Rosa Blanca - B. TRAVEN

Rosa Blanca

B. TRAVEN

Rosa Blanca est le nom d'une hacienda, propriété de l’Indien Hacinto Yanyez. À ses yeux, elle est la propriété de ceux qui y ont vécu, y vivent, ou y vivront : plus que le propriétaire, il en est le gardien, et il ne peut - ni ne veut - donc la vendre. Mais nous sommes au Mexique dans les années 1920, après la chute de la dictature de Porfirio Díaz, et la compagnie pétrolière américaine Condor Oil Company, qui possède déjà tous les champs pétrolifères alentour, veut à tout prix mettre la main sur l’hacienda pour en exploiter les gisements.
Avec l’ironie et l’humour noir qui le caractérisent, B. Traven nous raconte pourquoi Mr Collins, le président de la compagnie, tient tant à ce domaine, et comment il va s’y prendre pour arriver à ses fins.
Rosa Blanca a été porté à l’écran en 1961 par le cinéaste mexicain Roberto Gavaldón.

Version papier : 10,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Allemand par Charles BURGHARD, Pascal VANDENBERGHE
Collection : La Découverte Poche / Littérature et voyages n°330
Parution : octobre 2010
ISBN : 9782707165794
Nb de pages : 266
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

B. TRAVEN

B. Traven serait le pseudonyme de Ret Marut, né à Chicago le 5 mars 1890 de parents suédois, ou bien encore de Otto Max Feige, né le 23 février 1882 à Schwiebus (ville à l’époque allemande et aujourd’hui polonaise)… Il passe sa jeunesse en Allemagne, où il commence très tôt à écrire des textes anarchistes. En 1918, après l’échec de la République des conseils, il est contraint de quitter son pays. Il refait surface dans une prison anglaise, mène une vie d’errance à travers l’Europe, puis s’installe définitivement au Mexique, alors en pleine révolution. Connu surtout pour Le Vaisseau des morts et Le Trésor de la Sierra Madre (porté à l’écran par John Huston en 1947), il consacrera plusieurs livres aux Indiens du Chiapas, parmi lesquels Indios, La Charrette ou encore La Révoltedes pendus. Il meurt à Mexico le 26 mars 1969.

Extraits presse

« Traven, un auteur fascinant, un modèle du genre qui n'eut de cesse de s'effacer derrière une oeuvre sociale visionnaire. »
FORCE OUVRIÈRE

" C'est de la littérature "engagée", ah ça oui, mais sans niaiserie, sans gommage des contradictions, sans mensonges, sans petits arrangements. Et c'est bouleversant. "
LA QUINZAINE LITTAIRE

PRESSE

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites