Réfugiées

Réfugiées

Les historiens ont peu pris en compte le genre des réfugiés. Les femmes sont souvent dépeintes comme des victimes, contraintes à une fuite rapide, ou des compagnes de proscrits, entretenant le souvenir du grand homme. Les auteur(e)s de ce numéro rompent avec ces habitudes. Privilégiant le moment de l'exil et non celui de l'exode, ils explorent les formes sexuées de l'expérience sociale du refuge au cours de la période contemporaine. Cette expérience migrante est structurée par un statut dont les conditions d'attribution varient selon le contexte historique et le genre des migrants. Cette perspective offre une compréhension plus fine de la condition des hommes et des femmes contraints à chercher refuge au sein de nos sociétés. De plus, la situation faite aux femmes en exil, prises dans des politiques du genre et du refuge, devient ainsi un véritable objet d'histoire. La vie des exilées n'est pas réduite, cependant, aux contraintes subies. L'intérêt porté ici à leurs pratiques, à leurs stratégies, montre qu'elles ont su et savent agir.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Le Mouvement social n°225
Parution : 04/12/2008
ISBN : 9782707156532
Nb de pages : 160
Dimensions : 155 * 235 mm
Façonnage : Broché

Table des matières

Du genre de l’exil, par Philippe Rygiel - Les réfugiés et l’État en Europe occidentale pendant les XIXe et XXe siècles, par Frank Caestecker - De l’exilé à l’exilée : une histoire sexuée de la proscription politique outre-Manche et outre-Atlantique sous le Second Empire, par Sylvie Aprile - Une question de catégorie ? Politiques du mariage mixte entre Allemandes et Français. France, 1935-1940, par Aurélie Audeval - Le gouvernement anglais et les femmes réfugiées d’Europe après la Seconde Guerre mondiale, par Silvia Salvatici - Les transformations des rapports sociaux de sexe dans l’immigration cambodgienne en France de 1975 à nos jours, par Karine Meslin - Poussières d’instants : la reconstruction de soi et l’invention de nouveaux métiers par les réfugiées du Darfour au Caire, par Fabienne Le Houérou - Notes de lecture - Déracinements: Revivre après, par A. Bessière (L. Khayat). Race in France, par H.Chapman, L. L. Frader et al. (P. Rygiel). White on arrival, par T. A. Guglielmo (id.). Le combat pour les Juifs soviétiques, par P. Peretz (L. Cesari). Guests and aliens, par S. Sassen (P. Rygiel). Umgang mit Flüchtlingen, par W. Benz et al. (A. Audeval). Luttes sociales et politiques :Histoire des syndicats (1906-2006), par D. Andolfatto et D. Labbé (M. Pigenet). Le Front populaire en entreprise. Marseille et sa région, par Xavier Daumalin, Jean Domenichino (J. Girault). Les communistes à Marseille à l’époque de la guerre froide, par Jean-Claude Lahaxe (M.-P. Hervieu). Le PCF et la justice des origines aux années 1950, par Frédéric Genevée (A. Brodiez). La mémoire socialiste 1905-2007, par Philippe Marlière (F. Conord). Mémoires d’empire, par R. Bertrand (S. Thenault). 1907, par R. Pech et J. Maurin (M. Pigenet). The moral disarmament of France, par M.L. Siegel (A. Prost). Combats pour une Europe catholique et rurale, par D. Bensoussan (Y. Tranvouez). Le mythe de l’allergie française au fascisme, par M. Dobry et al. (A. Prost). Pour une gauche de gauche, par B. Geay et al. (H. Hatzfeld). The Amsterdam International, par G. van Goethem (M. Dreyfus). Karl Radek, par J.-F. Fayet (J. Girault). Rifare l’Italia, par F. Turati (M. Merger). Petitions in social history, par L.H. van Voss et al. (R. Huard). - Hommages à Charles Tilly - Aujourd’hui je suis monté à Amiens, par John Merriman -Charles Tilly et la France, par Michelle Perrot et Patrick Fridenson - Informations et initiatives - Résumés - Livres reçus.