Mon combat contre les empoisonneurs
Comment les industriels s'organisent pour continuer à vendre leurs produits toxiques et comment les citoyens se mobilisent pour leur répondre

André ASCHIERI

À l’heure où les produits toxiques n’ont jamais fait autant de victimes, les industriels redoublent d’imagination pour cacher leur responsabilité. Dans ce livre, André Aschieri, ancien vice-président de l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale et du travail, dévoile la manière dont les grands lobbies industriels (chimie, biotechnologies, agroalimentaire, nucléaire…) s’organisent en France et en Europe pour paralyser la prévention malgré la progression dévastatrice des maladies « environnementales ». Et comment des élus et des responsables politiques leur apportent un soutien actif…
Documents et preuves à l’appui, il révèle comment, pour protéger leurs marchés, des lobbyistes s’efforcent d’influencer les gouvernements et ceux qui font la loi, mais aussi de neutraliser les agences chargées d’évaluer la toxicité de leurs produits. Cela d’autant plus que ces produits - qui entrent dans notre alimentation, nos vêtements, notre mobilier ou nos médicaments - connaissent d’intenses transformations (grâce aux nouvelles molécules, aux nanomatériaux et aux biotechnologies). Les retombées économiques attendues par les investisseurs sont si grandes qu’ils font preuve d’un cynisme sans précédent.
Ce témoignage rigoureusement argumenté délivre aussi un formidable message d’espoir : André Aschieri montre en effet que son combat est d’abord celui qu’il partage avec un nombre croissant de réseaux et d’experts citoyens, qui constituent désormais, dans tous les domaines, un contre-pouvoir devenu incontournable face à la puissance des empoisonneurs.

Version papier : 18,30 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Co-auteur : Roger LENGLET
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2010
ISBN : 9782707164384
Nb de pages : 264
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707166722
Format : EPUB

André ASCHIERI

André ASCHIERI
André Aschieri, maire de Mouans-Sartoux depuis 1974, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et ancien député des Alpes-Maritimes, a été vice-président de l’Afsset de 2003 à 2010. Il est l’auteur, à La Découverte, de La France toxique. Santé/Environnement : les risques cachés (1999) et de Silence, on intoxique. Face aux lobbies, la longue bataille pour sauver notre santé (2005).

Extraits presse

« Ancien vice-président de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset), André Aschieri dénonce la récente fusion de cet organisme avec l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) : sous couvert de rationalisation, estime celui qui est également maire écologiste de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), il s’agit de faire taire un organisme jugé trop indépendant. L’auteur détaille alors la lutte des industriels contre le principe de précaution. Le lobbying trouve des relais au sein de certaines élites politiques et administratives. La même logique de profit amène, selon Aschieri, à sous-évaluer tout risque sanitaire industriel dans des domaines variés : nucléaire, organismes génétiquement modifiés (OGM), nanomatériaux, ondes de la téléphonie mobile, boissons énergisantes, abus de sel ou de sucre… A contrario, dans le seul but de vendre des vaccins, les mêmes groupes d’intérêt n’hésitent pas à semer la panique devant une banale épidémie de grippe (le virus H1N1 lors de l’hiver 2009-2010). L’auteur en appelle donc à la mobilisation des citoyens, qui peuvent trouver sur Internet des études scientifiques internationales mesurant la réalité des risques sanitaires. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

« Documents et preuves à l'appui, l'auteur (ancien président de l'Agence française de sécurité sanitaire) révèle comment, pour protéger leurs marchés, des lobbyistes s'efforcent d'influencer les gouvernements et ceux qui font la loi, mais aussi de neutraliser les agences chargées d'évaluer la toxicité des produits. Cela d'autant plus que ces produits - qui entrent dans notre alimentation, nos vétements, notre mobilier, nos médicaments - connaissent d'intenses transformations... »
L'HUMANITÉ DIMANCHE

« Le très attachant André Aschieri, écolo avant l'heure et maire de Mouans-Sartoux, poursuit son combat contre les "empoisonneurs". Il démontre, épaulé par le journaliste Roger Lenglet, l'action dévastatrice pour la santé publique des lobbies industriels. Au-delà du nécessaire travail d'enquête, c'est la perspective politique qu'offre l'auteur qui passionne: pour lui, l'avenir est à l'expertise citoyenne, seul moyen d'insuffler de la démocratie là où elle serait plus que jamais nécessaire: la santé et l'environnement. »
REGARDS

« Dans ce livre, l'auteur, ancien vice-président de l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale et du travail dévoile la manière avec laquelle les grands lobbies industriels s'organisent en France et en Europe pour paralyser la prévention. Et ce, malgré la progression dévastatrice des maladies "environnementales". Il explique aussi comment, à son sens, élus et responsables politiques apportent à ces lobbies un soutien actif. un ouvrage fort donc, très bien argumenté avec documents et preuves à l'appui, qui laisse aussi transparaître un grand message d'espoir: l'émergence des réseaux et d'experts citoyens constituant un contre-pouvoir face à la puissance des empoisonneurs. »
NICE MATIN

« S’appuyant sur une documentation très fouillée autant que sur son expérience d’élu, André Aschieri, ancien député des Alpes-Maritimes, nous montre, comment les lobbies industriels influencent les gouvernements, les élus et l’administration et notamment les agences chargées de contrôler leurs activités. Ancien vice-président de l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale, il sait de quoi il parle. Il montre toute l’importance d’un contrepouvoir citoyen. »
ALTERNATIVE SANTÉ

