La Russie postsoviétique - Françoise Daucé

La Russie postsoviétique

Françoise Daucé

De la démission de M. Gorbatchev en 1991 à l'installation durable de V. Poutine au pouvoir en 2000 en passant par l'instabilité des années Eltsine, la Russie a connu des ruptures politiques importantes et parfois brutales. Elle a aussi vécu des transformations progressives, marquées par l'ouverture sur le monde extérieur, l'instauration de nouvelles règles économiques et la mutation des comportements au sein de la société.
La Russie n'est plus l'URSS, elle n'est pas non plus la démocratie libérale qu'espéraient les réformateurs du début des années 1990. Les responsables russes actuels évoquent la " démocratie souveraine " pour justifier la spécificité de la voie qu'ils ont choisie. En réponse, les citoyens, dans leur majorité, refusent la polémique politique pour garantir la stabilité de leur vie quotidienne et consommer les fruits d'une croissance inespérée, apportée par les ressources énergétiques du pays.
Cet ouvrage apporte des éclairages tant factuels que théoriques sur l'ensemble des évolutions engagées depuis 1991 pour mieux comprendre la Russie d'aujourd'hui.


Version papier : 10.00 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°525
Parution : 20/11/2008
ISBN : 9782707154361
Nb de pages : 128
Dimensions : 11.0 * 18.0 cm

Françoise Daucé

Françoise Daucé est directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), directrice du Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC).

Extraits presse

" Un petit livre indispensable pour comprendre les évolutions politiques, économiques et sociologiques de la Russie depuis la fin de l'URSS. La libéralisation politique s'est muée en ce que Poutine a appelé une "démocratie souveraine". Son articulation avec les nouvelles règles économiques confère à la Russie une identité géopolitique particulière dont ce livre cerne bien les contours. "
TÉLÉRAMA

" L'implosion de l'empire soviétique n'a pas mis un terme à l'histoire. Au contraire, la Russie a connu nombre de soubresauts depuis la démission de Mikhaïl Gorbatchev en 1991 qu'analyse l'auteur. L'ouvrage permet aussi de s'interroger sur le concept même de démocratie à l'occidentale. "L'idéal libéral, s'interroge l'auteur, est-il universel, adaptable en tout lieu et en tout temps ?". "
LES ÉCHOS

" Dans un ouvrage synthétique, Françoise Daucé retrace les principales évolutions (politiques, économiques et sociales) de la Russie contemporaine. Surtout, l'auteur distille tout au long de ce récit des clés de lecture théoriques, présentant de manière claire et concise les différentes approches qu'ont développées les principaux observateurs des transformations postsoviétiques. Quels sont les concepts les plus utiles pour penser ces dix-sept années, de l'enthousiasme libéral du début des années 1990 à la "démocratie souveraine" que défendent à présent Vladimir Poutine et son successeur au Kremlin, Dmitri Medvedev ? "
POLITIQUE INTERNATIONALE

2024-02-29 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Les espoirts de la libéralistion - Une démocratisation hésitante - Les premières réformes électorales de M. Gorbatchev - Des légitimités en concurrence - Passage au marché et capitalisme - La réforme de l'économie - Le désengagement de l'État - La privatisation - Libertés fondamentales et société civile - La liberté d'expression - Les libertés de réunion et d'association - Une société civile autonome ? - Le rapprochement avec les démocraties occidentales - Les rapprochements diplomatiques - Les interdépendances militaires - Les échanges économiques et sociaux - II / Les résistances de l'ordre ancien - Le conflit armé avec le Parlement - Les recompositions politiques face aux réformes libérales - L'armée en politique - La présidentialisationt du régime - Une présidentialisation libérale - Un État fédéral - Une Douma réactionnaire - La reproduction des élites - Des élites politiques issues de l'ancien régime - Du Komsomol aux élites économiques - La marginalisation des cercles réformateurs - L'influence russe dans la Communauté des États indépendants - la présence militraire russe dans la CEI - Les pressions économiques - Les interdépendances sociales - III / Les soubresauts du régime eltsinien - Les difficultés du fédéralisme - Les relations avec le Tatastant - La guerre en Tchétchénie - Une Fédération asymétrique - Les difficulté de l'alternance - À la recherche de nouvelles ressources politiques - Une synthèse politique improbable - Les difficultés économiques et sociales - Une population appauvrie - L'importance des relations informelles - La crise financière de 1998 et ses conséquences sociales - Le durcissement des relations avec l'Occident - Le tournant eurasiste - Le refus de l'élargissement de l'OTAN - De la Serbie au Kosovo - IV - Le retour de l'État - De la nomination à l'élection de Vladimir Poutine - Un inconnu en politique - Les élections législatives de 1999 - L'émancipation politique de V. Poutine - Le nouvel ordre politique - La dictature de la loi - La verticale du pouvoir - Le relais des médias - Le rôle de l'État dans l'économie -Une économie de la rente - Un excédent budgétaire stabilisé - L'affaire Khodorkovski - Les ambitions russes sur la scène internationale - Avec les États-Unis contre le terrorisme - Les limites de la coopération internationale - Les révolutions de couleur - V / Le tournant libéral - Un pluralisme régulier - La réélection de Vladimir Poutine en 2004 - Le renforcement du parti au pouvoir - Les faux-semblants de la succession présidentielle - Une centralisation renforcée - La " normalisation " du Causase - La nomination des exécutifs locaux - Les fusions de sujets de la Fédération - Le retour du volontarisme économique - Le renforcement du secteur public - Les projets nationaux prioritaires - La modernisation industrielle - La critiques des canons internationaux - Les alternatives politiques au modèle occidental - La préférence économique nationale - Les limites du volontarisme militaire - VI / Les tensions dans la société - Les inquiétudes nées du déclin démographique - La mobilisation démographique - Des enjeux ethniques - Une immigration " ethniquement " choisie - La perception des inégalités sociales - L'amélioration des revenus - L'éventail des revenus - Les interrogation sur la classe moyenne russe - Les formes du mécontentement civil - Des protestations sociales sporadiques - Le développement des agressions xenophobes - Les critiques des défenseurs des droits de l'homme - La société au service de l'État - La recherche du consensus social - Le consensus par le contrôle - Les nouvelles courroies de transmission du pouvoir - Conclusion - Repères bibliographiques.