Turquie autoritaire, Turquie contestataire

Le temps semble bien loin où Turquie était synonyme d’espoir. Cet espoir était porté par un régime d’inspiration islamiste mais réformateur, arrivé au pouvoir par la voie des urnes, prônant son attachement aux valeurs de la démocratie et du pluralisme. La Turquie était aussi un gage d’espoir pour l’Union Européenne : ce grand pays musulman, dont l’adhésion à l’Union semblait en marche, constituait alors le symbole fort d’une Union politique capable de relever les défis d’une construction identitaire originale. Aujourd’hui au contraire, la Turquie est devenue exemplaire des tendances répressives qui se manifestent à travers toute la planète. Quelles logiques sous-tendent les recompositions politiques actuelles ? Quelles voix émergent face à l’autoritarisme renaissant ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements (DEC.) n°90
Parution : 08/06/2017
ISBN : 9782707197191
Nb de pages : 156
Dimensions : 160 * 240 cm

Table des matières

Éditorial
Turquie autoritaire, Turquie contestataire
I / Le contexte : histoire et institutions
L’État-AKP et le gouvernement par la crise, par Gilles Dorronsoro
Anatomie de l’armée en Turquie après la tentative du coup d’état du 15 juillet 2016, par Sümbül Kaya
Les relations Turquie-UE face à la crise migratoire : quelles évolutions ?, par Nicolas Monceau
Étude des reconfigurations patronales de la dérive autoritaire en Turquie entre contestation, domination et crise, par Dilek Yankaya
Le pouvoir de l’AKP et les relations au travail : l’adhésion syndicale sous contrôle, par Isil Erdinç
L’urbanisation néolibérale et conservatrice au prisme de l’autoritarisme en Turquie, par Gulcin Erdi Lelandais
Le dicible et l’indicible : le patrimoine au service de la nation turque, par Muriel Girard
II / La situation actuelle : une répression décomplexée
Nostalgie d’empire, société fracturée et État fragilisé. La Turquie à l’heure de l’AKP post-coup d’État, par Hamit Bozarslan
Continuer la lutte en exil ou rester en Turquie ?, par Aysen Uysal et Selim Ezkiizmililer
La « ligne Alep-Mossoul », nouvel étranger proche de la Turquie, par Yohanan Benhaim
Guerre, état d’urgence, droits culturels et linguistiques kurdes bafoués. Retour sur le pluralisme selon l’AKP, par Clémence Scalbert-Yücel
Les événements de Gezi, ou le début de la « dérive autoritaire », vu des périphéries, par Jean-François Pérouse
Voix contestatrices : des résistances pérennes
Mouvement féministe en Turquie : initiateur d’un nouveau cycle de contestation, par Pinar Selek
De l’amour du foot au mouvement Gezi : enquête sur le processus de politisation des supporters
de « Çars˛ı », par Gokce Tuncel
Les conséquences biographiques de l’engagement révolutionnaire en Turquie, par Paul Cormier
Entre dynamiques locales, régionales et internationales : les reconfigurations de la question kurde en Turquie, par Olivier Grojean.