Histoire du travail des femmes

Françoise BATTAGLIOLA

Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, le travail des femmes s’est exercé de plus en plus hors du cadre familial et le salariat est devenu une réalité. Grâce à la progression de la scolarité des jeunes filles, les femmes ont pénétré des secteurs et des professions jusqu’alors occupés par les hommes. Cette concurrence n’a pas manqué de soulever, de façon diverse selon les époques, controverses et ripostes. Aussi, tout en étendant ses champs d’action, l’activité féminine a été limitée dans ses ambitions et les frontières du masculin et du féminin ont été redéfinies.
Plus particulièrement consacré à la France, ce livre interroge les paradoxes d’une histoire où l’activité professionnelle des femmes a toujours été particulièrement fréquente tout en étant marquée par les inégalités liées au genre, montrant à quel point cette histoire est inséparable de celle des rapports de domination des hommes sur les femmes.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°284
Parution : novembre 2008
ISBN : 9782707156587
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Françoise BATTAGLIOLA

Françoise Battagliola, sociologue, est chargée de recherche au CNRS.

Extraits presse

« S'appuyant sur les travaux de nombreux chercheurs et en particuliers de chercheuses comme l'historienne Michèle Perrot, Françoise Battagliola montre, elle aussi que la division sexuelle du travail n'a rien de naturel ou de déterminé par une oppression millénaire. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Le présent volume de la collection " Repères " est un des sommets du genre. En une bonne centaine de pages, Françoise Battagliola, sociologue au CNRS, réussit à faire le tour de la question tout en suscitant la curiosité de son lecteur. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE FRANÇAIS

« La belle synthèse que nous propose Françoise Battagliola a le mérite d’allier clarté du propos et finesse de l’analyse. »
GENÈSES

« Il faut absolument lire cette intéressante histoire du travail des femmes pour en finir avec les stéréotypes. »
L’OURS

« Faite d'avancée et de retours en arrière, de contradictions et d'incohérences, l'histoire du travail au féminin, racontée ici par une sociologue, doit se lire au regard de l'évolution des rapports entre les sexes. »
LE MONDE

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I . Le travail des femmes au début de l’industrialisation - 1. Les activités indépendantes des femmes - 2. La famille comme unité de production : l’industrie rurale et l’atelier urbain - 3. Le travail des femmes dans les fabriques - 4. Travail des femmes et cycle de la vie familiale -Le travail des jeunes ouvrières. Les ateliers-couvents - II . La question de la mesure (1850-1900) - 1. Définir le travail : les recensements de 1851 à 1896 -La notion de profession - Encadré : Saisir les évolutions du travail sur une longue période - Relevé individuel ou familial des professions - Tableau 1 : Exemple du recensement de 1876 - La distinction entre population active et population inactive - L’émergence des chômeurs - Aux frontières entre salariat et non-salariat : les « isolés » - 2. Classer l’activité des femmes - Le cas des femmes participant à l’entreprise familiale - Le cas des femmes exerçant une profession distincte - « Le classement des femmes est souvent affaire d’interprétation » - 3. L’activité des femmes à travers le recensement de 1896 -Concentration des travailleurs des établissements et travailleurs isolés - La population active par âge - Tableau 2 : Population active par profession en 1896 - Tableau 3 : Proportion d’employés et d’ouvriers dans les établissements de 1 à 10 personnes et proportion de travailleurs isolés par profession- Document 1 : Répartition de la population active par âge et par sexe - Tableau 4 : Proportion de personnes mariées par groupes de professions - III. La fin du siècle : l’ère de la domestique et de l’ouvrière - 1. Les domestiques -Un statut social ambigu - 2. Les ouvrières de l’aiguille - 3. Les ouvrières du textile et la question de la qualification - 4. L’hostilité syndicale au travail des femmes - Encadré : La voix des féministes - 5. La législation protectrice du travail des femmes - Encadré : Loi sur le travail des enfants, des filles mineures et des femmes dans les établissements industriels - La bataille pour le congé maternité - IV. La Grande Guerre : un tournant ? - 1. La mobilisation des femmes -Les ouvrières des usines de guerre et la division sexuelle du travail - Le bénévolat : une propédeutique à la professionnalisation ? - 2. Le reflux de l’activité des femmes ? -Travail ou famille, recomposition des frontières entre les sexes - V. L’entre-deux-guerres : les femmes à la conquête du tertiaire - 1. Le déclin de la jeune fille oisive -La progression de la scolarité des jeunes filles - Tableau 5 : Répartition des élèves dans les différents types d’enseignements en 1929-1930 - L’entrée des jeunes filles dans le monde du travail - Tableau 6 : Proportion de femmes n’ayant pas travaillé avant trente-cinq ans selon la génération et l’origine sociale - Des trajectoires professionnelles interrompues - 2. Développement des activités tertiaires et salarisation des femmes - Tableau 7 : Répartition de la population active entre les différents « états » professionnels, 1921-1936 - L’entrée des femmes dans les bureaux - Féminisation et évolution des emplois de bureau - Entre vocation et professionnalisation : des métiers féminins - Enseigner - Soigner, assister - Encadré : Les origines - De modestes possibilités de carrière -VI. Le droit au travail des femmes en question - 1. Le combat des catholiques - 2. Les femmes et le chômage - 3. Vichy et le travail des femmes : « Mères au foyer, travail des femmes » -VII. 1945-1975 : prospérité et comportements d’activité des femmes - 1. Activité professionnelle et parcours de vie - Encadré: L’évolution temporelle des comportements - Évolution du temps consacré à l’activité professionnelle au cours de la vie - Des trajectoires professionnelles féminines discontinues - Tableau 8 : Nombre moyen d’années passées dans les différentes occupations par sexe et génération - Tableau 9 : Répartition des femmes par le type de trajectoire professionnelle selon la génération - Document 2 : Taux d’activité par âge selon les générations nées de 1930 à 1955 - Des femmes actives de plus en plus souvent mariées et mères - Tableau 10: Taux d’activité des femmes avec conjoint selon le nombre d’enfants - 2. Toujours plus de femmes dans le tertiaire - Tableau 11 : Répartition de la population active par catégorie socioprofessionnelle - 3. Appel à la main-d’œuvre féminine ou politique de la femme au foyer ? - Tableau 12: Taux d’activité des femmes mariées vivant avec leur mari selon la catégorie socioprofessionnelle de ce dernier en 1968 - Les politiques de la femme au foyer - VIII. Tournant XXe- XXIe siècles : crise et comportements d’activité des femmes - 1. Les chemins de l’égalité professionnelle -Les femmes dans les professions supérieures - Encadré : La différence des sexes revisitée - Tableau 13 : Taux de féminisation des professions supérieures en 1982 et en 2002 - Encadré : La féminisation des professions rime-t-elle avec leur dévalorisation ? - Les différenciations sexuées des métiers et des fonctions : des constantes - 2. Des inégalités qui se creusent - Encadré : La Précarité de l’emploi en chiffres - Les femmes aux marges de l’activité, de l’emploi et du chômage - Encadré : Compter les actifs, les chômeurs et les inactifs - Document 3 : Évolution des taux d’activité des femmes de vingt-cinq à vingt-neuf ans selon leur situation familiale (1982-2002) - Des politiques familiales ou des politiques d’emploi ? - Conclusion - Repères bibliographiques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites