Sois stage et tais-toi !
Pour en finir avec l'exploitation des stagiaires

COLLECTIF GÉNÉRATION PRÉCAIRE

Estimés en France à 800 000 par an, les stagiaires constituent pour bon nombre d’employeurs – en entreprise, du monde associatif ou directement liés à l’État – une véritable armée de réserve, qualifiée, motivée et docile, qui vient concurrencer le bataillon déjà massif des chômeurs. Assurant en principe un complément de formation et une première prise de contact avec le monde du travail, le stage a été en effet très largement détourné de son usage pour devenir bien souvent une simple variable d’ajustement de la masse salariale. Quant au stagiaire, à la marge du marché du travail, sans ressources financières, il se trouve piégé dans un cercle vicieux : il doit faire des stages parce qu’il ne trouve pas d’emploi, et il ne trouve pas d’emploi parce que d’autres acceptent de faire en tant que stagiaires le travail de véritables salariés. C’est ce tabou du stage abusif que Génération précaire fait voler en éclats dans cet ouvrage incisif. À travers un parcours thématique – de l’offre de stage abusive à l’impasse de l’après-stage –, il propose un éclairage inédit de cette situation scandaleuse et interpelle les responsables politiques, syndicaux et universitaires, ainsi que les entreprises, en leur soumettant des propositions. Ce livre donne la part belle aux témoignages, car personne mieux que les stagiaires ne pouvait exprimer leurs doutes et leurs frustrations, mais aussi leurs espoirs.

Version papier : 12 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : avril 2006
ISBN : 9782707148728
Nb de pages : 228
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

COLLECTIF GÉNÉRATION PRÉCAIRE

Formé suite à un appel à la grève diffusé sur Internet début septembre 2005, Générations Précaires est un collectif de stagiaires, en formation ou post diplômés, venus de tous horizons, qui se sont retrouvés autour du thème des stagiaires sur le marché de l’emploi.

Extraits presse

« Ils sont 800 000 chaque année. Censés bénéficier d'un complément de formation et d'une prise de contact avec le monde du travail, les stagiaires sont devenus une "variable d'ajustement" pour les employeurs. Pas payés, mis en concurrence avec les salariés en place et les chômeurs, exploités. En septembre dernier, ils se sont organisés à travers Génération précaire. Aujourd'hui ils écrivent. Leurs témoignages sont accablants sur le monde du travail mais aussi sur le "commerce" des conventions de stages auquel se livrent les établissements d'enseignement supérieur [...]. »
L'HUMANITÉ

« Un livre coup de poing. »
LE CANARD ENCHAÎNÉ

« Sois stage et tais-toi !, à l'aide de témoignages édifiants, dénonce un système ahurissant où le stage a en partie perdu sa fonction de formation. En bon protozoaire, le stagiaire est devenu le premier maillon de la chaîne d'un marché du travail inégalitaire : les employeurs ont à portée de main une masse salariale qualifiée, peu ou pas payée, docile, sans protection juridique, sans charges sociales. Et les dérives sont nombreuses [...]. »
LES INROCKUPTIBLES

« Dénonciation incisive des "stages abusifs" et de "l'impasse de l'après stage", l'ouvrage regroupe de nombreux témoignages de stagiaires et de recruteurs [...]. »
LINTERNAUTE.COM

« Un livre qui tombe à pic [...]. »
20 MINUTES

« L'ouvrage est bien foutu, éclairant, complet. Du "stage photocopie" à "l'emploi déguisé", il dénonce ce qui est parfois devenu un système. »
LIBÉRATION

« Un livre à lire pour se demander quel futur nous voulons construire avec et pour notre jeunesse. »
LA TRIBUNE

« Stages à répétition en attendant de trouver un premier emploi, stages longue durée non rémunérés, stages en remplacement d'un congé maternité, stages qui riment avec esclavage. [...] Le livre du collectif Génération précaire, Sois stage et tais-toi! évoque toutes ces situations bien connues des étudiants. »
FIGARO ENTREPRISE

«Inventaire de l'exploitation du stagiaire et des "propositions indécentes", ce livre de réflexion et d'action se propose aussi de "redonner au stage sa vocation pédagogique" et de "mettre un terme au contournement du code du travail par de nombreux employeurs". »
LE MONDE DE L'ÉDUCATION

« Un éclairage inédit sur une situation scandaleuse. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

« Des témoignages hallucinants ! »
LES AFFICHES

PRESSE

 

Table des matières

Préface, par Jean-Marie Chevalier - Introduction - 1. Propositions indécentes. Exemples choisis d'offres de stages abusives - De l'abondance d'offres de stages à la pénurie d'offres d'emplois - Définir l'objet du stage avant d'en pointer les abus - Petit florilège d'offres de stages - 2. Le marché des conventions, un marché équitable ? - Le sésame : « Convention, ouvre-toi » - Les écoles : « responsables mais pas coupables » ? - Stage : la maladie d'amour - Une alternative : l'alternance ? - 3. Travailleur sans salaire cherche logement sans loyer - « Tout travail mérite salaire » : adage désuet ? - Être le moins cher pour décrocher un stage - Payer pour pouvoir travailler ? Stagiaire, le vilain canard vulnérable et dépendant - L'impossible « envol du nid » - 4. Les stages « photocopies » et « machine à café » - Du stage inutile au stage absurde, une forme de bizutage social - Des stages inadaptés et leurs conséquences - 5. Stagiaires masqués contre emplois déguisés - La ronde des stagiaires jetables - Une discrimination à l'embauche - Une concurrence déloyale entre les entreprises - Presssion sociale et entretien du chômage - Stagiaire précaire de longue durée - La requalification du stage en CDi... ou la solution perfectible du droit actuel - 6. Le stage, un asservissement volontaire ? - À votre service ! - J'adore ma boîte - Entre activité professionnelle et vie personnelle, des frontières vaporeuses - 7. Le stagiaire dans les yeux des autres - Un système cautionné par les lieux de formation : les enseignants face au stage - La concurrence du stagiaire vue par les salariés et les demandeurs d'emploi - Le regard des proches - À qui profite le stage ? - Du côté des entreprises : offrir un emploi ou un stage ? - Affaiblissement généralisé : la boucle est bouclée - 8. Impact psychologique : le stage et après ? - Une vulnérabilité à toutes les pressions - Entre schizophrénie et autodévalorisation, l'intenable position des stagiaires - Vivre après le stage : sans indemnité ni travail, la tentation de l'exil - 9. Les stages, ailleurs, comment ça marche ? - Les divers statuts du stagiaire à l'étranger - Ceux qui sont partis... mais qui en sont revenus - Ceux qui sont partis... et qui ne sont pas près de revenir - France, Allemagne, Italie... même combat ? - Conclusion - Ressources utiles - La pétition du collectif Génération précaire, lancée le 6 octobre 2005.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites