Sociologie de la famille - Jean-Hugues Dechaux

Sociologie de la famille

Jean-Hugues Dechaux

Définir ce qu’est la famille est devenu bien difficile tant ses transformations depuis les années 1970, en France comme dans les sociétés occidentales, sont profondes. La démarche adoptée dans ce livre consiste non pas à proposer une théorie générale, mais à élaborer étape par étape une vision d’ensemble qui soit un diagnostic sociologique sur ce qui constitue une nouvelle donne familiale.
Les familles se caractérisent aujourd’hui par la progression de styles de vie marqués par l’individualisme moral. Les exigences individuelles se sont continûment affirmées au détriment de la stabilité de l’institution familiale. Loin de se dissoudre, les normes se redéfinissent et se multiplient : il existe désormais différentes façons de « faire famille », également légitimes. Cette coexistence est source d’instabilité, mais aussi d’inégalité entre milieux sociaux, sexes et générations.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°494
Parution : 04/06/2009
ISBN : 9782707158031
Nb de pages : 128
Dimensions : 12 * 19 cm
Façonnage : Broché

Jean-Hugues Dechaux

Jean-Hugues Déchaux est professeur de sociologie à l’université Lumière Lyon-2 et membre du centre Max Weber. Il se consacre à l’étude des transformations de la famille et de la parenté en France. Ses derniers travaux portent sur l’évolution de la parenté face à l’ingénierie génétique dans le domaine de la reproduction humaine.

Table des matières

Introduction : Une sociologie du changement familial
I. Les transformations de la morphologie familiale

La fin de la famille « traditionnelle »
Baisse puis reprise de la fécondité
Recul du mariage
Modification des calendriers familiaux
Mère au foyer : un modèle en déclin

De nouvelles formes de vie familiale
Diffusion de la cohabitation hors mariage
Banalisation du divorce et des unions successives
Multiplication des familles monoparentales et recomposées
La vie solitaire entre célibat et veuvage

Diversification des modèles familiaux
La synchronisation des transformations familiales
Le rôle décisif des femmes et des jeunes
Le pluralisme familial

II. Les nouveaux visages du couple
L’institution matrimoniale remise en cause
Le mariage concurrencé par d’autres types d’union
Le nomadisme conjugal
L’érosion des rites de passage
Comment interpréter le Pacs ?

Le lien conjugal se « privatise »-t-il ?
Vie conjugale et individualisme moral
Les différentes manières de « faire couple »
Problèmes conjugaux : disputes et violences
Une hypertrophie du lien conjugal ?

L’ancrage social de la vie conjugale
Le poids de l’homogamie sociale
Styles conjugaux et milieux sociaux
Le couple et l’ordre sexué
La division du travail domestique
et parental
III. L’éducation familiale sous pression
L’éducation, une affaire de famille
Les nouvelles normes de l’éducation familiale
La diversité des styles et des méthodes pédagogiques
L’impact du milieu social et du style conjugal

Les familles face à l’école
L’ambition scolaire
Le travail familial de suivi scolaire

Les stratégies scolaires des familles
L’éducation familiale en crise ?
Filles et garçons, deux éducations distinctes
Divorce et éducation familiale
Les familles défavorisées et l’impératif scolaire
Éducation familiale, médias et socialisation par les pairs

IV. Un modèle de parenté ébranlé
La révolution silencieuse des recompositions familiales
Du foyer au réseau familial
La « coparentalité » et ses limites
Le flou des places
Les deux pôles de la fraternité recomposée

La question de la famille homosexuelle
Du Pacs à la revendication homoparentale
Constituer une famille homosexuelle
Vers une filiation unisexuée ?

Le défi de la parenté plurielle
Le modèle classique : bilatéralité et biocentrisme
Qui est parent ?
Peut-on multiplier les lignées ?

V. La parentèle, réseau de sociabilité et d’entraide
Les relations dans la parentèle
Une redécouverte intéressée
Une organisation en cercles concentriques
Un rapport nouveau à la lignée
Le biais matrilatéral

L’économie cachée de la parenté
Trois types de prestations
Un volume global modeste
Deux temps forts au cours du cycle de vie

Entraide familiale et inégalités
Une entraide sans effet redistributif
Entraide familiale et mobilité sociale
L’ampleur des clivages sociaux

Conclusion. Familles, normes, inégalités
Repères bibliographiques.