PRESSE

 

Table des matières

Introduction
1. Sécurité sanitaire sous influence

L’Afssaps, ou l’argent des médicaments autorisés
Aliments entre surveillance et bienveillance
Transparence et indépendance des expertises : un défi toujours à relever
L’Afsset : des dossiers sensibles en perspective
Une bouffée d’oxygène pour la santé au travail
L’expertise indépendante, la mal-aimée
2. Les lobbies industriels à la manœuvre
Des industriels contre la santé publique
L’INRS, un dangereux reliquat des années 1960
La neutralisation annoncée de l’Afsse
Les étonnants dessous des « Olympiades nationales de la chimie »
Le travail de sape des industriels de la chimie contre le règlement Reach
Nouvelle contre-offensive des lobbies industriels
Cocktails toxiques pour tous
3. L’Afsset continue à se faire des ennemis
Les enjeux de la démocratie sanitaire
H5N1, le virus qui aime les gros élevages
Du côté de Mouans-Sartoux
Bercy choisit Red Bull contre l’Afssa
Les centrales nucléaires crachent des panaches de légionelles
Le lourd secret de la neige artificielle
Le ciel s’assombrit soudain pour l’Afsset
La bagarre contre la fusion des agences
La création d’Europe Écologie : une nouvelle étoile dans la nuit politique
Un gouvernement décidément très cynique
4. Les surprises de la Semaine du goût
La Semaine du goût, une bonne idée… de lobbyistes
Comment le lobby du sucre a tenté de faire plier les autorités sanitaires
« Combien de sucre dans votre nez ? »
Procès-bâillon sur le sel
De la viande pour les nourrissons
Les alcooliers dans le cercle des parrains
5. Nanotechnologies, le grand tabou
Un premier rapport de l’Afsset en 2006
Les salariés exposés aux nanos
Une prolifération inquiétante
Des intrus très dangereux
Les fausses protéines de la mélamine
Nanotubes de carbone, de nouvelles fibres qui tuent
Rencontres du nanotype
Le Parlement européen s’ébroue
Un tournant électoral pour l’écologie
Ce nano-argent qui altère les cellules
Interdiction en vue
6. Le principe de précaution en danger
Une « commission Attali » très intéressée
Un « Armageddon économique »
Les académies montent au front
Un observatoire financé par les firmes du CAC 40
Le nucléaire et le principe de… discrétion
Manipulations sémantiques
« La santé malade de la précaution » : un quotidien qui ose tout
7. Claude Allègre démystifié
De l’art du boniment au système du mépris
Les dégâts de l’amiante à Jussieu : « Un phénomène de psychose collective… »
À la rescousse des OGM
Face aux causes industrielles du réchauffement climatique : posture et imposture
« Écologie d’avenir » : une fondation au service des lobbies industriels ?
8. Grippe A-H1N1 : des vaccins pour soigner les actionnaires des firmes
L’organisation de la peur
Un énorme cadeau pour les firmes
La revue Prescrire et les infirmières se démarquent
InVS : une épidémie d’une « grande bénignité »…
Roselyne Bachelot : « La pandémie est là ! »
Une enquête sénatoriale caustique
Conseil de l’Europe : « Les gouvernements ont subi des pressions »
Les fabricants de vaccins et d’antiviraux dans le collimateur : tests insuffisants et conflits d’intérêt
La ministre Roselyne Bachelot, ex-lobbyiste du privé
« On a choisi le scénario du pire uniquement pour la commande de vaccins »
9. Les expertises citoyennes face aux lobbies
British Petroleum a beaucoup d’amis
Quand les pollueurs « protègent » la planète
Une guerre des mots et des images
Dégâts sous la surface des mers
OGM, juin 2010 : une victoire des lobbies au Parlement européen
La contre-offensive des « veilles citoyennes »
Le combat contre les effets des ondes non ionisantes
Inondations, un risque « naturel » qui empire
10. Dérives nucléaires
Incidents à répétition sur les sites nucléaires
Le réacteur thermonucléaire ITER : un projet dangereux et coûteux
Tchernobyl : l’aube des expertises citoyennes
Youri Bandajevsky à Mouans-Sartoux
11. L’Afsset dans le ventre de l’Afssa
Premiers signes de dépendance
Une apparence de démocratie
Affaires à suivre
Lettres ouvertes pour défendre l’indépendance
Les liens d’intérêts des experts et ceux des ministres
Le lien d’intérêt, fil de soie tissé par les lobbyistes
Le Tour de France peut-il résoudre le problème des conflits d’intérêts ?
Conclusion. L’avenir est à l’expertise citoyenne.

Droits étrangers

FIGHTING THE POISONERS


In this caustic book, André Aschieri reveals how powerful industrial lobbies contrive to paralyse research on their products despite the devastating increase of certain illnesses (such as cancer). This thoroughly researched book also uncovers the complicities of political leaders who actively support these poisoners.


André Aschieri, Mayor of Mouans-Sartoux (06) since 1974, former deputy of Alpes-Maritimes, is vice-president of the AFSSET from 2003 to 2010. He is the author at La Découverte, of La France toxique. Santé/Environnement : les risques cachés (1999) and Silence, on intoxique. Face aux lobbies, la longue bataille pour sauver notre santé (2005).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites