Les sans-domicile

Cécile BROUSSE, Jean-Marie FIRDION, Maryse MARPSAT

Depuis les années 1990, la question des personnes sans domicile est revenue au premier plan des préoccupations sociales, scientifiques et politiques. Pourtant, bien des préjugés et des incompréhensions subsistent.
Cet ouvrage tente de répondre aux interrogations suivantes : comment définir les sans-domicile ? Dans un contexte où les difficultés de logement et d’emploi se sont accrues, quelles sont les personnes les plus touchées par cette forme de privation de logement ? Se distinguent-elles des autres personnes à faibles revenus ou mal logées ? De quelles ressources disposent-elles et comment organisent-elles leur vie au quotidien ?
Entre assistance et répression, comment se sont construites les politiques spécifiques en direction des sans-domicile ? En quoi consiste le rôle des associations ? De quels atouts disposent les personnes qui sont parvenues à retrouver un logement ? Enfin, la situation française est-elle particulière ? En quoi diffère-t-elle de celle des pays européens ou d’autres pays développés ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°523
Parution : octobre 2008
ISBN : 9782707153104
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Cécile BROUSSE

Cécile Brousse est administratrice de l’Insee.

Jean-Marie FIRDION

Jean-Marie Firdion est sociologue, chercheur associé au centre Maurice-Halbwachs du CNRS.

Maryse MARPSAT

Maryse Marpsat est statisticienne et sociologue, chercheuse associée au centre Maurice-Halbwachs et à l’Ined, administratrice de l’Insee.

Extraits presse

« Quand l'absence de logement devient un sujet d'études. La réalité des sans-domicile n'a rien de nouveau. Présente dans toutes les villes du monde, elle ne fait pas exception en France. Pourtant, depuis les années 1990, l'ampleur du phénomène et les connotations mêmes qui peuvent renfermer les termes nouveaux de " SDF " ou " sans-abri " ont clairement posé la question de l'action politique et sociale à adopter. Le problème social devient une question ethnologique alors que naissent les premières études statistiques. Jusqu'à cette enquête nationale de 2001, dont les résultats sont ici présentés. Comme les politiques publiques se sont emparées du dossier, jusqu'à aboutir à un dispositif d'aide complexe - entre assistance et répression - régulièrement remanié au niveau national et européen. Une enquête qui permet également d'aborder le véritable parcours d'obstacles sociaux, économiques et humains pour sortir de la spirale de la rue et des centres d'hébergements. »
SYNDICALISME HEBDO

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - Les sans-domicile dans la presse - Du problème social à la question pour la recherche - Premiers travaux statistiques relatifs aux sans-domicile - I / Sans-domicile et mal-logés : les contours d’une catégorie - Les risques de perte du logement - Progression du chômage, des emplois précaires et de la pauvreté aux âges actifs - Les limites du parc social - Les personnes sans domicile : une catégorie statistique en construction - Replacer l’absence de domicile parmi les autres situations de logement - Définir des situations plutôt que des personnes - Classer les situations de logement selon plusieurs dimensions - Des conditions d’habitation très diverses - II / Qui sont les sans-domicile ? - Des gens « comme vous et moi », ou des « marginaux »? - Plutôt des hommes assez jeunes - Presque un tiers des sans-domicile travaillent - Un contexte familial défavorable - Des conditions de vie et des ressources très diverses - Un état de santé déficient - Un accès aux soins et une couverture sociale améliorés grâce à la CMU - Les circonstances associées à la perte du logement : ajustement économique, catastrophe singulière ? - Sans-domicile et mal-logés : des caractéristiques proches - III / Politiques publiques et aide aux sans-domicile - Un dispositif d’aide complexe - Les services d’hébergement : un univers hiérarchisé - Les politiques publiques destinées aux sans-domicile en Europe, et leur financement - L’évolution du rôle des associations - L’évolution récente des dispositifs - IV / Les conditions de la survie et l’organisation de la vie quotidienne - L’avenir incertain : survie et vulnérabilité - Des stratégies sous contraintes - Être sans domicile tout en travaillant - S’appuyer sur son réseau social - Comment faire valoir ses droits - Assistance et répression - Une mise en péril physique et psychique - Lesmodes de résistance à ces conditions de vie et à la stigmatisation - V / Parcours résidentiel et accès au logement - L’histoire résidentielle des sans-domicile - Un an plus tôt - S’en sortir : les anciens sans-domicile - La sortie d’un établissement social ne se fait pas toujours vers le logement - Près d’un quart des anciens sans-domicile est logé dans de mauvaises conditions - Même les logements dégradés du parc privé sont trop chers pour les sans-domicile - Le parc social : plutôt les couples avec des enfants et un revenu suffisant - Foyer de travailleurs, maison de retraite : des conditions d’accès spécifiques - L’hébergement par un tiers, inaccessible aux plus isolés - Conclusion - Liste des abréviations - Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites