Du polar à l'écran
Normes et subversion

Dès les années 1930, le polar s’illustre aux États-Unis comme vecteur symbolique de la critique sociale et comme moyen de résistance face à la domination, qu’il s’agisse de dénoncer la coercition des représentants de l’État : corrompus, racistes, intolérants, les forces du crime organisé ou la toute-puissance du capitalisme montant. L’après-guerre d’Algérie marque en France le tournant vers le néopolar. Aujourd’hui, la massification du genre à la télévision, si elle l’inscrit durablement dans le paysage culturel contemporain, n’est pas sans risques pour son contenu subversif. Instituant, entre parodies de faits divers horrifiques, scénarii gore de serial killer et auto-mise en scène de flics experts et désabusés, de nouvelles normes pour le genre, cette massification laisse-t-elle encore une place artistique à l’auteur de polar, surtout lorsque la pression économique convertit l’écrivain en scénariste de télévision ?

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements n°67
Parution : 29/09/2011
ISBN : 9782707169686
Nb de pages : 176
Dimensions : 160 * 240 cm
Façonnage : Broché

Table des matières

Du polar à l’écran : normes et subversion
Éditorial
I / Caps et changements de caps du roman noir à l’écran
Du roman au film noir, par Claude Mesplède
Polar français au cinéma (1961-2011) : Une esthétique au service d’un engagement politique, par Marion Poirson-Dechonne
Travail, consommation : polar contemporain et nouvelles formes de domination, par Bernard Floris et Martin Ledun
Nos fantastiques années fric, Une affaire d’État ?
regards croisés avec Dominique Manotti, romancière et Éric Valette, réalisateur : propos recueillis par Patricia Osganian, Anne-Sophie Perriaux et Julienne Flory
II / Figures et critique des représentations sociales
The Wire, une série hors normes : «Yes, we cannot !», par Max Obione
Vous avez le droit de garder le silence, par Jean-Hugues Oppel
De Stringer à La position du missionnaire : la position du scénariste et du romancier, entretien avec Jean-Paul Jody, propos recueillis par Patricia Osganian
Place et figures de femmes dans le roman noir : La jambe interminable du polar, par Stéfanie DelestreLaura, saison II, par Elisa Vix
La figure du Serial Killer : romans en série et séries TV, entretien avec Franck Thilliez, propos recueillis par Patricia Osganian
III / L’explosion des films et des séries télévisées
L’économie politique des séries américaines, par David Buxton
Un film social habillé en noir : entretien avec Jacques Fansten, propos recueillis par Anne-Sophie Perriaux, Patricia Osganian et Julienne Flory
Suite Noire : «arrangements» et télévision, par Romain Slocombe
De la série télé au roman : entretien avec Peter May, propos recueillis par Patricia Osganian
Cognac, un festival ouvert au petit écran, entretien avec Bernard Bec, propos recueillis par Patricia Osganian
Itinéraire
« Impressions d’Afrique », entretien avec Caryl Férey, propos recueillis par Patricia Osganian
Thèmes
2011 : Le printemps arabe?, par Samir Amin
Où va le Forum social mondial ?, par Pierre Beaudet
Les philippines de Cory Aquino à Benigno Aquino : Vingt-cinq ans après la transition démocratiques, par Gwenola Ricordeau
Urgence d’un changement civilisationnel face à la nouvelle ruée minière mondiale. Entretien avec William Sacher, propos recueillis par Maxime Combes.