurions peut être pas eu l'alphabet, le monothéisme ou la démocratie...

06/03/2015 - Laurent Lemire - Livres Hebdo

 

L’effondrement de la fin de l’âge du bronze fascine et intrigue les savants ­depuis le XIXe siècle, sans que jamais un consensus ait pu être trouvé pour expliquer complètement un tel train de catastrophes. Historien et archéologue, Eric Cline, professeur à l’université George-Washington, propose dans 1177 avant J.-C. la synthèse la plus à jour sur le sujet. Mais pour rendre justice au travail de l’archéologue américain, il faut d’emblée préciser que son livre tient autant du traité académique que du polar, ou de la tragédie. (…) Superbement traduit, l’ouvrage est somptueux à tous égards. La narration, menée tambour battant, voisine avec une rigueur scientifique extrême et une érudition formidable, autant sur l’archéo­logie et l’épigraphie elles-mêmes que sur l’histoire des découvertes et le processus de construction de la connaissance. Lisez ce livre.

26/03/2015 - Stéphane Foucart - Le Monde des Livres

 

Pourquoi une brillante civilisation, celle de l’âge du bronze (à partir de 1800 avant J.-C.), s’est elle désintégrée en 1177 avant J.-C., à « quelques » années près ? Archéologue spécialiste de la Grèce, de l’Egypte et de Proche-Orient, Eric H. Cline, professeur à l’université de Washington, déroule une inquiétante intrigue. Tablettes d’argile en main, Cline explique cet effondrement brutal et généralisé par « une tempête e catastrophes ». D’abord le réchauffement climatiques-déjà ! Une série de tremblements de terre. Des foyers de guerre. Des mouvements divers de populations qui cherchent une « terre d’accueil » qu’elles finissent par déstabiliser. Des interconnexions commerciales qu’un embargo ou un conflit suffit à briser. L’auteur conclut que la rupture d’un seul maillon a entraîné « une faillite systémique » généralisé par effet domino ; aucun rapport avec le monde d’aujourd’hui, évidemment…

01/04/2015 - Alain Dag'Naud - Le Canard enchaîné

 

L’anthropologue Eric H. Cline raconte comment la puissance et la sophistication produisent de la vulnérabilité. L’humanité connaît alors sa première crise systémique.

01/06/2015 - Philosophie magazine

 

Comprendre comment les civilisations antérieures sont devenues vulnérables, nous aide en tout cas à mieux réfléchir à notre situation. Pour peut-être, nous éviter trop rapidement le même sort.

01/06/2015 - Christian Chavagneux - Alternatives économiques

 

Eric H. Cline, historien, archéologue et anthropologue américain, propose ici une exploration des différentes cultures du bassin méditerranéen de l’âge du bronze, en s’interrogeant en particulier sur la raison de leur rapide effondrement vers la fin du premier millénaire avant Jésus-Christ. Que se passe-t-il lorsque, dans un monde déjà interconnecté, les empires s’écroulent les uns après les autres ?

10/04/2015 - Lectures

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016